• Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 9 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : action 1er juillet
      <b>DSC_4011</b> <br />
    • Album : action 25 juin
      <b>DSC_3915</b> <br />
    • Album : Solidarité avec les personnels d e la santé
      <b>1</b> <br />
    • Album : Montage de l'expo pap chap à Montreuil
      <b>DSC05659</b> <br />
    • Album : Manif au havre le 24 janvier
      <b>20200124_095506</b> <br />
    • Album : Manif 15 janvier
      <b>DSC_3525</b> <br />
    • Album : actions du 14 janvier
      <b>DSC05505</b> <br />
    • Album : Manif 28 decembre
      <b>20191228_145507</b> <br />
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 7 février 2020

Expo Chapelle, Discours dans le patio de la CGT à Montreuil.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 7 février 2020

 Discours de Cyril Briffault notre secrétaire cgt .

Bonjour à toutes et à tous,

C’est un grand honneur pour nous d’être ici pour présenter notre exposition des 90 ans de la chapelle Darblay.

J’aimerai, ici aussi, avoir une pensée pour mon ami Julien Senecal, le secrétaire du CSE et secrétaire adjoint du syndicat CGT, il n’est malheureusement pas avec nous aujourd’hui, absent pour des raisons de santé et je lui souhaite de se remettre très rapidement.

Je tiens à remercier Jean-François Gabala pour l’expo, elle est née de son idée en 2018, et il continu de la faire vivre.

Merci aussi à Jonathan Gerard, pour ses magnifiques photos sur l’idée « une usine la nuit » et Brigitte Legay- Coste pour tout ce qu’elle a pu nous apporter.

Cette exposition, c’était notre volonté de montrer ce qu’est une entreprise vieille de presque un siècle, tenue et entretenue avec fierté par ses salariés. J’ai souvent entendu en réunion ses dernières années : à chapelle, c’est différent.

Et c’est vrai, on vit et on fait vivre la chapelle avec un rôle sociétal très fort mais on a aussi un autre atout là-bas…, et c’est ce côté presque familial, qui fait que les salariés ont un attachement très particulier avec notre site…

  et j’ai vécu personnellement des moments extraordinaires dans cette boite, j’y ai travaillé avec mes frères, je m’y suis fait des amis et parfois, les collègues, les camarades deviennent presque de la famille.

Alors voilà :

Cette exposition, c’était la vitrine de notre site, mais elle est devenue un symbole pour nous : l’annonce de la fermeture en juin est un grand coup de tonnerre, une incompréhension totale, et faire connaitre les atouts et les valeurs de notre usine prennent une autre dimension qui vous permettra, peut-être, de mieux comprendre que connaitre la chapelle, rentrer à la chapelle, c’est l’adopter.  

Et la lutte que nous menons, nous les Pap-Chap, est un beau combat et j’espère qu’à la fin de tout ça, on pourra se donner rendez-vous dans quelques années pour célébrer non pas 90 ans de savoir-faire mais une nouvelle expo qui retracera la lutte des Pap-Chap, pour sauver leur usine, et on l’appellera : Chapelle Darblay les 100 ans.

Merci à tous.

Discours de Jeff Gabala, Co-organisateurs de cette expo.

Mesdames, messieurs, mes camarades,

Suite à l’absence de Julien Sénécal, notre secrétaire du CSE des Pap-Chap, pour raison de santé, les copains m’ont demandé de présenter cette exposition que nous avons imaginé en 2018, dans le cadre des 90 ans des Papeteries de la Chapelle.

Bon rétablissement à Julien, mon presque fils puisqu’il m’appelle parfois « papa », en espérant que Gérard, mon presque frère, n’en prenne pas ombrage ! (J’ai l’accord de Jocelyne)

Merci à mes camarades de me confier cette première intervention pour lancer cette expo, dans ce lieu qui est un véritable écrin pour cet hommage que l’on rend à notre fiancée, tantôt dure, tantôt douce, notre usine.

Je laisserai Cyril faire un point sur la situation de la vente, et non pas la fermeture, et remercier plus en détail toute notre CGT pour les actions qui sont menées en notre faveur.

Cette célébration des 90 ans était surtout un prétexte pour parler de Chapelle-Darblay alors que le renouvellement  du contrat d’énergie verte se profilait et que l’avenir du site était plus qu’incertain.

Une célébration plus qu’une fête, le PSE concernant l’arrêt de la PM3, en juin 2015 et sa production très technique de papier couleur étant encore très présente.

