• Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 3 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : Solidaires
      <b>IMG_20220407_114221</b> <br />
    • Album : manif du 4 février 2021
      <b>l</b> <br />
    • Album : initiative 16 octobre
      <b>JF3_2382_HD</b> <br />
    • Album : AG du personnel 25 09 2020
      <b>DSC_4775</b> <br />
    • Album : action 1er juillet
      <b>DSC_4063</b> <br />
    • Album : action 25 juin
      <b>DSC_3926</b> <br />
    • Album : Solidarité avec les personnels de la santé
      <b>3</b> <br />
    • Album : Montage de l'expo pap chap à Montreuil
      <b>DSC05698</b> <br />
  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 6 juin 2013

Ça commence à bien faire !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 6 juin 2013

La coupe est pleine

Ça commence à bien faire !

 Lors de nos derniers tracts nous ne cessions de tirer la sonnette d’alarme et vous disions notre inquiétude d’avenir ; où nous emmène-t-il ? Car depuis son arrivée, notre nouveau Directeur, et son CODIR, change un peu trop de choses et sa méthode commence sérieusement à agacer.

Malgré l’entrevue avec ce dernier, le 4 juin et les deux responsables de ligne, le 5 juin, nous clamerons tout de même notre colère et la colère des salariés !!!

 La réalité va bien au-delà que ce que nous avons écrit dernièrement.Ça commence à bien faire ! dans CGT UPM Chapelle Darblay telechargement

 Le Codir (poussé par le directeur ?) a perdu les pédales et toute forme de bon sens.

Fiche d’observation, réunion de sécurité et aujourd’hui contestation d’accident du travail sur le motif que le salarié aurait des antécédents ?

Preuve que seul le beau tableau étoilé, à l’entrée de l’usine, compte. IL doit rester proche de 0 coûte que coûte !

Que ressent le salarié, que ressentira le prochain ou la prochaine ? Leur sang va bouillir ! Pas celui du CODIR, il n’en a pas dans les veines.  Honte à eux.

 Le bon sens l’a emporté et la direction est déboutée par la CARSAT (caisse d’assurance retraite et de la santé au travail).

La balle est dans leur camp aujourd’hui mais il ne faudra pas attendre les réunions officielles de futures négociations en septembre, pour nous consulter.

15 jours avant les 7×2, reconnus épuisants par la RH, hop ! Une formation pendant les repos ! Sans aucune consultation, information de vos élus au comité d’établissement ni des membres de la commission dite de formation ?, encore moins en tenant compte de tous nos commentaires au fil des années où nous relatons que les salariés ne sont pas favorables du tout à revenir sur leur repos. Quel en est le but ? Faire plaisir à un  ponte finlandais ?    (Nos responsables font ce qu’ils veulent)

 Nous on dit, que quand on est en repos, on n’est pas sous la tutelle de l’employeur et on gère nos temps libres comme on le veut bordel !!! Pour qu’on soit plus souples, il faudrait que la direction et toutes ses hiérarchies le soient aussi et plus respectueuses des hommes et du travail.

telechargement-1 dans CGT UPM Chapelle DarblayLe respect des protocoles, notre directeur ne semble pas avoir beaucoup d’autorité ou de volonté de faire respecter les accords d’organisation du travail et surtout le respect des effectifs, point des plus importants pour nous,  puisqu’il s’apprête à annoncer en détail la restructuration du 17 janvier et la suppression d’une vingtaine d’emplois dans l’usine  manufacturing (maintenance, production, logistique et administratif) et sans aucun doute une dizaine dans les services partagés.

Le non-respect des accords signés en termes d’effectifs, c’est tellement courant que c’en est devenu banal à un point qui frôle l’irresponsabilité hiérarchique.

Ne parlons toujours  pas de la communication car personne ne dit rien ou ne réagit. Où est la sécurité la dedans !    (Nos responsables font ce qu’ils veulent)

Sa méthode de communication ne nous convient absolument pas ou plus. Les journées dites sécurité ou grand nettoyage, c’est du pipeau, cela ne sert qu’à essayer de nous intégrer aux méthodes upm, souriez, les licenciements continueront toujours et servent uniquement à ceux qui restent ou passent au travers.

