• ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : manif 1er mai 2017
      <b>1</b> <br />
    • Album : Nos retraités cgt en manif
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : solidarité Arjo Wizernes 13 fevrier
      <b>IMG_0804</b> <br />
    • Album : manif 23 et 28 juin
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : Manif 9 juin
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : Manif 26 mai
      <b>13239083_251444458550740_880168344101042002_n</b> <br />
    • Album : Manif du 19 mai
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : fête sports 2016 chapelle
      <b>1</b> <br />

le 7 mai

Posté par cgtchapelledarblayupm le 30 avril 2017

Philippe Martinez : « la CGT demande de voter contre le front national »

il faudrait qu’il y ait 0% de sympathisants CGT  qui fassent le choix du front national.

le syndicalisme, et la CGT notamment, est un rempart.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

8 mai 2017, 72ème anniversaire de la libération.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 30 avril 2017

8 mai 2017, 72ème anniversaire de la libération.

le 8 mai, ils avaient dit, on avait dit,  plus jamais ça !

en mémoire, en hommage, en respect total à toutes celles et tous ceux qui ont lutté,

résisté jusqu’au bout, qui en sont morts, pour notre liberté.

j’ai une pensée très forte envers eux, les plus connus, les Jean Moulin,  Guy Moquet, Lucie Aubrac,

encore plus connu de notre CGT Henri Krasucki

et toutes et tous les autres, les anonymes, les ombres …..notre respect pour toujours.

*

le front national et son fascisme        jamais                          jamais                   jamais        

       jamais                               jamais                jamais 

 

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu´on enchaîne?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c´est l´alarme.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Compte rendu des réunions du mois d’Avril

Posté par cgtchapelledarblayupm le 27 avril 2017

*

Compte rendu des réunions des Délégués du Personnel du 19 avril et du Comité d’Etablissement du 25 avril 2017. 

Droits dans nos pompes !             

Sale période où la quête d’économies amène à perdre le sens des responsabilités, et le Nord. (Emploi de personnes Handicapées).

 Alors que l’Encadrement se gratte la tête pour économiser trois francs six sous, nous perdons des milliers d’euros par des arrêts que nous ne demandons pas, pour faire référence à celui des 3 et 4 avril, demandé par la Division, pour anticiper une raréfaction des premières recyclées en Europe (sic) et qui se conclut par un redémarrage catastrophique !

Ecœurés par l’attitude de la Direction, nous avons quitté la séance !

Nous sommes à la merci des décisions de la Division ! il est urgent de reprendre la main ! 

La CGT Chapelle-Darblay est fière de ses valeurs et n’en changera pas ! 

Nous défendrons l’Emploi avant le fric, rien de nouveau, ou alors sans nous !!!

Nous combattrons l’injustice où qu’elle soit !

 

 Réunion des Délégués du personnel. c

Médecine du travail : Etudier la possibilité de faire certains contrôles à l’infirmerie avec nos propres installations. A l’étude. 

Embauches : Nous réclamons des postes supplémentaires dans plusieurs secteurs de l’usine : pas envisagé. 

Bulletin de salaire : précisions sur les cotisations patronales qui n’apparaissent plus et calcul du net fiscal : Sera fourni. 

Pléiade : Dysfonctionnement : interfaces en test. 

Accès Internet pour les élus : Sera étudié.             

Respect des protocoles, renfort de CDD, encadrement en poste : L’intérim fait l’objet d’un suivi. Un point particulier sera fait sur la situation de l’équipe C.

Nous continuons et continuerons à dénoncer le non-respect des protocoles signés, que chaque partie doit respecter. 

 Diary pour le personnel Logistique : Formations programmées

 Dotations de vêtements de travail adaptés : Pas envisagé 

Exiger que Chapelle remplisse son rôle sociétal est un leitmotiv.

Exiger plus de justice sociale et le traitement équivalent de tous les statuts est en nous ! 

Nous demandons aux syndiqué-e-s et au personnel en général de nous suivre dans cette démarche fidèle à nos valeurs. 

L’absence de service RH à plein temps est préjudiciable à la bonne marche de l’usine, donc sa productivité et sa rentabilité !

 

Comité d’Etablissement du 25 avril 2017. 

