• ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 4 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : Manif 10 octobre
      <b>DSC00970</b> <br />
    • Album : Manif des retraités 28/09
      <b>50</b> <br />
    • Album : manif 12 septemebre
      <b>DSC00764</b> <br />
    • Album : manif 1er mai 2017
      <b>1</b> <br />
    • Album : Nos retraités cgt en manif
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : solidarité Arjo Wizernes 13 fevrier
      <b>IMG_0804</b> <br />
    • Album : manif 23 et 28 juin
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : Manif 9 juin
      <b>SONY DSC</b> <br />

« Que feriez-vous avec 10% d’argent en plus ? »

Posté par cgtchapelledarblayupm le 1 août 2013

« Que feriez-vous avec 10% d’argent en plus ? »- La réponse à la question posée par l’INSEE à 10 000 ménages : pour les plus pauvres, manger correctement !

jeudi 1er août 2013

telechargement dans CGT UPM Chapelle Darblay

21 % le consacreraient aux loisirs et autant à l’épargne. Mais l’alimentation devient prioritaire pour les plus modestes.

« Si vos ressources actuelles augmentaient de 10 %, que feriez-vous en priorité avec cet argent ? »

Cette question a été posée par l’Insee à quelque 10.000 ménages en 2005 comme en 2011. Entre-temps, la crise est passée par là. Malgré l’ampleur du choc, « les principales caractéristiques de la consommation des ménages sont proches », constate l’institut.

Par exemple, « modestes ou aisés, les ménages préservent jusqu’en 2011 leur budget de loisirs et culture ». Et si 21 % des ménages déclarent vouloir consacrer un supplément de revenu aux loisirs, ce poste de dépenses était déjà jugé prioritaire par une même proportion des Français en 2005.

L’alimentation, prioritaire chez les plus modestes

Malgré tout, certains changements s’opèrent : les ménages seraient ainsi un peu plus désireux d’épargner (21 % en 2011 contre 18 % en 2005), et sont encore moins prêts à « aider des proches » (8 % contre 10 %).

Surtout, les comportements évoluent en fonction du niveau de revenus. « Pour certains ménages modestes, faire face aux dépenses alimentaires devient plus difficile », observe l’Insee. Si ce poste reste le moins cité en moyenne, il devient prioritaire pour une partie des plus modestes.

Chez ces derniers, le surcroît de revenus serait consacré à l’alimentation pour 16 % d’entre eux, juste après l’épargne (19 %) et devant les loisirs (15 %). En 2005, l’alimentation était citée en cinquième position chez les plus modestes (11 %).

« Ils n’ont non seulement plus de gains de pouvoir d’achat à dépenser sur les postes qu’ils jugent les moins nécessaires, mais une partie d’entre eux semblent également se contraindre sur les dépenses d’alimentation », estime l’Insee. L’alimentation compte pour 16,1 % de la consommation des ménages, le deuxième poste derrière les transports (16,9 %).

Si son poids a toujours reculé au cours des dernières décennies sous l’effet de l’amélioration du pouvoir d’achat, ce mouvement s’est interrompu depuis 2007.

« Cette rupture est particulièrement nette pour les ménages les plus modestes », observe l’Insee qui rapproche ce phénomène « du recul, depuis 2008, du niveau de vie de la moitié la moins aisée de la population ».

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

A Alizay, la cheminée de la papeterie s’est remise à fumer (La Croix)

Posté par cgtchapelledarblayupm le 30 juillet 2013

A Alizay, la cheminée de la papeterie s’est remise à fumer (La Croix) dans CGT UPM Chapelle Darblay acier_usine_nb_fumee_mouette-300x225L’usine qui avait failli fermer a été reprise en janvier par le groupe thaïlandais Double A, après avoir été rachetée par le conseil général de l’Eure. Une première bobine de papier est sortie en juin et des tests sont en cours pour produire à nouveau des ramettes de feuilles.

