• ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : manif retraité du 15 mars
      <b>DSC01511</b> <br />
    • Album : manif 16 novembre
      <b>1</b> <br />
    • Album : Manif 10 octobre
      <b>DSC00970</b> <br />
    • Album : Manif des retraités 28/09
      <b>50</b> <br />
    • Album : manif 12 septemebre
      <b>DSC00764</b> <br />
    • Album : manif 1er mai 2017
      <b>1</b> <br />
    • Album : Nos retraités cgt en manif
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : solidarité Arjo Wizernes 13 fevrier
      <b>IMG_0804</b> <br />

tous concerné-e-s !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 18 mai 2018

cc cgtaa

fsu

logo_fo_r_t

sssolidaire 76

 

Fonctionnaires, agents des services publics

et usagers : tous concerné-e-s !

 

L

es organisations syndicales FSU – CFDT – CFE/CGC – CFTC – CGT– FO – SOLIDAIRES –UNSA réaffirment qu’elles ne partagent ni l’orientation, ni la méthode, ni le calendrier proposé par le gouvernement dans son document d’orientation intitulé « Refonder le contrat social avec les agents publics. »

 Les organisations ne partagent pas davantage les objectifs poursuivis par le gouvernement consistant à réduire le périmètre de l’action publique avec la perspective d’abandon voire de privatisation de missions publiques.

 Porteuses de propositions et de revendications, elles demandent l’ouverture de discussions sur d’autres bases.

 Elles exigent un dialogue social respectueux des représentants des personnels. Le Statut général des fonctionnaires, leurs statuts particuliers et leurs régimes de retraite doivent non seulement être préservés mais aussi développés, afin de conforter le Service public et donc le service rendu aux usagers.

 Les organisations soutiennent toutes les mobilisations propres à la Fonction publique et au Service public, dont la lutte des cheminots pour un Service public ferroviaire garant d’un aménagement du territoire au service des citoyens.

Le 22 mars a été une réussite.gg

 La grève du 22 mai s’inscrit dans un processus de mobilisation. Les organisations syndicales appellent à sa continuité et à son renforcement. …/…

 

 Aussi, les organisations syndicales se prononcent contre : 

  • le projet de suppression de 120 000 emplois et le recours accru aux contrats qui dégraderont les conditions de travail des agent-es.
  • la possible rémunération «au mérite» assise sur des critères antinomiques de ceux du service public.

 

 Les organisations exigent :

 Le développement des missions de service public au service de l’intérêt général. Cela nécessite la création d’emplois statutaires dans les services qui en ont besoin.

  • Un nouveau plan de titularisation des personnels contractuels.
  • Une réelle amélioration du pouvoir d’achat pour toutes et tous les agent-es : fin du gel de la valeur du point d’indice et sa revalorisation, rattrapage des pertes subies, abrogation de la journée de carence, respect des engagements en matière d’évolution de carrière, amélioration des déroulements de carrière.
  • Des dispositions exigeantes pour faire respecter l’égalité professionnelle
  • La défense et la pérennisation du système de retraite par répartition et des régimes particuliers. Nous refusons la retraite « par points ».

 Les organisations sont attachées à une Fonction publique rendant des services de qualité à toutes et tous les usager-es sur l’ensemble du territoire, aux valeurs et principes d’égalité, de solidarité et de justice sociale, à la nécessité aussi de conforter les  agent-es dans leurs rôles et dans leurs missions.

TOUTES ET TOUS EN GREVE ET EN MANIFESTATIONS    

LE 22 MAI 2018 mon avenir

Rouen :    10 h cours Clémenceau

Appel à la grève pour les Pap-Chap

03Matin de 9H30 à 13H .

Après-Midi de 13H à 15H.

Jour de 9H30 à 15H.

Rouen, le 15 mai 2018

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Les retraités exigent des services publics de qualité.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 16 mai 2018

les retraités exigent

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

TOUS CONCERNE-E-S ! le 22 mai

Posté par cgtchapelledarblayupm le 15 mai 2018

  

Fonctionnaires, agents des services publics et usagers :

TOUS CONCERNE-E-S !

