• Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : Solidaires
      <b>IMG_20220407_114221</b> <br />
    • Album : manif du 4 février 2021
      <b>l</b> <br />
    • Album : initiative 16 octobre
      <b>JF3_2382_HD</b> <br />
    • Album : AG du personnel 25 09 2020
      <b>DSC_4775</b> <br />
    • Album : action 1er juillet
      <b>DSC_4063</b> <br />
    • Album : action 25 juin
      <b>DSC_3926</b> <br />
    • Album : Solidarité avec les personnels de la santé
      <b>3</b> <br />
    • Album : Montage de l'expo pap chap à Montreuil
      <b>DSC05698</b> <br />

Les exigences sociales doivent être entendues !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 12 juillet 2024

Capture d’écran 2024-07-12 105315

Les exigences sociales doivent être entendues !

Ce dimanche 7 juillet, la participation au second tour des élections législatives a atteint un record. C’est un signal démocratique fort, une mobilisation citoyenne inédite depuis de nombreuses années.

Nos organisations saluent ce sursaut démocratique et républicain. Celui-ci ne doit pas cacher que les résultats de ces élections législatives sont un signal et une alarme pour chacun et chacune d’entre nous. Le message des électeurs et électrices doit être entendu. Après ces élections législatives, les attentes des travailleurs et travailleuses que nos organisations portent chaque jour demeurent. Il y a urgence à ce que la parole des travailleuses et des travailleurs soit plus et mieux prise en compte.

Il faut mettre fin à la précarité, au sentiment de déclassement et répondre aux attentes en matière de pouvoir d’achat et d’augmentation des salaires, du point d’indice, des minimas sociaux et des pensions. La réforme de l’assurance chômage doit être définitivement abandonnée et la réforme des retraites doit être abrogée pour rassembler le pays. C’est la seule issue pour cette réforme massivement rejetée et combattue par une mobilisation historique de plusieurs mois. L’égalité entre les femmes et les hommes doit enfin se concrétiser dans le monde du travail.

Une vraie politique industrielle doit permettre de relocaliser et transformer notre industrie afin de répondre aux enjeux de la transition écologique et à la pérennisation et au développement des emplois. Nos services publics doivent être réellement accessibles sur l’ensemble du territoire. Notre système de santé, de prise en charge de la dépendance, notre système de justice, notre école notre enseignement supérieur et notre recherche, sont asphyxiés et ont besoin d’investissements massifs qui peuvent être financés par des mesures de justice fiscale. Enfin, nous rappelons notre exigence de revoir en profondeur les « ordonnances travail » pour rétablir les droits et protections des travailleuses et travailleurs dans le secteur privé comme nous revendiquons un renforcement du dialogue social dans les fonctions publiques.

Pour prendre en compte ces exigences sociales, démocratie sociale et démocratie parlementaire doivent retrouver pleinement leur rôle et leur complémentarité. La période qui s’ouvre doit permettre un rôle renouvelé et renforcé du dialogue social en redonnant toute sa place à la négociation collective entre acteurs sociaux. Cette campagne électorale a profondément clivé le pays, jusque dans les collectifs de travail. Elle a été marquée par de nombreuses paroles racistes, antisémites, homophobes décomplexées et par de nombreuses violences.

L’heure est au rassemblement et à l’apaisement. Nos organisations syndicales s’engagent à travailler ensemble contre le racisme et l’antisémitisme, contre toutes les formes de discrimination sur l’ensemble des lieux de travail, dans les entreprises comme les administrations.

Nos organisations continueront à rester en contact étroit afin de prendre toutes les initiatives nécessaires pour gagner enfin des améliorations qui changent concrètement le quotidien dans les conditions de vie et de travail des travailleuses et des travailleurs.

Paris, 11 juillet 2024

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

La démocratie et la République ont gagné !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 8 juillet 2024

*

La démocratie et la République ont gagné !

Les exigences sociales doivent être entendues !

