• Ils ne savaient pas que c’était imposible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : manif 5 fevrier
      <b>DSC03238</b> <br />
    • Album : Table ronde 90 ans Chapelle
      <b>b1</b> <br />
    • Album : manif retraité du 15 mars
      <b>DSC01511</b> <br />
    • Album : manif 16 novembre
      <b>1</b> <br />
    • Album : Manif 10 octobre
      <b>DSC00970</b> <br />
    • Album : Manif des retraités 28/09
      <b>50</b> <br />
    • Album : manif 12 septemebre
      <b>DSC00764</b> <br />
    • Album : manif 1er mai 2017
      <b>1</b> <br />

les Kimberly Clark en lutte.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 19 mars 2019

 

logoKimberlySotteville-768x245

Appel à la grève pour le 19 MARS 2019

 

Information sur les élections 2019, dans une entreprise où il fait bon travailler

 

Avec ces nouvelles élections, disparaissent le CE, les DP et le CHSCT au profit du CSE (cheval de bataille de la politique macronienne) qui vise à détruire les syndicats et leur structure puis à terme la disparition de nos acquis et emplois tel que nous les connaissons aujourd’hui.

Bien évidemment l’équipe syndicale que nous souhaitions a été élue avec une grande participation d’électeurs que nous remercions pour leur engagement et leur confiance renouvelée.

Nous remercions plus particulièrement nos syndiqués, qui par leur fidélité et leur soutien financier nous permettent chaque jour de lutter et de gagner de nombreuses batailles.

Le 1er syndicat de France (CFDT) a disparu de notre usine, ce qui conforte notre forte représentativité au sein de Kimberly-Clark France.

La semaine dernière, certains d’entre vous ont été pris en photo pour le renouvellement de l’enquête « input to action »qui se fera entre le 25 MARS et le 12 AVRIL 2019. Nous vous demandons de ne pas participer à cette mascarade pour redorer le blason de nos dirigeants. On ne peut pas écrire : « Kimberly-Clark, une entreprise où il fait bon travailler », alors qu’à cette même période, on licencie environ 5500 salariés dans le monde et que l’on ferme 10 usines, encore et toujours pour le profit.
Continuons à nous battre contre cette mondialisation qui nous tue à petit feu !!!
Contre ces actionnaires qui se gavent au profit de notre santé !!!

Le 19 mars, nous serons dans la rue pour manifester notre
colère face aux actions de ces voyous en col blanc !!!

Et dehors ! La colère gronde…

Le gouvernement a choisi de répondre à la colère ouvrière et populaire de ces derniers mois par la répression : des milliers de blessés et mutilés, d’arrestations arbitraires, et mainte­nant un projet de loi anti-manifestations. Ce sont les seules réponses aux revendications légitimes portées par le mouve­ment social et les gilets jaunes.

Pour mettre un coup d’arrêt, et obtenir des avancées sociales, nous en appelons à la mobilisation la plus large, dans et hors des entreprises et des services publics, avec toutes celles et ceux qui convergent pour la justice sociale.

Les unions départementales CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF appellent à se mettre en grève et à manifester pour :

– Arrêt de la répression d’Etat, NON à la loi « anticasseurs ».

– Hausse immédiate du SMIC à 1800€ brut, et des grilles de salaires.

-Augmentation générale des salaires, des pensions et du point d’indice pour les fonctionnaires.

– Ré indexation des salaires, des pensions et des retraites sur le coût de la vie.

– NON au projet de réforme de la fonction publique : suppres­sions de postes, de services rendus à la population, casse du statut…

– Retour à la retraite à 60 ans. Maintien des régimes existants et abandon du régime universel par points.

– Retrait des contre réformes : loi santé et réforme de la justice.

– Abandon de toutes les réformes concernant les lycéens et les étudiants, dont l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants étrangers hors UE : parcoursup, réforme des lycées.

– Pour une véritable égalité hommes – femmes dans les sa­laires, la carrière et les retraites.

– Retrait de la loi Blanquer « l’école de la confiance »

– Abrogation des réformes qui détricotent le droit du travail et la protection des salariés (Lois « Rebsamen, El Khomri », ordonnances « Macron »)

Toutes et tous ensemble, ayons comme exigence un

autre avenir, un avenir de progrès et de justice sociale !

 

Nous appelons donc à un débrayage massif pour les équipes B (le 18 de nuit de 2h00 à 5h00), A (le 19 du matin de 10h00 à 13h00), D (le 19 d’après-midi de 12h45 à 15h45)  Pour le personnel en journée de 10h00 à 13h00.

 Rendez-vous le 19 MARS 2019

à 10h00 à ROUEN Cours Clémenceau

 

Laisser un commentaire

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...