Les organisations syndicales FSU – CFDT – CFE/CGC – CFTC – CGT– FO – SOLIDAIRES –UNSA réaffirment qu’elles ne partagent ni l’orientation, ni la méthode, ni le calendrier proposé par le gouvernement dans son document d’orientation intitulé « Refonder le contrat social avec les agents publics. »

La grève du 22 mai s’inscrit dans un processus de mobilisation. Les organisations syndicales appellent à sa continuité et à son renforcement.

Les organisations sont attachées à une Fonction publique rendant des services de qualité à toutes et tous les usager-es sur l’ensemble du territoire, aux valeurs et principes d’égalité, de solidarité et de justice sociale

TOUTES ET TOUS EN GREVE ET EN MANIFESTATIONS

LE 22 MAI 2018

ci joint tract inter syndical fichier pdf tract intersyndical 22 mai

 

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

DÉCLARATION DES ORGANISATIONS DE LA CGT

Posté par cgtchapelledarblayupm le 15 mai 2018

Filpac-Cgt

DÉCLARATION DES ORGANISATIONS DE LA CGT

14 mai 2018

          

Unions Départementales : Bouches-du-Rhône, Cher, Loir-et-Cher, Pyrénées-Orientales, Vaucluse, Val-de-Marne, Nord, Eure et Loir

Fédérations : Commerce, Construction/Bois/Ameublement, Mines/Energie, Industries chimiques, Journalistes, Sociétés d’études, Organismes sociaux, Industries du Livre, du Papier et de la Communication, Banques et Assurances

Étudiants, salariés, contre la répression, la régression : SOLIDARITÉ ET UNITÉ D’ACTION ! !

L’attaque généralisée du patronat et du gouvernement contre nos Services Publics, notre Sécurité Sociale solidaire, nos droits et garanties collectives, remet gravement en cause notre modèle social.

Pourtant, les richesses produites par les travailleurs n’ont jamais été aussi élevées pour pouvoir financer les Services Publics, la Sécurité Sociale, le développement industriel et ainsi répondre aux besoins des populations.

Les réformes réactionnaires se succèdent pour accroître les bénéfices des actionnaires organiser la mise en concurrence des travailleurs européens, alors que les conditions de travail, de vie et d’études, se dégradent pour les salariés, les privés d’emploi, les retraités, les lycéens et les étudiants.

Les attaques, la mise en place d’une justice de classe contre la représentation des salariés, leurs droits d’expression et leur capacité à intervenir dans la gestion des entreprises sont incessantes. Elles vont de pair avec les interventions policières disproportionnées et accompagnées de violences notamment dans les universités.

Cette répression dans les universités intervient alors que les étudiants sont mobilisés depuis des semaines et pour certains des mois, contre la loi dite d’Orientation et de Réussite (ORE).

La casse du service public de l’éducation supérieure et de la recherche s’inscrit plus généralement dans le processus de casse des Services Publics. Autour de l’éducation supérieure et de la recherche, les enjeux sont cruciaux, tant du point de vue de l’émancipation des individus, que des qualifications et de la recherche indispensable au développement économique du pays.

Nous condamnons donc avec la plus grande fermeté les violences contre les étudiants et les lycéens mobilisés. Nous serons en toutes circonstances à leurs côtés pour contribuer à l a libre expression de leurs justes revendications.

Conformément à l’appel de la CGT, nous mettons tout en œuvre pour favoriser la convergence des luttes et gagner le « Tous Ensemble » nécessaire face à la cohérence des attaques. Travaillons à rassembler le monde du travail, à partir des luttes développées dans les entreprises et à faire valoir nos intérêts communs, en revendiquant ensemble :

