• Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 3 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : AG du 10 octobre
      <b>01</b> <br />
    • Album : manif du 24 sept bis
      <b>DSC04606</b> <br />
    • Album : Manif 24 09 les retraites
      <b>1</b> <br />
    • Album : manif 5 fevrier
      <b>DSC03238</b> <br />
    • Album : Table ronde 90 ans Chapelle
      <b>b1</b> <br />
    • Album : manif retraité du 15 mars
      <b>DSC01511</b> <br />
    • Album : manif 16 novembre
      <b>1</b> <br />
    • Album : Manif 10 octobre
      <b>DSC00970</b> <br />

COMMUNIQUE DE PRESSE CGT

Posté par cgtchapelledarblayupm le 11 septembre 2019

logo_ud-cgt-76*logo_ud-cgt-76

COMMUNIQUE DE PRESSE

Chapelle Darblay : Stupeur et détermination

Depuis plusieurs années, aux côtés du syndicat CGT Chapelle Darblay et d’autres sites en

Normandie de la filière papier-carton-bois, l’Union départementale CGT de Seine maritime et le Comité régional CGT Normandie, travaillent pour que vive et se développe cette filière en Normandie. 

 Après l’annonce de la mise en vente ou de la fermeture de Chapelle Darblay, le Comité régional CGT Normandie et l’Union départementale CGT de Seine maritime apportent tout leur soutien aux salariés du site et seront à leurs côtés pour défendre leur outil de production. Ils écriront, nous en sommes sûrs, une nouvelle belle page de leur long combat pour faire vivre leur usine.

 La décision du groupe UPM s’inscrit dans la stratégie du groupe et sa logique d’absence d’investissement suffisants sur le site pour développer les capacités de production, malgré les propositions du syndicat CGT. Elle est dans la continuité des politiques de désindustrialisation de la vallée de Seine favorisée et voulue par les pouvoirs publics pour mieux la transformer en vaste zone logistique afin d’importer des produits fabriqués ailleurs dans le monde.

 Conscients des menaces, en novembre de l’année dernière, déjà, à l’occasion des quatre-vingt-dix ans de l’usine, le syndicat avait organisé une table ronde sur l’avenir de la filière papier avec, en particulier une responsable politique de la Région et Philippe Martinez. A la fin du printemps dernier encore, nous avons demandé l’organisation d’une table ronde avec tous les acteurs et décideurs économiques, sociaux et politiques concernés par l’avenir de Chapelle Darblay. A ce jour cette demande est restée sans réponse malgré une première relance téléphonique.

 Il faudra bien pourtant que tous les acteurs concernés se mettent autour d’une table. Le groupe UPM a des comptes à rendre. L’Etat et toutes les collectivités locales de la vallée de Seine ont la responsabilité de donner un avenir à leurs administrés afin qu’ils puissent vivre et produire en vallée de Seine.  

 Il faudra bien aussi expliquer à toutes et tous où seront traités les papiers collectés sur toute la vallée de Seine et ailleurs. Chapelle Darblay fonctionne à 100% avec du papier recyclé ! Il ne suffit pas d’avoir des discours défendant en apparence l’environnement. Il faut des actes !     

Le 11 septembre 2019           

Laisser un commentaire

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...