Nous ne cessons de remonter les problèmes, de dire les choses mais absolument personne, côté direction semble en tenir compte. Pour faire simple, on a plus que l’impression qu’ils se foutent de notre gueule, qu’ils nous marchent dessus.

Le dernier accident non comptabilisé puisque contesté par l’employeur qui n’a évidemment pas informé les élus CHSCT. Un salarié âgé qui a surement eu le tort de se plaindre  d’avoir mal au dos, lors d’une intervention de travail s’est encore fait plus mal et la direction pense que le travail effectué n’a rien à voir avec son mal de dos et conteste donc l’accident de travail ? Comment notre RH a eu des informations sur l’état de santé du salarié avant accident, sans doute les premières conséquences de la politique Santé/  Sécurité Chapelle Darblay menée par des cadres multicartes !

En tout cas nouvelle consigne syndicale, quand vous voyez vos chefs, vous allez toujours bien car vous risquez gros maintenant !

Ce n’est pas avec cette méthode, ce comportement et cette communication que l’on va pouvoir discuter, négocier ou s’entendre. Ce n’est toujours pas cette méthode qui sauvera l’industrie papetière, ni la chapelle Darblay.

 la-coupe-est-pleine-231x300On dit toujours, Céder un peu c’est se résigner beaucoup et pour notre CGT c’est NON.

Ils vont, après vous avoir intégré à leur politique, s’attaquer à vos acquis et on entend déjà le slogan, c’est la crise ! Pour nous c’est toujours NON.

Regardons autour de nous la méthode UPM :

Docelles il ne reste que 2 mois à l’ultimatum et on ne sait toujours rien si ce n’est que les salariés concernés sont convaincus qu’on les endort et les envoie au tas.

Stracel ne connaissait pas beaucoup de conflits,  était les 1ers en résultat sécurité et aujourd’hui 130 licenciés et 130 autres repris au statut de la convention collective, les 5×8 à 1500€.

Pour chapelle on va où, peut-être pour finir pareil, et bien soit, si malheureusement c’était le cas, mais on y va tout habillé, on lâche rien de nos acquis.

Nos acquis, parlons en une minute, ils ne sont pas tombés du ciel ou de la hotte du père noël, ils sont le résultat de luttes, de résistance souvent  quand tout allait mal. Comment ont fait nos vieux, par ex : en 36 ou en 68, pour avoir les 40 heures, les congés payés et des augmentations de salaires, ce n’était pas la crise à cette époque ? Comment on fait les Chapelle Darblay en 83 alors que le site avait été annoncé à la fermeture totale.

Réveillons nous, re-solidarisons nous, indignons nous, révoltons nous,  ne donnons pas crédit à la politique UPM, lisez les comptes rendus de réunions, regardez nos copains de travail qui ont subi un accident de travail, UPM leur fait subir une double peine en leur enlevant environ 75% de leur bonus ; le nouveau bonus et ses tournées obligatoires qui ne vont servir qu’à vous contraindre de faire de la délation sur vos copains et copines, et cela pour espérer un bonus ???? Nouvelles règles du Bonus, donc du travail en plus, et hop, comme une lettre à la poste !

Dégradation des ambiances au travail, quelques détails par manque d’effectifs :

La hiérarchie rappelle des salariés chez eux à 9h30 alors qu’ils se sont couchés après leur nuit à 6h00.

La hiérarchie menace d’aller dire au Directeur qu’un salarié a refusé de prêter de l’effectif pour pallier un autre secteur qui a mal géré son personnel.

La hiérarchie ment en disant n’importe quoi parce qu’elle refuse de reconnaître des habilitations pour ne pas payer les salariés comme il devrait.

La hiérarchie fait tourner des bobineuses avec des intérimaires aux postes de 2ème et 3ème bobineur, etc.  

 Où est l’image UPM et son baratin de sécurité,   où est l’esprit de responsabilité.

(Nos responsables font ce qu’ils veulent)

  Il faut que ça cesse et vous savez avoir notre soutien, mais on ne peut pas tout faire à votre place, c’est tous ensemble que l’on a construit ce que l’on est aujourd’hui.