  • Abrogation des lois (Macron, El Khomri, Rebsamen) qui remettent en cause les garanties collectives (socle des conventions collectives, statuts),
  • Retrait des réformes et restructuration s annoncées : SNCF, Fonction Publique, Universités,
  • Suppression des exonérations de cotisations sociales et mise à contribution des revenus du capital au même taux que les revenus du travail. Retour de l’ISF. Il faut mettre fin aux 4 000 dispositifs de détournement des richesses, notamment le nouveau CICE, CIR, dispositifs Fillon, etc…
  • Financement de la Sécurité Sociale par l’augmentation des cotisations sociales patronales et non l’impôt (CSG…), retour aux élections des représentants des assurés sociaux
  • Obtention d’une série de nouveaux droits de haut niveau, inscrits dans le c ode du travail, les conventions collectives et les statuts , dont il faut rétablir le caractère obligatoire et non dérogeable,
  • Augmentation des salaires, du point d’indice et des pensions, sur la base d’un SMIC à 1 800 €,
  • Embauches avec mise en place immédiate des 32 Heures hebdomadaires avec maintien de salaire,
  • Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,
  • Retraite solidaire à taux plein à 60 ans avec prise en compte des années d’études , 55 ans pour les métiers pénibles,
  • Maintien et développement d’une industrie et de Services Publics qui répondent aux besoins des populations et non au dogme de la rentabilité,
  • Réappropriation sociale et publique des entreprises ayant une importance stratégique pour garantir l’intérêt commun.

Tous ensemble, unis et déterminés, ARRÊTONS – LES ET

IMPOSONS NOTRE PROJET DE SOCIÉTÉ !!

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Ne jamais oublier ! notre histoire .

Posté par cgtchapelledarblayupm le 7 mai 2018

*

Ne jamais oublier !
les migrants
*
**

et surtout pour ne pas oublier !  jamais !

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Ne jamais oublier ! notre histoire 2.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 7 mai 2018

et surtout pour ne pas oublier !  jamais !

avant qu’on est plus rien ?

Peut-on rappeler aux vacanciers

gênés par les grèves

que s’il n’y a avait jamais eu de grèves,

il n’y aurait pas de vacances ?…

plage

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Norske Skog et sa papeterie française (88) ont un nouveau propriétaire

Posté par cgtchapelledarblayupm le 5 mai 2018

Norske Skog et sa papeterie française (88) ont un nouveau propriétaire

Endetté le papetier cherchait un repreneur depuis décembre.

norske         Faustine Loison Le 04-05-2018                                   
 Le groupe papetier norvégien Norske Skog, dont fait partie la papeterie vosgienne de Golbey, change de main. Il avait déposé le bilan et avait été mis en vente en décembre dernier. Plus de 100 repreneurs potentiels ont été approchés et c’est le fond d’investissements anglais Oceanwood qui est le nouveau propriétaire des sept usines. Le montant de la transaction est estimé à 235 millions d’euros.

Le fond d’investissement Oceanwood Capital Management était le détenteur majoritaire de la dette et avait décidé d’actionner sa garantie, entraînant la mise en vente de Norske Skog AS. Et Oceanwood s’était proposé comme acquéreur.

Une dette aujourd’hui de 145 millions d’euros

« Notre premier investissement dans Norske Skog remonte à 2015 et depuis lors nous avons soutenu le groupe et nous avons travaillé ensemble d’une façon constructive, déclare John Chiang, conseiller en investissements chez Oceanwood. En novembre 2017, alors que la perspective d’une solution consensuelle pour résoudre les difficultés financières de la holding Norske Skogindustrier s’éloignait, nous avons décidé d’agir afin de protéger les activités opérationnelles du groupe. »

Sur l’exercice 2017/2018 (fin au 31 mars 2018), Norske Skog a réalisé 11,8 milliards de couronnes norvégiennes (NOK) de chiffres d’affaires (1,2 milliard d’euros) et un EBITDA de 786 millions de NOK (82 millions d’euros). Sur une base pro-forma, et en excluant la partie de la dette couverte par la transaction, la dette nette du groupe Norske Skog Group s’élève désormais à 1,4 milliard de NOK (145 millions d’euros).

325 salariés en France à Norske Skog Golbey

Norske Skog emploie, en France, 325 personnes à l’usine Norske Skog Golbey spécialisée dans le papier journal et située dans les Vosges. Le groupe possède six autres sites de production de papier – en Autriche, Norvège, Nouvelle-Zélande et Australie et a une capacité de production totale de 2,7 millions de tonnes de papiers de publication (1,8 millions de tonnes de papier journal et 0,9 millions de tonnes de papier magazine satiné et couché).

Cette acquisition est soumise aux autorisations réglementaires habituelles. Elle devrait être finalisée dans 4 à 6 mois.

GraphiLine.com > Magazine du Papier

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Répression

Posté par cgtchapelledarblayupm le 5 mai 2018

Répression

Un militant CGT arrêté et placé en garde à vue

pour avoir… pris des photos !

