• Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 3 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : manif 5 fevrier
      <b>DSC03238</b> <br />
    • Album : Table ronde 90 ans Chapelle
      <b>b1</b> <br />
    • Album : manif retraité du 15 mars
      <b>DSC01511</b> <br />
    • Album : manif 16 novembre
      <b>1</b> <br />
    • Album : Manif 10 octobre
      <b>DSC00970</b> <br />
    • Album : Manif des retraités 28/09
      <b>50</b> <br />
    • Album : manif 12 septemebre
      <b>DSC00764</b> <br />
    • Album : manif 1er mai 2017
      <b>1</b> <br />
  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 28 mai 2013

Papeterie de Malaucène : le combat continue

Posté par cgtchapelledarblayupm le 28 mai 2013

Papeterie de Malaucène : le combat continue dimanche 26 mai 2013

Bonjour,

Vous trouverez en pièces jointes la première revue de presse concernant le dossier des Papeteries de Malaucène ;

Afin que les choses soient bien claires, il nous apparaît nécessaire de souligner la légitimité de cette lutte qui depuis 4 ans secoue le paysage social, juridique et syndical de notre Département.

Les salariés ont été traités comme une variable d’ajustement par Schweitzer Mauduit, les 69 de la Machine à Papier sacrifiés les premiers dans le cadre d’un mensonge éhonté adressé aux Pouvoirs publics , aux Elus : ces postes sont supprimés pour que l’Entreprise soit préservée.

Deux semaines après l’arrêt de la Machine à Papier, le 17 avril 2009, les 211 autres salariés apprenaient la fermeture définitive de leur Usine. 211 sans oublier les intérimaires, les sous-traitants, et les conséquences sur le tissu économique de notre zone…

Les Papetiers l’ignoraient alors mais dés ce 17 avril 2009 au matin, ils allaient engager une lutte exemplaire avec la CGT, lutte qui est loin, très loin d’être terminée …

Le motif économique invoqué par les patrons de SWM n’a pas été reconnu par les Services de l’Etat, la Direction Départementale du Travail, ce même motif économique a été rejeté par le Conseil des Prud’hommes d’Orange en juillet 2012,

Ce Jugement a généré une condamnation de l’Entreprise à verser près de 2,5 millions d’euros à 120 salariés, ce pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

SWM refuse de payer au motif que les papeteries de Malaucène étaient indépendantes, autonomes et ne faisaient pas partie du Groupe !

Les AGS ( Assurance de Garantie des Salaires ) refusent de payer au motif qu’elles pensent le contraire et que c’est à SWM de payer !!

Dans cette affaire, et même si en effet la CGT a toujours dit qu’il était anormal et injustifié que ce soit à la collectivité ( AGS ) de payer à la place de Schweitzer Mauduit, il n’en demeure pas moins que nous estimons avec les salariés que les AGS doivent faire l’avance et se retourner contre SWM.

En ce sens, les AGS nous ont rejoint afin de plaider la notion de co-emploi.

Nous en sommes donc là aujourd’hui… mais il est majeur que les choses soient claires : les salariés et la CGT n’ont jamais pensé que l’argent allaient remplacer la perte de centaines d’emplois… Bien au contraire et nous l’avons toujours dit, écrit et crié…

La fermeture des Papeteries de Malaucène, c’est aussi des hommes et des femmes qui ont souffert, souffrent encore,

Ce sont des hommes et des femmes qui ont vu leur vie basculer,

Ce sont des drames humains, des existences bouleversées avec des tensions, des maladies, des ruptures sociales, familiales, …

Ce sont aussi des difficultés quotidiennes à tenter de retrouver un emploi dans un contexte plus que compliqué, …

C’est aussi une vingtaine d’élus du Personnel ( Délégués du Personnel et Membres du Comité d’Entreprise ) qui se sont battus et se battent encore pour aider leurs collègues de travail, alors qu’ils ont subi une discrimination intolérable et inacceptable !!

Car nous devons le rappeler, si les salariés se battent pour obtenir un dédommagement légitime pour le préjudice subi,

Les salariés dits protégés se battent eux pour que les mesures du Plan de Sauvegarde de l’Emploi ( PSE ) leur soient intégralement payées ce qui n’est toujours pas le cas !!

Il FALLAIT QUE CE SOIT DIT, SWM est responsable de ce qui précède et de bien d’autres problèmes auxquels se heurtent les salariés, leurs familles, leur entourage.

Vous l’aurez compris, le préjudice subi, la violence de la stratégie de SWM, le mépris affiché par beaucoup vis-à-vis des salariés et de la cgt dans cette affaire,

Font que nous ne laisserons pas tomber, c’est une évidence mais aussi une certitude.

Merci à vous tous pour votre soutien,

Thierry GEORGES CGT Malaucène

La Provence

Vaucluse Matin

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...