• Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : AG du 10 octobre
      <b>01</b> <br />
    • Album : manif du 24 sept bis
      <b>DSC04606</b> <br />
    • Album : Manif 24 09 les retraites
      <b>1</b> <br />
    • Album : manif 5 fevrier
      <b>DSC03238</b> <br />
    • Album : Table ronde 90 ans Chapelle
      <b>b1</b> <br />
    • Album : manif retraité du 15 mars
      <b>DSC01511</b> <br />
    • Album : manif 16 novembre
      <b>1</b> <br />
    • Album : Manif 10 octobre
      <b>DSC00970</b> <br />
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 8 septembre 2019

SILPAC CGT de Rouen, du Havre et de leur région

Posté par cgtchapelledarblayupm le 8 septembre 2019

*

SILPAC CGT de Rouen, du Havre et de leur région

Adresse aux salarié.e.s de Paris Normandie
Courrier aux actionnaires du journal

6 septembre 2019 

Chers(es) collègues, chers(es) Camarades

Notre actionnaire Jean-Louis Louvel (dit J2L !), se lance officiellement en politique lors de cette rentrée. Pourtant en janvier dernier lors des vœux aux salariés de Paris-Normandie, il niait cette possibilité, mais après une réflexion estivale et l’avis familial il se présente à la Mairie de Rouen.

On peut donc être novice en politique, mais pratiquer comme tout futur candidat.

Rouen vaut bien un revirement !

Pourquoi cette annonce à la radio et une interview auprès d’un Pure Player concurrent de Paris-Normandie ?

Pourquoi cette stratégie de communication ?

Il aurait pourtant, été aisé à notre actionnaire, d’organiser une conférence de presse. Avec cette stratégie totalement discutable, les salariés se sentent traités comme quantité négligeable et ils ont raison ! En effet, en pièce jointe vous trouverez un courrier du SILPAC CGT adressé aux actionnaires en date du lundi 26 août 2019. Celui-ci est resté sans réponse, à ce jour.

Néanmoins, J2L, chez nos concurrents, a l’outrecuidance d’évoquer une cession possible des titres. L’entreprise, les salariés et leurs contrats de travail, les outils pourraient changer de propriétaire, dans le secret des affaires ? Pour le SILPAC CGT, ce sujet doit être abordé préalablement avec les représentants du personnel.

Déjà les premières fautes politiques du candidat ?PN26aout19-une

La démocratie ne s’improvise pas !

La délégation SILPAC CGT au Comité social et économique

*

Rouen, le 26 août 2019

à MM. : Jean-Louis LOUVEL – Romuald UZAN
Frederick CASSEGRAIN – Thierry RABILLER

Messieurs les actionnaires,

En 2017, le Tribunal de Commerce après ouverture à cession de l’entreprise, a examiné deux offres de reprise : une émanant du groupe de presse belge ROSSEL, une née de la volonté des salariés.

Si l’offre de reprise par le groupe Rossel fût rapidement encartée par le Tribunal, car moins-disante socialement, celle des salariés avait suscité un grand intérêt et la sympathie de celui-ci, mais n’était pas suffisamment financée selon les juges.

Monsieur Xavier ELLIE a défendu un plan de continuité, celui-ci par jugement a été retenu par le Tribunal sous conditions : un plan d’économie de masse salariale, la recherche d’un nouvel actionnaire, ce fut vous.

L’offre de reprise des salariés comportait un business plan complet et des pistes de développement nécessaire (web 2.0, marketing, data, évènementiel, utilisation du studio TV, création de cahiers thématiques, etc.).

Aujourd’hui, notre délégation s’interroge sur votre stratégie, exemple : si nous considérons que le studio télé est un levier de développement, vous faites le choix de le filialiser, à quelle fin ? Nous sommes toujours dans l’attente des éléments économiques et stratégiques de cette activité.

Nous vous rappelons que le CSE a déjà voté la nomination d’un expert-comptable pour l’assister dans sa mission.

L’évènementiel, autre levier de développement est filialisé au détriment de la marque Paris- Normandie ?

La rotative est payée, quid des investissements qui augmenteraient le chiffre d’affaires de ce centre de profit ?

Dans ce petit monde de la presse, qui attise les convoitises malgré les discours patronaux, nous apprenons que vous avez reçu la famille LECLERC dans les locaux du journal. Êtes-vous en discussions avec d’autre groupes de presse ? À quelle fin ?

Les salariés de la SNIC et de la RNP, ces femmes et ces hommes qui constituent cette communauté de travail pour Paris-Normandie, n’ont pas à être tenu au secret des affaires, surtout s’ils sont au cœur de tractations. Quelle troisième mi-temps leur promettez-vous au regard des nombreux sacrifices déjà consentis antérieurement ?

Messieurs, nous imaginons que comme tout bon citoyen, vous respectez le Code de la Route, nous vous demandons le même respect pour le Code du Travail et son Article L2312-24, qui prévoit que la stratégie doit être discutée avec les représentants du personnel avant toutes prises de décision.

Recevez, Messieurs, nos salutations distinguées et syndicales.

La délégation SILPAC CGT

 

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...