Mardi 1er mai 2018, Michel, adhérent du Syndicat général du Livre et de la Communication écrite CGT, a été arrêté puis placé en garde à vue pour avoir… pris des photos de la manifestation ! Relâché hier en fin de soirée, il aura passé plus de vingt-quatre heures en cellule.

Source : Site de la CGTfilpac-cgt

Sa libération doit beaucoup à la solidarité de la profession qui, pour l’exiger, a observé hier soir une heure d’arrêt de travail dans les imprimeries et la distribution, à Paris et en région.

La CGT qui assure tout son soutien à Michel dénonce cette arrestation et cette détention arbitraires dont nous ne sommes pas dupes qu’elles s’inscrivent dans un contexte plus large de criminalisation de la contestation sociale.

Face à une colère qui monte et des mobilisations syndicales qui s’installent dans la durée, le gouvernement en est réduit à réprimer à tout-va.

Face à la répression, la solidarité est notre arme.

Montreuil, le 3 mai 2018

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Réunions du mois d’avril 2018

Posté par cgtchapelledarblayupm le 2 mai 2018

 

*Réunions du mois d’avril 2018             

 Reprenez les clés* !a

 

Message d’alerte adressé au Directeur de Chapelle, lors du Conseil de surveillance du 24/04, au siège d’UPM France, à Levallois, en la présence du Président Daniel Schwab, grand ordonnateur en RH et lors du Comité d’Etablissement du 25/04 où la direction est représentée par Mrs Comte (pour les comptes) et Kubiak (pour le vrac**).

 *Expression employée quand les détenteurs de ces clés ne savent qu’en faire !  **Tout le reste ! 

En l’occurrence, face à la situation dramatique vécue par le personnel encore « disponible ». 

Vite, un plan d’urgence pour redresser cette situation, avant une catastrophe !

 

Réunion des Délégués du personnel du 16/04/18. 

Nous passons notre temps à réclamer du personnel pour pallier au vieillissement de la population, dans tous les secteurs ! (GPEC)

D’une manière générale, il manque du monde pour que ça tourne convenablement, en prenant en compte l’absentéisme, ce qui n’est pas le cas de l’organisation issue du PSE 2014. (on est en 2018 !) 

Autres questions : 

bcMédecine du travail : Un chaînon manquant pour nos conditions de vie au travail en industrie lourde ! (Prévenir certaines pathologies grâce aux contrôles de la tension, du poids, du cœur, par exemple.)

Habilitations automation pour les prod/maint concernées : OUI, mais avec quelle rétroactivité ? 

Coeff. Aides-opérateurs Dip : Toujours en discussion.

Respect des protocoles : Absences, congés…(d’où l’information via le règlement intérieur et message direction).

Clarification du bulletin de salaire : Des lignes disparaissent, vigilance. (Réflexion à mener sur les conséquences du prélèvement à la source)

Déplacement machine à sandwichs et cafés, côté atelier : Suite aux dégradations récurrentes, fixer un nouvel emplacement.

 Nous rappelons, à l’occasion, que les intérimaires ne sont pas encadrés par des ouvriers mais des responsables, en cas de mouvement social !

 

 

Comité d’Etablissement du 25 avril. 

Le calme avant la tempête ?cd

 Pendant que la Direction déroule le tapis rouge aux représentants d’un pays où la dictature ne dit pas son nom, le personnel, lui, est invité à sortir son plus beau sourire malgré la situation sociale dramatique de notre usine.

Réunion « Organisation » prévue le 17/04 annulée, Encadrement étrangement absent, retour à la case départ !

 Nous ne savons plus comment alerter nos dirigeants sur l’absentéisme galopant et les conditions de travail qui en découlent pour les présent-e-s !

Equipes minimum, sans renfort pour certaines, appels au domicile, etc. Irresponsable !

 Difficile d’écrire autre chose ! En réunion des Délégués du Personnel, le 16 avril, l’assistante RH ne savait plus à quel saint se vouer, le DRH toujours absent pour maladie, remplacé par le contrôleur de gestion, lui-même remplacé par le responsable logistique/achat…pas facile de trouver sa place dans ce capharnaüm !