À chaque fois qu’il passe en voiture devant la papeterie d’Alizay (Eure), Thierry Philippot avoue qu’il a« un gros coup de coeur ». Délégué CGT, il y a travaillé pendant trente ans et a fait partie des responsables syndicaux qui ont mené la longue mobilisation ayant abouti au sauvetage de l’usine condamnée par son précédent propriétaire, le groupe finlandais M-Real (lire La Croix du 2 janvier). Pour lui, l’aventure s’est arrêtée brutalement. « Je n’ai pas été réembauché, cela a été beaucoup de déception, confie-t-il. Mais cela passera. Je suis content que nous ayons gagné le combat de l’emploi. »

Les repreneurs de l’installation normande, les Thaïlandais de Double A, ont tenu leurs engagements. Après avoir repris en janvier un site temporairement racheté par le conseil général de l’Eure pour faciliter l’opération, ils ont progressivement remis les machines en route et augmenté les effectifs. Cent cinquante personnes travaillent désormais là où il ne restait plus l’an dernier qu’une vingtaine de salariés, un personnel alors chargé de veiller sur les lieux et de chercher des solutions quand tout était à l’arrêt. Quatre-vingts pour cent des actuels employés sont des « anciens » de l’époque M-Real.

Ces cadres, ces techniciens et ces ouvriers ont l’avantage de déjà maîtriser les outils de production. Pour l’instant, il ne s’agit que d’une phase de test. Une première bobine de papier est sortie en juin. Depuis, des essais ont été effectués pour produire à nouveau des ramettes de feuilles blanches destinées aux photocopieuses, la spécialité de cette unité.

Il a été prévu de démarrer la fabrication commerciale après l’été, Alizay devant devenir la tête de pont du papetier asiatique pour conquérir des marchés en Europe et au Moyen- Orient. « Les choses suivent leur cours, conformément à ce qui était prévu », se félicite Gaëtan Levitre, maire PCF de la commune et conseiller général, très impliqué dans le dossier. Mais tout n’est pas complètement réglé.

Dans le plan de reprise initial, la société Neoen devait racheter la chaudière fournissant l’énergie à la papeterie et commercialiser le surplus à d’autres clients. Les discussions n’ayant pas abouti, Double A a dû reprendre cet équipement attenant à l’usine à son compte, ce qui représente un surcoût important pour la société thaïlandaise.

Par ailleurs, un autre projet porté par les pouvoirs publics est toujours à l’étude : aménager un port fluvial sur ce site industriel bordé par la Seine, afin d’attirer d’autres entreprises sur place. ■ par Pascal Charrier

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Retraites, ce qu’on ne nous dit pas !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 30 juillet 2013

Retraites, ce qu’on ne nous dit pas !

Retraites, ce qu'on ne nous dit pas ! dans CGT UPM Chapelle Darblay retraite-260x300

fichier pps Retraites

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

article de presse de ce jour sur Chapelle Darblay.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 28 juillet 2013

les gueules fières de 83 ou l’impossible devenu possible.article de presse de ce jour sur Chapelle Darblay. dans CGT UPM Chapelle Darblay drapeau-grand-134x150

Quand tous les gars du monde se donnent la main ou

ce que certains pensaient impossible devenu réalité.

Nous revendiquons d’être des idéalistes permanents.

image0031 dans CGT UPM Chapelle DarblaySoyons réalistes, demandons l’impossible ! 

Quel résultat d’avoir sauvé 900 emplois papetiers et 4 fois plus en

emplois induits, multiplié par 30 ans, encore multiplié par 13,5 mois de

salaires, ça en aurait fait des enveloppes de primes supra

conventionnelles. 

fichier pdf art PN 26 juillet sur 1983

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Pierre Gattaz le patron des patrons.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 27 juillet 2013

Le patronat relance sa croisade contre le code du travail. Un mouvement radical surgit en marge du Medef.

