• ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : manif retraité du 15 mars
      <b>DSC01511</b> <br />
    • Album : manif 16 novembre
      <b>1</b> <br />
    • Album : Manif 10 octobre
      <b>DSC00970</b> <br />
    • Album : Manif des retraités 28/09
      <b>50</b> <br />
    • Album : manif 12 septemebre
      <b>DSC00764</b> <br />
    • Album : manif 1er mai 2017
      <b>1</b> <br />
    • Album : Nos retraités cgt en manif
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : solidarité Arjo Wizernes 13 fevrier
      <b>IMG_0804</b> <br />

Ne jamais oublier ! notre histoire 2.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 7 mai 2018

et surtout pour ne pas oublier !  jamais !

avant qu’on est plus rien ?

Peut-on rappeler aux vacanciers

gênés par les grèves

que s’il n’y a avait jamais eu de grèves,

il n’y aurait pas de vacances ?…

plage

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Norske Skog et sa papeterie française (88) ont un nouveau propriétaire

Posté par cgtchapelledarblayupm le 5 mai 2018

Norske Skog et sa papeterie française (88) ont un nouveau propriétaire

Endetté le papetier cherchait un repreneur depuis décembre.

norske         Faustine Loison Le 04-05-2018                                   
 Le groupe papetier norvégien Norske Skog, dont fait partie la papeterie vosgienne de Golbey, change de main. Il avait déposé le bilan et avait été mis en vente en décembre dernier. Plus de 100 repreneurs potentiels ont été approchés et c’est le fond d’investissements anglais Oceanwood qui est le nouveau propriétaire des sept usines. Le montant de la transaction est estimé à 235 millions d’euros.

Le fond d’investissement Oceanwood Capital Management était le détenteur majoritaire de la dette et avait décidé d’actionner sa garantie, entraînant la mise en vente de Norske Skog AS. Et Oceanwood s’était proposé comme acquéreur.

Une dette aujourd’hui de 145 millions d’euros

« Notre premier investissement dans Norske Skog remonte à 2015 et depuis lors nous avons soutenu le groupe et nous avons travaillé ensemble d’une façon constructive, déclare John Chiang, conseiller en investissements chez Oceanwood. En novembre 2017, alors que la perspective d’une solution consensuelle pour résoudre les difficultés financières de la holding Norske Skogindustrier s’éloignait, nous avons décidé d’agir afin de protéger les activités opérationnelles du groupe. »

Sur l’exercice 2017/2018 (fin au 31 mars 2018), Norske Skog a réalisé 11,8 milliards de couronnes norvégiennes (NOK) de chiffres d’affaires (1,2 milliard d’euros) et un EBITDA de 786 millions de NOK (82 millions d’euros). Sur une base pro-forma, et en excluant la partie de la dette couverte par la transaction, la dette nette du groupe Norske Skog Group s’élève désormais à 1,4 milliard de NOK (145 millions d’euros).

325 salariés en France à Norske Skog Golbey

Norske Skog emploie, en France, 325 personnes à l’usine Norske Skog Golbey spécialisée dans le papier journal et située dans les Vosges. Le groupe possède six autres sites de production de papier – en Autriche, Norvège, Nouvelle-Zélande et Australie et a une capacité de production totale de 2,7 millions de tonnes de papiers de publication (1,8 millions de tonnes de papier journal et 0,9 millions de tonnes de papier magazine satiné et couché).

Cette acquisition est soumise aux autorisations réglementaires habituelles. Elle devrait être finalisée dans 4 à 6 mois.

GraphiLine.com > Magazine du Papier

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Répression

Posté par cgtchapelledarblayupm le 5 mai 2018

Répression

Un militant CGT arrêté et placé en garde à vue

pour avoir… pris des photos !

Mardi 1er mai 2018, Michel, adhérent du Syndicat général du Livre et de la Communication écrite CGT, a été arrêté puis placé en garde à vue pour avoir… pris des photos de la manifestation ! Relâché hier en fin de soirée, il aura passé plus de vingt-quatre heures en cellule.

Source : Site de la CGTfilpac-cgt

Sa libération doit beaucoup à la solidarité de la profession qui, pour l’exiger, a observé hier soir une heure d’arrêt de travail dans les imprimeries et la distribution, à Paris et en région.