Concernant la nouvelle organisation : 

aaLe document modifié des « tâches annexes » s’est évaporé ! 

Des coefficients apparaissent, d’autres disparaissent ! 

Les protocoles se confondent !

 

Voilà dans quelles conditions nous devons étudier les documents de la Direction. 

Une date est enfin retenue pour avancer sur cette organisation. 14/05/18. Lecture protocole et coefficients.

 

Santé/Sécurité Et absentéisme 

Le tout étant lié, les conditions de travail et de vie au travail dégradées engendrent la fatigue, l’usure, le ras le bol, se traduisant par de l’absentéisme important. Déjà développé précédemment. 

Le constat est le même dans de nombreuses papeteries du groupe et UPM fait machine arrière pour surtout assurer les productions au moment où la conjoncture lui est favorable. Qui crée la richesse, pas les nouveaux algorithmes des services RH, sensés amener les solutions !!!

 

Intérim. 

Conséquence de l’absentéisme important, un coût intérim élevé (71400€) avec 261 journée sur le mois de mars. On n’arrive pas à s’entendre avec la Direction, des CDD nous aideraient plus dans le travail !

Logistique : 92 jours, Production : 127 ( !), Maintenance : 21 jours et Magasin : 21 jours

 

Commission de maintien dans l’emploi.  cc

Nous avons la chance à Chapelle d’avoir cette commission mais il semble qu’une fois encore chacun travaille dans son coin sans réelle coordination entre les services. Ce qui débouche sur des situations contradictoires, certains, en maladie, voudraient retravailler, sans le pouvoir, faute de poste aménagé, pendant que d’autres travaillent chez eux et encore d’autres, sont en poste avec des restrictions !

Pourtant des subventions existent !

Pas facile, mais on y travaille !

 

 Marche de l’usine. 

Productions. 16700t. Il manque environ 1000 tonnes pour être au budget. Tout l’encadrement en connaît les raisons, un manque de coordination entre secteurs.

Brite : 13% de la production, toujours au-dessus du budget en raison des coûts de production ! Quand ce n’est pas le papier c’est l’énergie !

 En plus, le personnel se plaint de commandes incohérentes qui aggravent les conditions de travail aux bobineuses. C’est noté !

 

Ventes en %

mars

Budget

France

29

45

Europe

20

25

Gde Export.

52

30

 Très mauvais mois pour la répartition des ventes, mais exceptionnel selon la Direction !

 Plusieurs personnes nous demandent de réfléchir à notre communication car celle-ci à un impact, soi-disant, sur les clients. On ne dira donc pas que les résultats de mars sont mauvais, mais ils ne sont pas bons. Désolés !bc

En outre, pour celles et ceux qui prennent « nos » vessies pour des lanternes, nous disons ceci : 

Recréez ce poste Communication qui manque, nous tous ne demandons que ça !!!

 

Stocks MPR. 

25700 tonnes. 13600 chez nous et 10700 sur le port de Rouen. 

L’arrêt du Centre d’Affinage pendant presque un mois occasionne à nouveau du stockage sur le parc…manque de coordination ? 

Le CHSCT n’a pas été invité, lui, à visiter un autre centre, en Allemagne !

 

Investissements. 

Les mêmes listes sont présentées aux décideurs, qui sont-ils, que font-ils, que font-elles ? Mystère !

 Robot emballage, Réservoir d’eau de secours, Chouleur, enrobé devant le C.A, pour les plus onéreux. La liste s’allonge.

 Houlà, dernière minute ! 

La Direction communique les résultats du mois d’avril qui sont nettement meilleurs…économiquement parlant !

 

CHSCT. 

Réunion du CHSCT Exceptionnel suite au droit de retrait. 

Rien de transcendant ! pas de plan d’urgence prenant en compte l’usure du personnel du service électrique, nettement sous-dimensionné pour une papeterie. Les responsables restent sourds à nos demandes…et celles du personnel !

 Même si cette position dérange, nous signons ! OUI, il est préférable d’arrêter les installations avant un drame. Nous rappelons que le site Saipol de Dieppe, ne redémarrera peut-être pas !

 Certains ne sont pas que sourds, aveugles aussi !!!

 Extraits : Paris-normandie.