« La différence entre l’Animal et l’Homme, c’est que l’Homme est doué d’intelligence. » 

(L’intégralité de nos propos sera à retrouver dans la lecture du P.V, sur intranet.) 

Propos que nous tenons quant au choix du Comité de Direction qui a validé des cotisations supplémentaires plutôt que l’emploi de personnes handicapées (Entretien des espaces verts). Inhumain, à vomir !

Parler du gain serait augmenter la honte que nous ressentons.  

Nous ne citons plus les personnes dans nos commentaires mais le Responsable des Achats et Contrats est directement visé, après celui de la Maintenance ! « Y pas de raison puisque nous réclamons l’égalité de traitement ». 

Le colis gastronomique, confectionné par le personnel d’un ESAT, offert par le Comité d’Etablissement à tout le personnel en janvier, sans distinction, est en exposition à la cité administrative. (La city ?).

 Deux projets d’organisation seront présentés par la Direction le 10 mai. Mis à discussion et négociation pour une mise en place à la     rentrée.

             

Marche de l’usine. 

Pour la bonne nouvelle qui redonne du cœur à l’ouvrage, faudra attendre encore ! 

Pour pallier aux nombreux manques en tout genre, le Directeur reprend son bâton de pèlerin et annonce des travaux dans tous les secteurs, « c’est pas une bonne nouvelle ça ? », après avoir passé des heures avec les opérateurs. Est-ce son rôle ? Assurément une orientation pour la nouvelle organisation. 

Nous en profitons ici pour préciser que nous ne sommes pas responsables de l’organisation de l’usine, de l’embauche, du manque d’encadrement, de la fermeture des toilettes, de l’absentéisme, du manque de personnel, des réductions de contrat des Entreprises de Services (TFN, Esat)…

Par contre, nous réclamons du personnel supplémentaire !!!

 

Quelques chiffres.  Ventes.  France : 53%   Europe : 9% !!!   Grande Export : 38%           

Voici un des leviers, vendre au plus prêt pour amoindrir les coûts de transport. Très insuffisant en Europe en ce début d’année. 

Brite : Production aléatoire, on réagit plus qu’on agit, chaque intervenant le déplore. La stratégie tarde à se mettre en place. Perte d’argent !

 Economies ?   Cotisations AT/MP : 500 000€    IECI : 230 000€    Ceser :  300 000€    Intérim  1er trimestre : 195 000€ 

Choix de la Direction de s’en remettre à des services extérieurs et conditions de travail dégradées. 

Nous regrettons le report de l’arrêt de juin qui aurait permis d’intervenir plus tôt sur les soucis de notre chaudière, qui pèse tant dans nos résultats. Mars est positif grâce à la revente d’énergie. 

L’arrêt de fin d’année sera écourté. b

Maintenance : Le Directeur affirme, comme nous, que les dépenses doivent correspondre aux besoins, préventif, usure, vétusté. 

MPR : Le prix continue à augmenter sans que le prix de vente suive. Un sujet préoccupant, un autre levier de nos résultats. 

Coûts de production : Ils sont proches du budget, ce qui démontre que les efforts, en interne, sont réalisés ! 

Le Codir doit se pencher maintenant sur ces leviers que sont les prix des MPR et, vitales pour nous, les conditions dans lesquelles travaille le personnel, gages de réussite.

 

PSE en cours. 

Les experts CHSCT du Cabinet Sécafi commencent leurs travaux concernant les effets sur les conditions de travail, à Levallois et Chapelle.

En effet, quelles conséquences auraient la disparition du poste « Communication », la suppression d’un poste « Contrôle de Gestion » et le déplacement d’un poste « RH » pour les survivants des deux sites ?

 

Conseil de Surveillance UPM France, 21 avril. a

Représentants Chapelle-Darblay : J-F Gabala, pour la CGT.   A.Dauxerre, pour les Cadres. 

Même si le Président, M.Schwab, n’était qu’au téléphone, nous avons mis à profit cette présentation des résultats d’UPM France pour rappeler les efforts fournis par le personnel depuis l’annonce du PSE de 2014. Investissement humain qui ne trouve pas de retour en ce début d’année 2017, à UPM maintenant de rendre la monnaie ! 