La CGT qui assure tout son soutien à Michel dénonce cette arrestation et cette détention arbitraires dont nous ne sommes pas dupes qu’elles s’inscrivent dans un contexte plus large de criminalisation de la contestation sociale.

Face à une colère qui monte et des mobilisations syndicales qui s’installent dans la durée, le gouvernement en est réduit à réprimer à tout-va.

Face à la répression, la solidarité est notre arme.

Montreuil, le 3 mai 2018

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Réunions du mois d’avril 2018

Posté par cgtchapelledarblayupm le 2 mai 2018

 

*Réunions du mois d’avril 2018             

 Reprenez les clés* !a

 

Message d’alerte adressé au Directeur de Chapelle, lors du Conseil de surveillance du 24/04, au siège d’UPM France, à Levallois, en la présence du Président Daniel Schwab, grand ordonnateur en RH et lors du Comité d’Etablissement du 25/04 où la direction est représentée par Mrs Comte (pour les comptes) et Kubiak (pour le vrac**).

 *Expression employée quand les détenteurs de ces clés ne savent qu’en faire !  **Tout le reste ! 

En l’occurrence, face à la situation dramatique vécue par le personnel encore « disponible ». 

Vite, un plan d’urgence pour redresser cette situation, avant une catastrophe !

 

Réunion des Délégués du personnel du 16/04/18. 

Nous passons notre temps à réclamer du personnel pour pallier au vieillissement de la population, dans tous les secteurs ! (GPEC)

D’une manière générale, il manque du monde pour que ça tourne convenablement, en prenant en compte l’absentéisme, ce qui n’est pas le cas de l’organisation issue du PSE 2014. (on est en 2018 !) 

Autres questions : 

bcMédecine du travail : Un chaînon manquant pour nos conditions de vie au travail en industrie lourde ! (Prévenir certaines pathologies grâce aux contrôles de la tension, du poids, du cœur, par exemple.)

Habilitations automation pour les prod/maint concernées : OUI, mais avec quelle rétroactivité ? 

Coeff. Aides-opérateurs Dip : Toujours en discussion.

Respect des protocoles : Absences, congés…(d’où l’information via le règlement intérieur et message direction).

Clarification du bulletin de salaire : Des lignes disparaissent, vigilance. (Réflexion à mener sur les conséquences du prélèvement à la source)

Déplacement machine à sandwichs et cafés, côté atelier : Suite aux dégradations récurrentes, fixer un nouvel emplacement.

 Nous rappelons, à l’occasion, que les intérimaires ne sont pas encadrés par des ouvriers mais des responsables, en cas de mouvement social !

 

 

Comité d’Etablissement du 25 avril. 

Le calme avant la tempête ?cd

 Pendant que la Direction déroule le tapis rouge aux représentants d’un pays où la dictature ne dit pas son nom, le personnel, lui, est invité à sortir son plus beau sourire malgré la situation sociale dramatique de notre usine.

Réunion « Organisation » prévue le 17/04 annulée, Encadrement étrangement absent, retour à la case départ !

 Nous ne savons plus comment alerter nos dirigeants sur l’absentéisme galopant et les conditions de travail qui en découlent pour les présent-e-s !

Equipes minimum, sans renfort pour certaines, appels au domicile, etc. Irresponsable !

 Difficile d’écrire autre chose ! En réunion des Délégués du Personnel, le 16 avril, l’assistante RH ne savait plus à quel saint se vouer, le DRH toujours absent pour maladie, remplacé par le contrôleur de gestion, lui-même remplacé par le responsable logistique/achat…pas facile de trouver sa place dans ce capharnaüm !

Concernant la nouvelle organisation : 

aaLe document modifié des « tâches annexes » s’est évaporé ! 

Des coefficients apparaissent, d’autres disparaissent ! 

Les protocoles se confondent !

 

Voilà dans quelles conditions nous devons étudier les documents de la Direction. 

Une date est enfin retenue pour avancer sur cette organisation. 14/05/18. Lecture protocole et coefficients.