« L’usine Saipol de Dieppe est « à l’arrêt pour une période qui peut être de plusieurs mois », selon Avril. La plupart des 40 salariés sont au chômage technique, selon la même source.

 Suite :

 « L’opération visait à permettre à la chaîne de production de repartir, selon le parquet. Celui-ci a ouvert une information judiciaire contre X pour « homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité ».

Interrogée dans le studio TV de Paris-Normandie mardi dernier, Fabienne Buccio, la préfète de Normandie/Seine-Maritime, a assuré que l’enquête sera menée « avec beaucoup de minutie. Nous devons d’abord toute la vérité sur l’accident aux familles des deux victimes. »

Nous assumerons nos responsabilités, comme de coutume, au cas où !

Tout le monde est prévenu.

Réflexion encore : « On » ne serait pas « capable » d’arrêter pour préserver l’humain alors qu’on le fait pour le matériel ?

 Autres sujets CHSCT en cours : Accueil chauffeurs, mise en sécurité de notre PM3 (avant que tout disparaisse, tournée chsct le 31/05.)

 Ah oui,  un mot sur les effectifs, 213, il manque encore une dizaine de personnes, tous secteurs…(Cela permettra de soulager les maux et aux malades d’espérer réintégrer les troupes dans de meilleures conditions.)

 

Conseil de surveillance du 24 avril, Paris-Levallois, siège d’UPM France.

 Le Président, Daniel Schwab, après notre alerte sur la situation sociale des deux sites, Levallois et Chapelle, reconnaît qu’il y a un problème dans de nombreuses usines d’UPM et nous informe qu’un plan RH est en cours de mise en place. Amen. (Vous direz deux fois la prière du jardinier de Dieu)

 

Après le 1er mai…22

 Le 1er mai est une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative pour les droits des travailleurs, le progrès social, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

C’est aussi l’occasion de poursuivre la lutte engagée pour l’augmentation des salaires et pensions, la protection sociale, le service public et des garanties collectives de haut niveau.

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses luttes sont menées sur l’ensemble du territoire.

On recense également de nombreuses luttes dans diverses professions, dont beaucoup sont victorieuses : transports urbains de Metz, agents territoriaux de Tours Métropole, SKF à Valdunes (59), …

Ces dernières démontrent que le « Tous ensemble » n’est pas qu’un slogan et que la lutte paie : l’alternative est possible.

Le gouvernement et le patronat ne peuvent continuer de faire la sourde oreille aux nombreuses revendications, contre les reculs sociaux imposés au nom de l’austérité et pour un autre partage des richesses.

44C’est pourquoi la FILPAC-CGT appelle, dans l’unité la plus large, les travailleurs des secteurs de l’Information, de la Communication, des Industries Papetières, de la Culture et du Spectacle à poursuivre la lutte après le 1er mai, pour porter leurs revendications dans un monde de progrès social.

Grand-Couronne, le 2 mai 2018.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

1er mai 2018 une réussite

Posté par cgtchapelledarblayupm le 1 mai 2018

cgt1er mai 2018

Une réussite

 Ce mardi 1er mai plus de 210000 manifestants  de tout secteur public / privé  ont manifesté dans tout le territoire, des manifestations festives, dynamiques, en famille, avec la participation de très nombreux jeunes, tous réunis pour dénoncer la politique  du  patronat, de Macron et de son gouvernement. Les exigences et le mécontentement montent chez les salariés, retraités,  chômeurs, jeunes, lycéens  et étudiants.

La mobilisation contre la régression sociale grandit dans tout le pays. En ce mois de Mai, la CGT va continuer à œuvrer pour la convergence des luttes, pour porter haut et fort nos revendications, améliorer le quotidien de chacune et chacun  et pour que le progrès social  devienne une réalité.

Le président Macron et son gouvernement doivent entendre l’exigence sociale et prendre la mesure des oppositions grandissantes à sa politique qui flatte les plus riches.

D’ores et déjà, des initiatives  sont prévues tous le mois de mai notamment chez les cheminots, selon le calendrier défini unitairement. Le 22 mai dans la fonction publique, à l’appel de toutes les organisations syndicales  ainsi que  dans le commerce et services.

Nous ne lâcherons  rien !

Montreuil, le 1er mai 2018

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

12345...115
 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...