La mobilisation citoyenne a déjoué le scénario catastrophe d’Emmanuel Macron qui, par sa décision de dissoudre l’Assemblée nationale, a créé le chaos et déroulé le tapis rouge au Rassemblement National.
*
Une large majorité d’électeurs et d’électrices ont clairement exprimé leur refus de donner les clés du pays à l’Extrême droite.
*
Le Nouveau Front Populaire, porteur d’un programme prévoyant notamment l’augmentation des salaires et des pensions, l’abrogation de la réforme des retraites et l’investissement dans nos services publics, est arrivé en tête.

Espagne, Portugal, Grande-Bretagne et maintenant la France : les réactionnaires sont battus sur la base d’attentes sociales fortes. En Europe, le choix est désormais clair : progrès social ou fascisme, le libéralisme n’est plus une alternative.

Le président de la République a été sévèrement sanctionné. Il a été totalement irresponsable en tentant jusqu’au bout de mettre dos à dos l’Extrême droite avec la gauche, contribuant ainsi à la légitimation du Rassemblement National et de son idéologie. 

*
Heureusement, la majorité des organisations syndicales, la société civile, la jeunesse et les partis politiques républicains ont pris leurs responsabilités. Fidèle à son histoire, la CGT a continué de rappeler très fermement que le Rassemblement National est toujours un parti raciste, antisémite, homophobe, sexiste et violent et qu’il ne doit jamais être considéré comme un parti comme les autres.

La CGT demande solennellement à Emmanuel Macron de respecter le choix des urnes et d’appeler à la formation d’un nouveau gouvernement autour du programme du Nouveau Front Populaire qui est arrivé en tête.

Au-delà, les leçons doivent être tirées en profondeur pour contrer la progression continue du Rassemblement National, qui a obtenu un nombre de député·es record.

La CGT alerte. Les exigences sociales doivent être entendues : le travail doit permette de vivre dignement et les services publics doivent être développés dans tous les territoires. Pas question que le patronat, qui a brillé par sa complaisance envers l’Extrême droite, ait encore gain de cause.
Il faut rassembler le pays qui a été clivé de façon très violente et lutter avec détermination contre le racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie. 
Il faut aussi renforcer les obligations déontologiques et l’indépendance des médias actuellement dans les mains de quelques milliardaires.

Le sursaut populaire citoyen ne doit pas s’arrêter, il doit s’organiser dans la durée. Depuis les élections européennes, des milliers de salarié·es et retraité·es ont fait le choix de se syndiquer à la CGT. Cette dynamique doit s’amplifier pour permettre aux travailleuses et travailleurs de reprendre le pouvoir sur leur travail et leur vie. Partout dans les territoires, la CGT va rencontrer les député·es républicains pour porter les exigences du monde du travail.

La CGT va réunir ses instances de direction pour décider de toutes les initiatives nécessaires et échanger avec l’intersyndicale et les associations pour continuer à avancer dans l’unité la plus large.

Montreuil, le 8 juillet 2024

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Réunion à Chapelle Darblay avec S Binet autour de l’enjeu électoral et l’avenir de notre usine.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 4 juillet 2024

*

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Lettre ouverte aux salarié.e.s qui ont choisi de voter pour l’extrême droite

Posté par cgtchapelledarblayupm le 3 juillet 2024

cgt

*

Lettre ouverte aux salarié.e.s

qui ont choisi de voter pour l’extrême droite 

 

 

                                                                            Rouen, le 2 juillet,

 

Cher.e Collègue, 

À toi qui, hier, a voté pour le rassemblement national. Nous ne savons comment te le dire si ce n’est le plus simplement du monde : tu as délibérément voté contre tes propres intérêts, tu t’es mutilé.