Pierre Gattaz prône une simplification du Code du travail

Le président du Medef a prôné, le 25 juillet à Saint-Étienne, auprès d’un collectif de patrons de PME mécontents, une simplification du Code du travail afin de « libérer l’embauche ».

Pierre Gattaz le patron des patrons. dans CGT UPM Chapelle Darblay logo-les-dupes-17593Après une rencontre avec le collectif, qui s’est baptisé « les Dupés », Pierre Gattaz s’est fixé « comme objectif une réduction de 5 % par an du carcan réglementaire, notamment du Code du travail, et que, pour toute nouvelle loi créée, on en supprime deux autres ».

Depuis le lancement du mouvement en mai, près de 3 700 chefs d’entreprises de l’Hexagone ont signé le manifeste des 11 fondateurs, qui se qualifient de « Dirigeants ulcérés par la politique économique et sociale menée par la France depuis plusieurs décennies ».

Le porte-parole du mouvement, Dominique Jabouley, fixe comme priorité « la diminution par deux en deux ans du poids du Code du travail, en respectant les droits essentiels des salariés ».

« Le Petit livre rouge est trois fois plus lourd qu’en 1978, année où il s’établissait à 500 grammes », affirme-t-il, balance à l’appui. À Pierre Gattaz, qui leur a proposé de participer à des commissions de travail qu’il met en place au sein du Medef, les Dupés ont toutefois réservé leur réponse et envisagent de décliner l’offre afin de rester indépendants.

(avec l’AFP).

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Loi flexisécurité

Posté par cgtchapelledarblayupm le 25 juillet 2013

Loi flexisécurité - 

Ce qui change pour l’accès aux Prud’hommes

25 juillet 2013                                                    fichier pdf loi_securisation_emploi_prud_hommes

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

7 jours Filpac.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 25 juillet 2013

7 jours Filpac. dans CGT UPM Chapelle Darblay image00317 Jours FILPAC.image0031 dans CGT UPM Chapelle Darblay

 

Pendant qu’ils nous bourrent le crâne avec le royal baby, les licenciements continuent (UPM Chapelle Darblay, Docelles, Raflatac, Aigrefeuilles et le siège parisien,  Hamelin…), le chômage prospère (Hollande, ta courbe, tu sais où on se…), l’austérité continue ses ravages. Plus la situation sociale se radicalise, plus l’extrême droite perce sous la droite ordinaire et l’extrême droite qui se voulait respectable : de Le Pen à Estrosi (Nice) en passant par le maire UDI de Cholet, la haine ouvertement raciste contre les Roms succède à la croisade contre les homosexuels. Les très chrétiens Roms ne reçoivent des évêques du parti catholique qu’un silence assourdissant… Une charité réservée aux Blancs ? L’emploi et les salaires à la Trappes, et on s’étonne que les banlieues soient inflammables. La loi PS CFDT, dite Ani, commence à ravager le droit social de l’intérieur des entreprises. Paraît que c’est les vacances. On prépare le 10 septembre ? 

Payer les banquiers ou les jeunes et les retraités ?

Nous, on a choisi !

Ils répètent comme des perroquets : « On vit plus longtemps, il faudra travailler plus longtemps ». Et puis « le déficit se creuse »3 mensonges pour une si petite phrase…

  • On vit moins longtemps… en bonne santé (sans invalidité) !

L’Institut national des études démographiques (www.ined.fr) l’indique dans son étude d’avril 2012.

L’espérance de vie des hommes est 78,2 ans, pour 61,9 ans sans invalidité (une perte de 8 mois entre 2008 et 2010)

Celle des femmes est de 85,3 ans, pour 63,5 ans sans invalidité (une parte de 11 mois entre 2008 et 2010).

Il faudra travailler plus longtemps ? Par quel miracle alors que le chômage prospère ?

Les jeunes n’entrent pas dans le salariat avant 25 ans. Le taux de chômage dépasse 26% ! Ils connaissent des périodes de chômage, de précarité, qui les empêchent de travailler.

