• Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 10 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : action 1er juillet
      <b>DSC_4011</b> <br />
    • Album : action 25 juin
      <b>DSC_3915</b> <br />
    • Album : Solidarité avec les personnels d e la santé
      <b>1</b> <br />
    • Album : Montage de l'expo pap chap à Montreuil
      <b>DSC05659</b> <br />
    • Album : Manif au havre le 24 janvier
      <b>20200124_095506</b> <br />
    • Album : Manif 15 janvier
      <b>DSC_3525</b> <br />
    • Album : actions du 14 janvier
      <b>DSC05505</b> <br />
    • Album : Manif 28 decembre
      <b>20191228_145507</b> <br />
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 17 juin 2019

Imprimerie la Galiote, la lutte continue !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 17 juin 2019

*

filpac-sglce-cgt-300x203SGLCE

LES SALARIÉS DE LA GALIOTE PRENANT DE

VITRY-SUR-SEINE ONT DÉCIDÉ

UNANIMEMENT DE SUSPENDRE LE MOUVEMENT DE GRÈVE

17 juin 2019

Le 6 mai 2019, les salariés de l’impression de La Galiote Prenant exerçaient leur droit de grève pour s’opposer à la décision unilatérale de la direction qui consistait à supprimer la 6semaine de congés dite « parisienne ». De plus, un certain nombre de revendications étaient posées :
  • dénoncer le management à la dure qui sévit dans l’entreprise ;
  • gagner l’égalité salariale.

Dès lors, le mutisme de la direction est étonnant et méprisant pour les salariés et leur organisation syndicale. Les salaries n’ont eu d’autre choix que de se mettre en grève pour tenter de conserver leur droit acquis (6esemaine) en 1970.

En plus, la direction a décidé de licencier arbitrairement 6 salariés parmi tous les grévistes, dont le délégué syndical étiqueté SGLCE-CGT.

Cela faisait donc 6 semaines que les salariés de l’impression à La Galiote Prenant étaient en grève. 6 semaines qu’ils ne percevaient plus aucun salaire. Ils ont tenu humainement et financièrement grâce à leur syndicat, et à tous ceux ─ structures syndicales, politiques et associatives ─ qui ont contribué à la solidarité humaine et financière. Le SGLCE et les salariés grévistes les en remercient tous très chaleureusement.

Au bout de 6 semaines de grève, les grévistes, réunis en assemblée générale, ont décidé unanimement de suspendre leur mouvement de grève.

Pour autant, ils continuent la lutte pour que les licenciements soient annulés ; pour que les revendications posées demeurent le sujet dans les prochaines réunions internes à l’entreprise.

Ils se tiennent disponibles à tout mot d’ordre de leur syndicat.

Il va falloir maintenant convaincre les autres salariés non-grévistes des entreprises de La Galiote Prenant de se mobiliser tous ensemble pour gagner.

Les grévistes peuvent reprendre la tête haute, avec le courage qu’ils ont eu dans cette lutte exemplaire qui en amène d’autres. Leur combat a permis de créer une solidarité interne encore plus importante.

Ils forcent le respect de ceux qui agissent et qui font qui la grève.

Ils savent pouvoir compter sur le soutien indéfectible du SGLCE, présent dès le premier jour à leurs côtés.

La lutte continue, on ne lâche rien !

Paris, le 17 juin 2019

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...