Pour le reste de la réunion du CE, tout va bien madame la marquise, nos machines sont bien couvertes, la PM6  pète le feu, même si elle ne tourne pas avec l’effectif minimum et son poste d’assistant machine, la PM3 pourrait aller mieux, un peu de baisse de commande papier couleur mais plus de brite, un bémol nous travaillons actuellement au 2/3 pour la grande exportation qui a fait dire c’était une fragilité pour notre site, mais notre directeur a voulu nous rassurer, c’est ça ou on arrête les machines ???

Pour finir encore un point noir de communication, notre direction va vous rappeler le contenu du règlement intérieur, ceils-sont-fous-300x261 que vous risquez par exemple, si vous fumez en dehors des clous, même une cigarette électronique,  si vous ne respectez pas ceci ou cela, etc. etc… Nous avons rétorqué à nos chers dirigeants, que de tels rappels étaient maladroits en ce moment car les salariés aimeraient sûrement en savoir plus sur la dernière restructuration décidée et imposée par le groupe UPM et tous ses servants. Les infos plus sûres que les rumeurs devraient être dévoilées à partir du 17 juillet en réunion du CCE (comité central d’entreprise)  par avance, bonnes vacances quand même.

Restons et soyons nous-mêmes, des citoyens, des travailleurs, ne tombons pas dans la collaboration qui mène à l’échec.

Réunion des délégués du personnel :

Le bonus égal pour toutes et tous, c’est toujours NON.

 Le bonus intégral aux salariés qui ont eu à subir bien malgré eux,  un accident du travail,c’est toujours NON.

 Le bonus aux CDD transformé en CDI avec ancienneté d’un an, c’est OUI.

Le détail des cas exceptionnels où l’employeur pourrait annuler nos congés acceptés, pour l’instant c’est NON.

Départ anticipé, c’est NON.

effectifs images-5Remplacements et nominations plus rapide en vue des prochains départs (retraite, licenciement, inaptitude, etc. …). Tout est gelé, le temps du dossier DOCELLES, au cas où des salariés seraient licenciés, les opportunités leur seraient offertes.

 Hors réunion DP, un point a été fait avec les deux chefs de ligne, concernant des oublis ou anomalies avec les habilitations, tout devrait rentrer dans l’ordre et un effet rétroactif sera appliqué, bien évidemment…

 N’oubliez pas le blog CGT qui regorge d’informations.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

PAPETERIE DE DOCELLES

Posté par cgtchapelledarblayupm le 6 juin 2013

INVITATION

REUNION PUBLIQUE POUR LA PAPETERIE DE DOCELLES

 Aujourd’hui, le site de la Papeterie de Docelles est en danger !!

 Bien sûr  les élus des syndicats Filpac CGT et CFE-CGC de l’usine se battent pour tenter de conserver un avenir industriel à Docelles. Avenir qui  permette se sauvegarder les emplois directs et indirects dans le village et ses alentours.

Les différents experts affirment qu’1 emploi papetier supprimé, c’est  3 emplois perdus dans les services, chez les artisans, les commerces, les services publics.

Il va sans dire que la lutte portée par les salariés des Papeteries de Docelles est, et doit être la lutte de tout un bassinPAPETERIE DE DOCELLES dans CGT UPM Chapelle Darblay docelles-92d58-284x300 d’emploi et de ses habitants.

Fermer Docelles :

-       c’est 170 familles touchées directement : une catastrophe pour  l’économie locale.

-       C’est un avenir plus sombre pour toutes et tous en terme d’emploi et de vie au « pays ».

-       C’est laisser un désert industriel et un avenir des plus incertains à nos enfants.

 Pour vous informer échanger et débattre des choix, alternatives et des actions amenées le syndicat L’UD et la filpac vous invitent à  une réunion publique le :

 La réunion publique débutera à 17h15  le 11 juin 2013 à la salle multi activités de Docelles.

 Nous en terminerons par cette citation de Bertolt Brecht: 

Ceux qui luttent peuvent gagner !

Ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu !

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...