Dormez tranquilles braves gens, UPM se porte bien : 

Finlande: Les marchés actions finissent en hausse; l’indice OMX Helsinki 25 gagne 1,06% 

La meilleure performance de la séance pour l’indice OMX Helsinki 25 est à mettre au crédit du titre Upm-kymmene (HE:UPM) en hausse de 7,10% soit 1,64 points pour un cours de clôture de 24,75. En seconde position, on retrouve Metso (HE:METSO) qui gagne 5,69%  

Les titres Upm-kymmene (HE:UPM) ont progressé et atteint un plus haut historique, grâce à une hausse de 7,10% soit 1,64 points pour un cours de 24,75. Les titres Metso (HE:METSO) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, après s’être octroyé 5,69% soit 1,67 points pour un cours de 31,01. 

             

Rassemblements et manifestations en Seine-Maritime le 1er MAI.  

Bolbec, Dieppe, Elbeuf, Fécamp, Le Havre, Le Tréport, Le Trait…

Rouen : 10h30 Cours Clémenceau.

Contre la peste et le Choléra prenez du : Médicalenchon

Grand-Couronne, le 27 avril 2017.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Faire barrage à l’extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie

Posté par cgtchapelledarblayupm le 25 avril 2017

*

Faire barrage à l’extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie

Déclaration de la Commission exécutive confédérale

 Les résultats du premier tour des élections présidentielles françaises confirment les risques pour la démocratie, les droits des salariés et des citoyens.

Ils sont les résultats des politiques libérales, des lois régressives, des remises en cause des droits, comme des renoncements des gouvernements successifs à œuvrer véritablement pour la justice sociale et la réponse aux besoins sociaux et environnementaux. Pour autant, depuis des mois, de nombreux salariés et citoyens contestent ces choix, s’opposent aux mauvais coups, tels la loi travail et la loi Macron et se mobilisent avec leurs organisations syndicales, notamment la CGT.ph Martinez

Pour la deuxième fois dans le pays, sous la Vème République, une candidature d’extrême droite, représentée par le front national, sera présente au second tour des élections présidentielles. C’est un danger pour la démocratie, la cohésion sociale et le monde du travail. Les gouvernements, qui depuis 2002 se sont succédés sans jamais répondre aux aspirations légitimes à plus de justice sociale, sans ouvrir de perspectives d’avenir meilleur, en portent une lourde responsabilité !

La CGT ne se résoudra jamais à accepter un tel scénario. Elle affirme que les salariés doivent, plus nombreux et plus fort, exprimer leurs attentes et leurs exigences revendicatives, faire grandir des mobilisations convergentes capables d’imposer un rapport de force pour gagner de nouveaux droits. Seul le progrès social favorise les solidarités, participe à combattre l’exclusion, les stigmatisations, les mises en concurrence.

L’utilisation des peurs, du terrorisme, les amalgames éhontés entendus lors de la campagne, la xénophobie, le racisme, le sexisme et l’homophobie, la préférence nationale ne résoudront pas les inégalités, le chômage et les bas salaires.
La CGT les combat et les combattra sans relâche ! Elle n’aura de cesse de faire barrage à l’extrême droite ! Pas une voix ne doit se porter sur sa candidate !

L’autoritarisme des gouvernements successifs, les engagements non tenus ou les reniements, le renoncement à une Europe sociale, les dénis de démocratie, l’utilisation à répétition du 49.3 et les politiques menées ont cultivé la désespérance et le fatalisme d’une partie de la population. Cela est renforcé par la casse de l’industrie et des services publics, la montée du chômage et de la précarité, l’abandon des zones rurales et périurbaines.

La CGT ne croit pas en l’Homme providentiel et c’est la raison pour laquelle, elle revendique une véritable démocratie et de véritables droits d’expression et d’intervention dans toutes les entreprises et les services. Elle propose des alternatives sociales comme, par exemple, l’augmentation des salaires, des pensions et minima sociaux, les 32 heures pour travailler toutes et tous, travailler mieux et moins.

