• Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 4 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : Solidaires
      <b>IMG_20220407_114221</b> <br />
    • Album : manif du 4 février 2021
      <b>l</b> <br />
    • Album : initiative 16 octobre
      <b>JF3_2382_HD</b> <br />
    • Album : AG du personnel 25 09 2020
      <b>DSC_4775</b> <br />
    • Album : action 1er juillet
      <b>DSC_4063</b> <br />
    • Album : action 25 juin
      <b>DSC_3926</b> <br />
    • Album : Solidarité avec les personnels de la santé
      <b>3</b> <br />
    • Album : Montage de l'expo pap chap à Montreuil
      <b>DSC05698</b> <br />

Stora Enso (Corbehem)

Posté par cgtchapelledarblayupm le 10 juin 2013

COMITE  D’ENTREPRISE   STORA ENSO  CORBEHEM 

Intersyndicale CGT – CFDT – FO

Stora Enso (Corbehem): un appel à la grève, mardi 11 juin

Par la rédaction pour La Voix du Nord,Publié le 08/06/2013 Par La Voix du Nord

L’annonce, en octobre, avait fait l’effet d’un coup de massue. Le groupe finlandais Stora Enso déclarait vouloir vendre son usine de Corbehem. Depuis, les salariés sont dans le flou.

Début avril, ils manifestaient de Corbehem à la préfecture d’Arras, reprochant à la direction locale de ne pas les tenir informés. Il fallait taper plus haut. Un courrier a été envoyé le 9 avril par Pierre Georget, président de la communauté de communes Osartis, à Jouko Karvinen, président directeur général de Stora Enso en Finlande, lui rappelant la situation du territoire (perte d’emplois et coût du traitement des friches), et lui assurant qu’il pouvait compter sur la compétence économique d’Osartis.

La réponse a été reçue par Pierre Georget le 15. Jouko Karvinen affirme que le processus : « est toujours en cours. » Le PDG de Stora Enso n’en dit pas plus sur ses intentions. « Les salariés [...] seront informés lorsqu’il y aura autre chose à leur communiquer. [...] nous ne pouvons pas divulguer les détails de l’avancée de notre étude. [...] notre équipe travaille dur pour trouver une solution dans le meilleur intérêt de l’usine et de ses salariés, bien que nous ne puissions pas modifier les difficiles conditions du marché actuel, et, de ce fait, ne puissions promettre de résultat positif pour cette étude. » Par ailleurs, l’intersyndicale reste sans nouvelles de M. Munoz, représentant du groupe à Paris, contacté à la mi-mai, ni du cabinet Oneida, mandaté par le groupe.

Elle appelle les salariés à cesser le travail, mardi 11 juin, de 11 h à 15 h. Une assemblée générale aura lieu au rond-point MP5. En fonction des réponses obtenues, les salariés décideront d’une éventuelle action au rond-point de la Nationale, à Brebières. G. Cs. 

Laisser un commentaire

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...