 Nous connaissons ta colère, nous la côtoyons quotidiennement dans les permanences de nos Unions Locales. Cette colère fondée sur le mépris que tu subis, les humiliations aussi, quand tous les jours tu travailles et que ta force de travail est si mal rémunérée… 

 Ton employeur, qui n’est que très rarement étranger ou binational, mais bien souvent du même coin que toi, ignore totalement les compétences indispensables que tu mets chaque jour au service de son enrichissement. Toi tu n’as que les miettes… 

 Alors cette colère, on t’a dit de la mettre au service des plus grands protecteurs des riches et des puissants : l’extrême-droite. On t’a dit : « regarde ! celui qui est la cause de ton malheur, c’est lui ! Lui l’étranger ou lui celui qui est en difficulté pour trouver du travail et touche 635,71€ par mois pour survivre… Regarde c’est lui qui vole ton salaire ! Sans lui tu gagnerais tellement mieux ta vie… «  

Petit à petit, l’oiseau de la paix n’a pas fait son nid en toi, au contraire, la haine se nourrit à chaque fait divers qui t’est asséné en boucle sur les grandes chaines d’informations aux mains des milliardaires. Et ta détestation des autres trouve un écho dans les discours racistes, xénophobes et surtout malhonnêtes des héritiers de Pétain. 

 Au fond, ; nous te savons trop intelligent pour croire un seul instant que ta vie va s’améliorer parce qu’on va expulser unetelle ou untel, parce que les violences quotidiennes basées sur l’intolérance vont se produire partout, peut-être même dans ta ville, dans ton village…

 Mais tu t’en fous, on t’a dit, et des spécialistes en plus, sur CNews ou BFM que le programme du Nouveau Front Populaire allait faire exploser la dette de la France, alors tu l’as cru… Mais en réalité connais-tu ce qu’est « la dette de la France » ? Toi, les seules dettes que tu connaisses c’est celles qui te pourrissent l’existence, celles qui engloutissent ton salaire chaque début de mois, celles qui nourrissent les milieux financiers, tu sais celui qui est toujours protégé, partout dans le monde où l’extrême droite a ou a été au pouvoir…

Mais comme tu dis, on ne les a pas « essayés ».

 Il y a tellement de choses dans la vie que nous n’avons pas essayées, la liste serait trop longue d’ailleurs de toutes ces choses qu’on ne voudrait pas essayer. C’est vrai au fond, on n’a jamais essayé l’extrême droite par les urnes, tu as raison sur ce point, en revanche on nous les a imposés pendant plus de 4 ans par la guerre, les assassinats, la faim, le travail obligatoire, la déportation… Nous te disons ça, mais tu ne crois pas que ce sont des fascistes, on est au 21ème siècle quand même… et puis ils ont changé…

 Nous savons que ce sera difficile de te convaincre par des mots… alors juste par des actes.

 On va faire le bilan de ce que l’espoir et le progrès social t’ont apporté dans ta vie quotidienne : Le temps de travail réduit, les congés payés, la sécurité sociale, la retraite, l’école gratuite pour tous, les allocations familiales à partir du premier enfant, etc… etc…

Nous pourrions te faire un catalogue à la Prévert de ce qui te facilite la vie et qui a été gagné par la gauche, en lien avec le mouvement social progressiste, et que le monde libéral attaque chaque jour un peu plus. 

 Ces droits fondamentaux qui disparaissent, les retrouves-tu dans le programme du rassemblement national ? Non, à aucun moment, nulle part !

 Au contraire d’ailleurs, ils te proposent d’augmenter ton salaire, mais pas en prenant dans les poches de ceux dont le compte en banque explose, pas non plus dans celles des actionnaires qui au moindre caprice vont délocaliser ton entreprise, ton service, ton emploi, mais en prenant sur tes cotisations sociales… Tu sais ton salaire différé, celui qui t’est utile tout au long de ta vie, notamment pour la retraite, le chômage, la maladie…

 Parce que quand tu n’auras plus ce salaire socialisé, comment, toi qui as déjà du mal à payer l’électricité, les traites de la maison ou le loyer, l’eau, les assurances et tout le reste, pourras-tu payer l’opération de ton enfant, la tienne, celle de ton conjoint ou de ta conjointe ?