La CGT appelle l’ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er mai une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l’égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

Montreuil, le 25 avril 2017

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

le 1er Mai, tous dans la rue avec vos syndicats Filpac cgt !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 25 avril 2017

Mobiliser et rassembler pour obtenir le progrès social, seule solution pour combattre l’extrême-droite et le libéralisme ! le 1er Mai, tous dans la rue avec vos syndicats Filpac cgt !

mardi 25 avril 2017filpac

le 1er Mai, tous dans la rue avec vos syndicats Filpac cgt ! dans CGT UPM Chapelle Darblay 1mai17filpacd9cc-366cc

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Les salariés doivent voter dimanche.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 23 avril 2017

Les salariés doivent voter dimanche.

et ils doivent voter pour leurs intérêts.

on ne peut pas imaginer que les travailleurs vont voter, pour des candidats

qui veulent remettre en cause les conquis de 1936, de 1946 et 1968.

23 avril

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Compte-rendu de la réunion d’ouverture du PSE annoncé le 14 mars 2017.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 12 avril 2017

Compte-rendu de la réunion d’ouverture du PSE

annoncé le 14 mars 2017.

Paris, 6/4/2017

Présents : J. Kubiak : Président UPM France   P. Fagon : DRH UPM France   P.Y Bais : Directeur des ventes de Levallois

Elu F.O Levallois : C. Lemaire   Représentant Syndical F.O Levallois : A. Deplanque (Excusé)

Représentant Syndical Chapelle et Délégué Syndical Central CGT : Manuel De Barros   Elu CGT Chapelle : C Briffault

Elu CGT Chapelle et Secrétaire du C.C.E : J-F Gabala1

Elu Collège Cadres Chapelle : A. Dauxerre

Cabinet Sécafi : Mme C. Deregnaucourt

 Si tu gagnes de l’argent à parler, tu gagnes de l’or à te taire.

 Proverbe grec repris par la triplette de Belleville (Kubiak, Fagon, Bais. Référence au film.) dans une partition dont le personnel connaît le refrain : « C’est pas nous ! »

Ras le bol de ces discours ! 

2En préambule, nous dénonçons les PSE successifs destinés à rémunérer notablement les actionnaires sans tenir compte de la période de crise dans laquelle nous évoluons.

A notre question sur le calendrier légal d’au moins deux mois, le RH répond qu’il n’a pas l’intention de l’allonger pour favoriser la négociation et le temps donné à d’éventuels départs volontaires pour monter un projet qui réponde aux obligations d’un PSE.

Il faudra faire avec ! 

Nous ajoutons à ce moment que ce PSE n’a aucune raison d’être, que le personnel de Levallois, déjà durement touché comme Chapelle, en 2015, travaille aujourd’hui dans des conditions dégradées, comme le personnel de Chapelle.

Les chiffres présentés relèvent de la mascarade, UPM parle de chiffre d’affaires en baisse plutôt que des tonnages en hausse (5%) pour UPM France !!! 

« Si les choses restent en l’état, le personnel ne pourra pas assurer tout le travail à effectuer ».

« L’effectif a déjà été diminué avec les PSE précédents »

« La pression sera énorme sur le personnel restant qui ne pourra faire face et la relation avec le client sera détériorée. »

« Comment vendre plus en 2017, comme il est demandé, avec moins de vendeurs ? » 

Pas de réponses des dirigeants UPM France qui ne semblent pas décidés à protéger leur personnel, 

Et qui répondront à nos questions la prochaine fois ! 

Pour Chapelle, il est hors de question d’envisager la moindre suppression de postes, nous réclamons depuis des mois du personnel supplémentaire ; avec qui plus est, un Directeur multi tâches : 

*Directeur de Chapelle-Darblay

*Président d’UPM France

*Siège au conseil de surveillance au titre de Président UPM France

*Traite les affaires judicaires de Stracel, Docelles…

*Siège à la Convention de revitalisation du PSE 2015

*Président du CHSCT Chapelle

*Copacel : Administrateur

*Logistique-Seine-Normandie 

Autre particularité dans ce monde standardisé, notre RH globetrotter, qui parcourt le monde à la recherche de son personnel disséminé par UPM. 

Toucher à la gestion de l’usine (Contrôle de gestion) c’est priver le site de compétences compensant les absences citées plus haut !

 1ère consultation du C.E pour le PSE. (10 avril 2017 à Chapelle).3

 Rebelote, représentation des documents, explications, arguments et contre arguments !

