• Ils ne savaient pas que c’était imposible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : manif retraité du 15 mars
      <b>DSC01511</b> <br />
    • Album : manif 16 novembre
      <b>1</b> <br />
    • Album : Manif 10 octobre
      <b>DSC00970</b> <br />
    • Album : Manif des retraités 28/09
      <b>50</b> <br />
    • Album : manif 12 septemebre
      <b>DSC00764</b> <br />
    • Album : manif 1er mai 2017
      <b>1</b> <br />
    • Album : Nos retraités cgt en manif
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : solidarité Arjo Wizernes 13 fevrier
      <b>IMG_0804</b> <br />

Déclarations des élus du syndicat Chapelle-Darblay

Posté par cgtchapelledarblayupm le 18 octobre 2018

.

Déclaration des élus

du syndicat CGT Chapelle-Darblay

 

 De tous temps et quelles que soient les équipes syndicales, les élus du syndicat, fidèles aux valeurs de la CGT, ont

toujours travaillé pour l’ensemble du personnel, pour l’emploi, le statut salarial, l’équité et l’avenir de l’usine, en

privilégiant toujours le collectif face à l’individualisme.

 

 Un exemple parmi tant d’autres, grâce au combat des élus, des syndiqué-e-s et du personnel, la direction a dû lâcher une

quinzaine de postes depuis 2015.

 Logistique : deux caristes, un contrôleur qualité

RH : Une assistante RH

Service Sécurité : une préventrice

Production : cinq CDD qui seront transformés en CDI. (+ 3 CDD pour les formations)

Service Electrique : deux électriciens (+ un stagiaire futur CDI)

Maintenance : un préparateur supplémentaire

Gestion Produits chimiques : un poste

Centre d’Affinage : un poste de superviseur créé par la Direction.

 

 Par décence pour nos licencié-e-s, nous ne développerons pas le gain de 30 postes lors des négociations du PSE de 2015,

170 postes au départ, les quarante « portés » et le travail fourni dans la cellule de reclassement.

 Les salaires, tous les ans depuis des décennies, sont revalorisés collectivement sur 13.5 mois. 

 Bon nombre de salarié-e-s, à l’extérieur, envient notre statut, gagné de haute lutte collective par nos prédécesseurs,

bien au-dessus de notre convention collective.

 

 Face à la défiance envers le syndicat organisé par quelques personnes des services Energie et Dip, qui remettent en

cause le démarrage de la chaudière et voulant négocier seuls, celles-ci risquent de mettre en péril les relations avec

l’employeur, celui-ci déclarant, légitimement, ne négocier qu’avec les représentants du personnel.

 

 Nous déclarons, unanimement, suite au conseil syndical exceptionnel du 16/10/2018 et à l’heure où nous discutons

avec la direction de la mise en place du CSE qui remplacera les institutions que sont le CE, la DP et le CHSCT, sans

compter la NAO 2019 qui se profile :

 

1)    Que nous ne dérogerons pas à notre ligne de conduite.

 2)   Que nous en resterons aux discussions d’ensemble, initiées depuis 2017, sur l’organisation de l’usine.

3)   Que nous nous en tiendrons aux demandes officielles concernant le coefficient de l’aide opérateur Dip, l’abandon des

fourchettes quand elles existent, et l’ajout d’habilitations aux postes.

4)   Que les représentants du personnel, comme de coutume, défendront les salarié-e-s face à l’employeur, en cas de litige.

réflexion

 

Chacun assumera ses responsabilités et choix dans l’avenir, le nôtre c’est le collectif pour

être plus fort et durer le plus longtemps possible, et nous nous présenterons à vos votes en

2019 sur ces lignes de conduite et ces valeurs.

 

 

 

 

Vous ferez vos choix et l’avenir sera ou ne sera pas….

Grand-Couronne, le 16/10/18.

Laisser un commentaire

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...