 D’ailleurs pourras-tu même le ou la faire opérer, puisque les économies seront faites sur les services publics de la santé et tu n’auras plus de places dans les hôpitaux. Et puis quand bien même, de toute façon, la plupart des médecins, chirurgiens, ophtalmos, dentistes ne pourront plus te soigner, ils sont quasiment tous des binationaux que tu rêves d’expulser. Il faudra des dizaines d’années avant d’en former assez pour tout le territoire.

 Voilà, nous savons que ces mots risquent de ne pas te convaincre. Nous avions pourtant besoin de te le dire, car demain, si tu fais le même choix qu’hier, mêlant beaucoup de colère et un fond de racisme, tu vas plonger notre pays dans le noir.

 Mais si juste un instant, tu te poses la question de savoir si tu fais le bon choix, juste comme ça par simple curiosité, ouvre le programme du Nouveau Front Populaire et celui du Rassemblement National…

Regarde seulement où est ton intérêt de salarié maltraité, de mère ou de père, de fille ou de fils et pense qu’ensemble on peut s’améliorer la vie sans passer par la détestation des autres…

 Évidemment, ce courrier s’adresse aussi à vous, à toutes celles et ceux qui renoncent à voter depuis des années par dépit, pour vous dire que ce n’est pas un vote comme les autres, ne vous en remettez pas à d’autres pour le choix de notre, de votre avenir.

 Très amicalement. 

Des militantes et militants de l’union Départementale CGT de Seine-Maritime. 

« Et les arbres votèrent pour la hache. Parce que la hache les avait convaincus qu’elle était des leurs, car elle avait un manche en bois »

Proverbe d’origine araméenne

 

 

Union Départementale CGT de Seine-Maritime    189, rue Albert Dupuis 76000 Rouen

Tél : 02.35.58.88.60 - Fax :02.35.58.88.69. – E-mail : ud@cgt76.fr - www.cgt-76.fr

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Battre l’extrême droite et gagner le progrès social !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 2 juillet 2024

Capture d’écran 2024-07-02 094515

Déclaration intersyndicale 1 er juillet 2024

Battre l’extrême droite et gagner le progrès social !

L’extrême droite est arrivée en tête des suffrages lors du premier tour des élections législatives. Ce résultat est une alerte inquiétante. Mais rien n’est joué. Les organisations syndicales CFDT, CGT, UNSA, FSU et Solidaires appellent à un sursaut démocratique, social et républicain dans les urnes dimanche 7 juillet.

L’extrême droite ne doit pas prendre les rênes du pouvoir. Jamais nous ne mettrons dos à dos l’extrême droite avec une quelconque autre force politique.

L’extrême droite au pouvoir ce sont des libertés en moins. Liberté syndicale, liberté de la justice, liberté de la presse. Tous les gouvernements d’extrême droite, quels qu’ils soient, ont comme première tentation de museler les contrepouvoirs.

L’extrême droite au pouvoir, ce sont des politiques publiques discriminantes qui distinguent les Françaises et les Français et les divisent selon leurs origines, leur religion ou leurs orientations sexuelles. Ce sont des décisions qui éloignent encore davantage l’objectif d’égalité salariale entre les femmes et les hommes et qui remettent en cause le droit des femmes à disposer de leur corps.

L’extrême droite au pouvoir, ce sont des droits en moins pour la représentation des travailleurs et des travailleuses dans les entreprises et administrations, remplacée par une multiplication de syndicats à la main des employeurs et du pouvoir en place.

L’extrême droite au pouvoir ce sont des politiques anti-sociales. Le programme du RN est clair : pas de vraies mesures pour le pouvoir d’achat, pas d’abrogation de la réforme des retraites, austérité pour les services publics, nouvelles baisses d’impôt pour les plus riches et les grandes entreprises au détriment de la solidarité nationale.