 A quoi servent les Représentants du Personnel aujourd’hui, à accompagner gentiment les PSE, jusqu’au dernier ? A cosigner les chèques ? Au personnel de décider !

Car la coupe est pleine pour nous ! 

Tout cela commence à donner envie de vomir, plus UPM licencie, plus le bonus est élevé, plus les conditions de travail se dégradent, nos acquis disparaissent ! 

Nous ne mettrons pas notre signature sur de tels torchons !!! 

CHSCT du 11 avril sur le PSE. 

Car, bien-sûr nous sommes consultés, ceci nous permet de lancer une expertise sur les conditions de travail, comme en 2015. Expertise que les Directions de site, aux ordres des dirigeants UPM ignorent, mais qui peut servir, plus tard finalement, pour mettre des pansements sur les plaies des survivantes et survivants ! 

4Désolés, pour les bonnes nouvelles, « on trouve pas ! » 

Suppression étant le seul mot dans la bouche… de nos dirigeants : (Restons corrects !) 

Suppression de postes avec le PSE.

Suppression du personnel TFN.

Suppression du contrat avec l’ESAT du Champ Fleuri qui entretenait les espaces verts. (Dans RH, il y a humain.)

Suppression des locaux pour les chauffeurs. 

Nous, on continue, on lâche rien !

 

Grand-Couronne, le 11 avril 2017.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Compte-rendu des réunions du Comité d’Etablissement et Délégués du Personnel.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 10 avril 2017

 

*

Compte-rendu des réunions du Comité d’Etablissement

et Délégués du Personnel.

 On n’est pas des machines !!! »… 

…A-t-on envie de crier au Directeur quand il présente les résultats de l’usine et les économies que « nous » devons réaliser pour faire plaisir aux dirigeants, décideurs de notre sort. 1

Car au contraire des machines qui ne parlent pas, pour réclamer de l’huile, des joints ou des pièces neuves, nous, humains, sommes doués de paroles, réflexion, de pensée et on « gamberge » ! 

Comme une machine, quand elle déclenche, le personnel, lui, s’arrête, fatigué de répéter les mêmes choses sans être écouté. L’Homme au service de la Machine ! 

L’annonce de ce nouveau PSE, c’est peut-être la goutte d’eau qui fait déborder le vase. L’humain, que nous défendons dans toutes les réunions, n’apparaît jamais dans leurs jolis tableaux, sauf pour les comptes : Tonne/homme !!! Comme si on dérangeait !

 

Comité d’Etablissement du 16 mars 2017.

Ventes :  France :  45%    Europe :  13%   Grand Export : 41%        

Marche de l’usine. 

Depuis le redémarrage de janvier, nous sommes confrontés à une mauvaise marche de différents ateliers, PM6 et Energie en particulier, selon le Directeur. Ce qui affecte évidemment les résultats de l’usine. L’Homme, au service de la Machine est peut-être fatigué des efforts consentis en 2016, sans effets positifs aujourd’hui ?

Absentéisme : 5.5%. 27 personnes touchées en février.

Avec des disparités importantes entre les secteurs.

Nous y voyons un lien avec la mauvaise marche de l’usine, point sur lequel nous insistons depuis longtemps !

 Coût du cabinet I.E.C.I diligenté par UPM pour audit Sécurité. 233 000 euros.

Facture payée par Chapelle, par nous     quoi…Evidemment !

Ne pas avoir de Service Ressources humaines en dit long sur la prise en compte des conditions de vie au travail, là où on doit s’épanouir.

Santé/Sécurité. 

Même les chiffres des tableaux UPM, pour masquer la réalité, sont mauvais, c’est dire ! 

Le personnel comble les manques en prenant des risques, avec un mot d’ordre : Faut bien que ça tourne ! 

Héroïque mais dangereux ! 

Production : 17077 tonnes   Ventes : 16140 tonnes   Capabilité : 1.63    (Moyenne 2016 : 1.81)   Efficacité : 78.   (Moyenne 2016 : 86.5)    Rendement     Désencrage : 74%    (Moyenne 2016 : 71%)       

 Coûts de production élevés dus en particulier au prix des MPR en constante hausse, au rendement insuffisant de l’énergie et la mauvaise marche de la machine.