Rappelons la table ronde du 21 novembre 2018 et la porte ouverte qui ont permis de mettre en lumière l’enjeu que représente encore plus aujourd’hui Chapelle-Darblay.

Cette expo prend un tout autre visage aujourd’hui et c’est un réel plaisir de vous faire découvrir notre travail, témoignage de notre attachement à ce lieu chargé d’une histoire très riche, faite de ventes, rachats, conflits, guerre mais aussi de joies de batailles gagnées, de fêtes, de repas festifs. (Comme ce spectacle des Scopti, juste pour nous !)

Quelle fierté pour UPM, en 1999, dans le journal Paris-Normandie, quand l’usine passe en 100% recyclé avec son fret ferroviaire, ses barges qui remplacent le transport routier !

En parcourant encore aujourd’hui l’exposition, je comprends pourquoi nous gênons avec cette CGT si forte et ce statut qu’on aimerait voir dans beaucoup plus de sites !

Nous ne sommes plus le bon modèle ! Un modèle du genre pourtant mais quel genre aujourd’hui ? Le moule semble cassé !

Je termine en remerciant les personnes qui ont permis la réalisation de cette exposition,

Les copains de la commission Culture et Jeunesse,

Le personnel de l’usine pour le prêt de pièces et documents rares,

Christian Stephan pour les arbres à photos, l’arbre, essence de notre métier,

Jonathan Gérard, qui a passé plusieurs nuits ave nous, pour les photos de l’usine la nuit,

Arnaud Dauxerre pour cette rencontre surréaliste avec Brigitte !

Brigitte Legeay-Costes pour son expo « papier choc, clic et chic » et le travail sur les panneaux en carton, prémonitoire ? Et son attachement aux « Pap—chap »,

Et toutes les personnes que j’oublie.

Je passe maintenant la parole à Cyril Briffault, délégué syndical Chapelle-Darblay.

Vive Chapelle-Darblay, vive la CGT

 

20200204_120501 20200204_120551 20200204_120636 20200204_120659 20200204_141645 20200204_141656 20200204_141716 20200204_150352 20200204_150626 20200204_151152 20200204_152054 20200204_152059

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Le retrait, point.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 7 février 2020

Annotation 2020-02-07 090619

Les journées des 5 et 6 février ont été de nouveaux temps forts de mobilisations et de grèves, de la jeunesse et des salarié.es.

Chaque semaine et ce depuis le 5 décembre, des A.G se multiplient sur les lieux de travail, dans les lycées et universités malgré les diverses  pressions.

En aucun cas la réponse à la crise sociale ne peut être une répression à l’encontre de celles et ceux qui expriment un désaccord. 

Chaque jour des actions et des initiatives sont organisées dans tous les territoires.

Le rejet de la réforme et la détermination d’obtenir le retrait sont intacts et se propagent de manière inéluctable.

Notre intersyndicale partage et porte des propositions sur le financement et l’amélioration de notre système de retraite solidaire et intergénérationnel. Elle travaille à l’organisation d’une contre-conférence nationale courant mars, déclinée localement,  pour débattre largement et publiquement des solutions et propositions envisageables pour un projet sérieux d’amélioration des régimes de retraite.

De même, au-delà de l’opinion publique défavorable au projet de réforme, les différentes caisses de retraites comme les institutions, dont la plus haute, celle du Conseil d’Etat, ont toutes acté un avis critique voire négatif.

Continuer à vouloir imposer ce projet relève de la part du gouvernement d’un vrai déni de démocratie. Nos organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF sont  persuadées que cette mobilisation inédite et historique vaincra. 

Elles  appellent au renforcement et à la continuité de la mobilisation et de la grève là où les salarié.es le décident.

Elles engagent à tenir des AG, à poursuivre durant la période à venir des actions diverses de mobilisations et d’informations larges de la population, à multiplier les initiatives locales et interprofessionnelles pour créer les conditions d’une journée d’ampleur.

Elles appellent à préparer d’ores et déjà de nouveaux temps forts de mobilisation,  autour  du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Elles seraient  effectivement les plus grandes perdantes,  avec ce projet de loi sur les  retraites.

C’est dans ce contexte de mobilisation continue que nos organisations syndicales et de jeunesse, appellent l’ensemble de la jeunesse, des salarié.es, des privé.es d’emploi, des retraité.es à une nouvelle journée de convergence de grèves et de manifestations le 20 février. 

L’intersyndicale se réunira le 20 février pour définir les suites. Montreuil, le 6 février 2020

 

 

 

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...