Les séniors de 55 à 64 ans connaissent une augmentation du chômage d’un tiers, pendant que les 60 – 62 ans s’astreignent à un taux d’activité de 15%. Malgré la souffrance et la dégradation générale des conditions de travail…

Plus on retarde l’heure du départ à la retraite, plus on maintient longtemps jeunes et vieux au chômage. C’est ça qu’ils veulent ?

Un déficit ? Même pas… ou si peu !

Ils nous annoncent 20 milliards de déficit pour la branche retraite. 20 milliards ? C’est le trou creusé par l’austérité, le chômage et donc la chute des cotisations sociales… C’est le montant du crédit d’impôts accordés sans contrepartie par Hollande aux patrons. 20 milliards, à l’horizon de 2020, c’est à peine 0,2 du PIB. Alors que 91,9% du PIB annuel est consacré à rembourser une dette contractée auprès des banquiers privés ! 20 milliards, c’est un quart du montant annuel estimé de l’évasion fiscale.

Que revendiquer pour la manifestation du 10 septembre ?

Les retraités, retardés par la dernière contre-réforme, vont partir au 2e semestre. Et la part des retraités dans la population progresse : il faut donc une part plus grande du PIB allouée aux retraités. Comment ?

¨       Prélever les fonds nécessaires sur les dividendes versés aux actionnaires. Ces dividendes ont augmenté en 30 ans à hauteur de 3 à 9 % de la valeur ajoutée brute sans justification économique.

¨       Remplacer le crédit d’impôt de 20 milliards accordé aux patrons par un soutien à l’entrée des jeunes sur le marché du travail, notamment par l’égalité d’accès à l’emploi entre hommes et femmes. Autant de contrats de travail générant de la cotisation sociale, seule garantie de pérennité du système.

¨       Convertir l’austérité en relance du pouvoir d’achat, en activités sociales et industrielles utiles à tous. Tout cela réalimentera le flux des cotisations sociales, interrompues par la politique d’austérité et de chômage.

¨       Voilà les moyens pour une retraite à 60 ans à taux plein.

 Le 10, on y va comme ça ?

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

si on peut plus vous distraire !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 25 juillet 2013

et en plus,  pendant ce temps là, l’industrie papetière française coule et jette des milliers de salariés professionnels au chômage pour accompagner les millions d’autres !!!!!

si on peut plus vous distraire ! dans CGT UPM Chapelle Darblay 1044208_516851015052640_1536804835_n

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

article de presse

Posté par cgtchapelledarblayupm le 24 juillet 2013

article de presse  dans CGT UPM Chapelle Darblay drapeau-grand-134x150Ci joint le dernier article de presse pour notre combat à venir, suite aux attaques pendant les vacances, de nos dirigeants UPM.

fichier pdf art presse Chapelle 24 juilllet 2013

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Profitant de la période des congés payés, au début de l’été,

Posté par cgtchapelledarblayupm le 23 juillet 2013

Profitant de la période des congés payés au début de l’été

Profitant de la période des congés payés, au début de l’été, dans CGT UPM Chapelle Darblay image0031

les directions UPM et Chapelle Darblay

veulent nous effrayer et nous diviser…

Même pas peur !

 

Nous, nous ne jouons pas : nos familles, nos enfants

et petits-enfants dépendent de nos emplois, de nos salaires.

Voilà pourquoi notre détermination est forte !

Nous battre, mais c’est la seule solution.

Cette usine existe par notre travail. 

C’est ça qu’ils attaquent.

Ils nous déclarent la guerre ?

Tant pis pour eux,

on relève le défi !

 

bertolucci1900-300x225 dans CGT UPM Chapelle Darblay

C’est la lutte, on y va

tous ensemble !

 

Le syndicat CGT Chapelle Darblay

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

1...102103104105106...109
 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...