 Le Directeur a présenté l’étude allemande concernant la production de Brite avec plusieurs possibilités dont la reprise d’éléments des Dip 1/2 en omettant de préciser qu’il fallait de l’humain pour appuyer sur les boutons.

Nous préférons un vrai investissement, même étudié en interne avec nos cerveaux, que cette option.

 Investissements : Rien. Circulez ! (Pas d’argent qu’on vous dit !)

 Effectifs : 206, dont Chapelle : 190, fonctions : 16 et autres 51. Total : 257 humains.

Intérim : 238 jours. PM6 : 95, log : 116, magasin : 20.

Embauches : imminentes en production. Arrivée en mai de l’ingénieur effluents.

 A notre question sur le bonus, le RH officialise le pourcentage à 6% pour les IPE < 49, le peuple, et 9% pour l’encadrement. En sachant que le salaire moyen Cadre est à 86500 euros, ça fait une belle prime dont nous dénonçons plus que jamais la répartition.

 

Réunion des Délégués du Personnel du 22 mars 2017. 

Médecine du travail : Habilitations diverses.8

Embauche d’une personne supplémentaire pour développer la Santé et la Sécurité.

Mise à jour des congés pour évènements familiaux : Sur intranet.

Respect des protocoles : Effectifs, renfort.

Dotation de vêtements de travail adaptés.

Paiement des primes d’habillage.

Soucis pléiade.

Souci lavage des vêtements de travail.

 Divers : Déplacement de la plaque commémorative sous les drapeaux.

 

Comité Central d’Entreprise du 20 mars 2017. 

Nous avons souhaité cette réunion de remise des documents officiels du PSE (Livre 1 et 2) pour rencontrer les élus du siège UPM France.

Et rappeler au Président d’UPM France, M. Kubiak et le RRH, M. Fagon, que nous étions déjà très touché par les restructurations et que nous refusions cette nouvelle baisse d’effectif qui va encore créer de nouvelles charges de travail pour celles et ceux qui restent, les « survivants ». Impossible !!!

3 Baisser notre force de vente et le traitement de ces ventes, postes les plus affectés, entrainent UPM France vers le gouffre.

 Ouverture du PSE le 6 avril, fin de négociation et recueil de l’avis du CCE le 6 juin 2017.

 Entre-temps, les experts que nous mandatons auront rendu leurs travaux.                

Printemps de l’industrie 

54

 

Un 21 mars positif pour les « Pap-Chap », grâce au rendez-vous obtenu auprès de la nouvelle préfète et de la distribution de notre 4 pages, Place de la cathédrale et plus précisément devant l’office du tourisme où nous avons installé notre stand.

 Un endroit symbolique car le développement du Grand-Rouen-Touristique, voulu par la Métropole, ne suffira pas à faire vivre les familles du bassin d’emploi rouennais.

 Voilà ce que nous avons développé auprès du Chef de Cabinet, représentant la Préfète, trop occupée parait-il aux affaires. Revenant également sur les promesses de ces derniers mois, nous lui avons demandé, expressément, de trouver un, une porte-parole pour défendre notre industrie, forte de ses 20 000 emplois en Normandie. Nous attendons maintenant le retour.

 Seul bémol, le rassemblement du personnel, à 10h30, devant le C.E n’est pas à la hauteur de l’enjeu. La détermination, des seuls élus, ne suffira pas le moment venu…

 Le 30 Mars 2017

6

 

7

 

 

 

 

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

La CGT vote pour le progrès social

Posté par cgtchapelledarblayupm le 1 avril 2017

Déclaration de la CGT

La CGT vote pour le progrès social A l’approche des élections présidentielles, la CGT souhaite continuer de porter des exigences économiques, sociales et environnementales durant cette campagne. C’est plus que jamais l’enjeu de la période et l’exigence des salariés, des retraités, des privés d’emploi et de la jeunesse. Cette campagne électorale s’éloigne trop régulièrement de ces attentes et des vrais problèmes, minée par des affaires ou des débats bien loin du quotidien et de la réalité du monde du travail.

 

Logo-cgt.svgfichier pdf 24 03 17 – Elections présidentielles – Déclaration de la CGT

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...