Pour éviter ce scénario catastrophe pour toutes les travailleuses et tous les travailleurs, nous appelons les candidates et candidats à la responsabilité pour empêcher l’élection de député·es du RN et alliés. Nous appelons les citoyennes et citoyens à faire barrage à l’extrême droite dans les urnes en votant dimanche pour les candidates et candidats les mieux placés pour battre l’extrême droite.

 

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Déclaration du Comité confédéral national de la CGT

Posté par cgtchapelledarblayupm le 2 juillet 2024

Capture d’écran 2024-07-02 094336

Déclaration du Comité confédéral national de la CGT.

Battre l’Extrême Droite pour gagner le progrès social et environnemental Ce dimanche 30 juin, l’Extrême Droite est arrivée en tête dans 297 circonscriptions et elle peut se maintenir au 2ème tour dans 485 circonscriptions. L’Extrême Droite peut donc, le 7 juillet prochain, pour la première fois depuis le régime pétainiste, accéder au pouvoir par les urnes. Emmanuel Macron porte une lourde responsabilité sur cette situation catastrophique pour notre pays.

L’Extrême Droite est un poison mortel pour notre République, notre démocratie et pour les travailleuses et les travailleurs. Jamais la CGT ne mettra dos à dos l’Extrême Droite avec une quelconque autre force politique. L’Extrême Droite est raciste, antisémite, islamophobe, sexiste, homophobe et violente. Si elle arrive au pouvoir, elle instaurera une société ségrégationniste, elle s’attaquera à tous les contre-pouvoirs, à la liberté de la presse, à l’indépendance de la justice, des organisations syndicales et de la société civile. Elle porte un projet qui amplifierait la régression sociale d’Emmanuel Macron avec de nouveaux cadeaux pour les plus riches et les grandes entreprises. Le programme du Rassemblement National prévoit aussi une nouvelle cure d’austérité pour les services publics, le maintien de la réforme des retraites et aucune augmentation de salaire ni de pension. De quoi satisfaire pleinement le patronat qui, pour éviter les mesures de justice sociale, n’hésite pas à dénigrer en priorité le programme du Nouveau Front Populaire.

Le parti d’Emmanuel Macron est sévèrement sanctionné du fait de sa politique antisociale violente. Avec seulement 20% des voix, il n’est plus en capacité d’obtenir une majorité au 2ème tour. Le Nouveau Front Populaire réalise 28% des voix et est en tête dans 158 circonscriptions, 2ème dans 157. Il est donc en situation d’être l’alternative républicaine au Rassemblement National et pour mettre enfin le progrès social à l’ordre du jour. La CGT réaffirme son appel à voter pour le programme du Nouveau Front Populaire.

La CGT appelle solennellement toutes les forces politiques républicaines à prendre leurs responsabilités, à ne pas se maintenir sur des triangulaires qui assureraient la victoire de l’Extrême Droite et à appeler à faire barrage au Rassemblement National. En 2002, en 2017 et en 2022, l’Extrême Droite a déjà menacé de prendre le pouvoir et en a été empêchée grâce à la responsabilité des organisations syndicales et de la société civile et au vote des électeurs et électrices de Gauche. Ceux qui veulent trier entre les candidat·es du Nouveau Front populaire seront complices de l’Extrême Droite qui, pour la première fois, peut obtenir la majorité absolue à l’Assemblée nationale.

La CGT appelle les salarié·es, les retraité·es et les privée·es d’emploi ainsi que la jeunesse à voter pour battre le RN et ses alliés pour qu’il ait le moins de députés possible. Pour que le monde du travail vote contre le Rassemblement National, ses exigences sociales doivent être entendues. La décision de Gabriel Attal de non-publication du décret réformant l’assurance chômage est une première victoire. La CGT appelle l’ensemble des candidat·es républicains à s’engager à abroger la réforme des retraites, à renoncer définitivement à celle de l’assurance chômage et de la fonction publique, à prendre des mesures pour augmenter les salaires, les pensions et minima sociaux, à garantir un investissement massif dans nos services publics.

Montreuil, le 1er juillet 2024

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Le film sur la lutte de sauvegarde de notre usine est disponible sur les différentes plateformes ci dessous

Posté par cgtchapelledarblayupm le 29 juin 2024

*

Bonjour à vous tou.te.s,Si vous n’avez pas eu l’occasion de voir hashtag#LusineLeBonLaBruteEtLeTruand au cinéma, le film est désormais disponible sur les plateformes suivantes :- Apple TV
- Google Play
- Microsoft
- Prime VideoClic                                       sur le pdf : fichier pdf MyDC_MEA_USINEBONBRUTETRUAND
- Orange VOD                                                             
- UniversCiné
- Viva by Videofutur
- La médiathèque numérique Schuch Productions hashtag#nextfilmdustribution hashtag#steamboatfilms hashtag#fpassociates Arnaud DAUXERRE Cyril Briffault Julien Senecal Fibre Excellence Philippe Gigot Lavigne Léon Rousseau Steven Gaborieau Métropole Rouen Normandie

Activez pour voir l’image en plus grand.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

« À celles et ceux qui ne se reconnaissent plus dans la politique »

Posté par cgtchapelledarblayupm le 28 juin 2024

*

« À celles et ceux qui ne se reconnaissent plus dans la politique »

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Et si on continuait de parler de la Chapelle ?

Posté par cgtchapelledarblayupm le 24 juin 2024

*

2Et si on continuait de parler de la Chapelle ?

 

Pour tous ceux qui ont suivi… l’histoire de notre usine n’est pas terminé, loin de là !

Une enquête publique a démarré depuis quelques jours et cela permet à tous de bien comprendre le projet Chapelle Darblay, de lever les éventuels doutes et bien entendu de rassurer tout le monde sur le bien-fondé du redémarrage.

L’usine qui porte pour le moment le nom de SNDP (Société Nouvelle Darblay Production) a traversé un nombre d’épreuves incroyable et le syndicat CGT Chapelle Darblay n’est pas peu fier de cette réussite, de cette grande victoire et se réjouit fortement du redémarrage prochain de notre bijou industriel.

 

Et oui elle est toujours là, toujours debout et plus prête que jamais de redémarrer !!! 

Dessin affiche chapelle darblay 001

Alors oui il reste des conditions « suspensives » mais bon, restons sérieux quelques minutes… personne ne doute que l’enquête publique donnera de bons résultats, que l’Etat validera l’accompagnement de la Chapelle et que l’ensemble des mesures prises depuis presque 5 ans verront enfin le jour.

Une réunion d’information sur l’enquête publique est prévue le 27 Juin

à 19H à la mairie de Grand Couronne.

 Donc à tous les Pap-Chap, les copains, les anciens, et toutes les personnes qui se sentent concernés de près comme de loin : venez écouter, comprendre et aidez-nous à faire en sorte que ce projet émerge enfin !!!

Vous trouverez aussi un lien ci-dessous pour pouvoir nous laisser un avis qui nous aidera forcement pour l’avenir du site.

https://www.registre-numerique.fr/sndpgrandcouronne76530-seine-maritime/deposer-son-observation

Ainsi que pour les plus aguerris un QR code :

1

 

Des flyers d’information vont être déposer dans les mairies concernées : Grand Quevilly, Petit Couronne, Grand Couronne, Moulineaux, Hautot sur Seine et Val de la Haye.

le trio cgt chapelle darblay.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

l’histoire de notre lutte CGT, pour toujours …

Posté par cgtchapelledarblayupm le 23 juin 2024

*

l’histoire de notre lutte CGT, pour toujours…

Ne nous trompons pas de bulletin de vote.

Ne nous trompons pas de colère.

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

12345...215
 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...