 

Santé/Sécurité Et absentéisme 

Le tout étant lié, les conditions de travail et de vie au travail dégradées engendrent la fatigue, l’usure, le ras le bol, se traduisant par de l’absentéisme important. Déjà développé précédemment. 

Le constat est le même dans de nombreuses papeteries du groupe et UPM fait machine arrière pour surtout assurer les productions au moment où la conjoncture lui est favorable. Qui crée la richesse, pas les nouveaux algorithmes des services RH, sensés amener les solutions !!!

 

Intérim. 

Conséquence de l’absentéisme important, un coût intérim élevé (71400€) avec 261 journée sur le mois de mars. On n’arrive pas à s’entendre avec la Direction, des CDD nous aideraient plus dans le travail !

Logistique : 92 jours, Production : 127 ( !), Maintenance : 21 jours et Magasin : 21 jours

 

Commission de maintien dans l’emploi.  cc

Nous avons la chance à Chapelle d’avoir cette commission mais il semble qu’une fois encore chacun travaille dans son coin sans réelle coordination entre les services. Ce qui débouche sur des situations contradictoires, certains, en maladie, voudraient retravailler, sans le pouvoir, faute de poste aménagé, pendant que d’autres travaillent chez eux et encore d’autres, sont en poste avec des restrictions !

Pourtant des subventions existent !

Pas facile, mais on y travaille !

 

 Marche de l’usine. 

Productions. 16700t. Il manque environ 1000 tonnes pour être au budget. Tout l’encadrement en connaît les raisons, un manque de coordination entre secteurs.

Brite : 13% de la production, toujours au-dessus du budget en raison des coûts de production ! Quand ce n’est pas le papier c’est l’énergie !

 En plus, le personnel se plaint de commandes incohérentes qui aggravent les conditions de travail aux bobineuses. C’est noté !

 

Ventes en %

mars

Budget

France

29

45

Europe

20

25

Gde Export.

52

30

 Très mauvais mois pour la répartition des ventes, mais exceptionnel selon la Direction !

 Plusieurs personnes nous demandent de réfléchir à notre communication car celle-ci à un impact, soi-disant, sur les clients. On ne dira donc pas que les résultats de mars sont mauvais, mais ils ne sont pas bons. Désolés !bc

En outre, pour celles et ceux qui prennent « nos » vessies pour des lanternes, nous disons ceci : 

Recréez ce poste Communication qui manque, nous tous ne demandons que ça !!!

 

Stocks MPR. 

25700 tonnes. 13600 chez nous et 10700 sur le port de Rouen. 

L’arrêt du Centre d’Affinage pendant presque un mois occasionne à nouveau du stockage sur le parc…manque de coordination ? 

Le CHSCT n’a pas été invité, lui, à visiter un autre centre, en Allemagne !

 

Investissements. 

Les mêmes listes sont présentées aux décideurs, qui sont-ils, que font-ils, que font-elles ? Mystère !

 Robot emballage, Réservoir d’eau de secours, Chouleur, enrobé devant le C.A, pour les plus onéreux. La liste s’allonge.

 Houlà, dernière minute ! 

La Direction communique les résultats du mois d’avril qui sont nettement meilleurs…économiquement parlant !

 

CHSCT. 

Réunion du CHSCT Exceptionnel suite au droit de retrait. 

Rien de transcendant ! pas de plan d’urgence prenant en compte l’usure du personnel du service électrique, nettement sous-dimensionné pour une papeterie. Les responsables restent sourds à nos demandes…et celles du personnel !

 Même si cette position dérange, nous signons ! OUI, il est préférable d’arrêter les installations avant un drame. Nous rappelons que le site Saipol de Dieppe, ne redémarrera peut-être pas !

 Certains ne sont pas que sourds, aveugles aussi !!!

 Extraits : Paris-normandie.

« L’usine Saipol de Dieppe est « à l’arrêt pour une période qui peut être de plusieurs mois », selon Avril. La plupart des 40 salariés sont au chômage technique, selon la même source.

 Suite :

 « L’opération visait à permettre à la chaîne de production de repartir, selon le parquet. Celui-ci a ouvert une information judiciaire contre X pour « homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité ».

Interrogée dans le studio TV de Paris-Normandie mardi dernier, Fabienne Buccio, la préfète de Normandie/Seine-Maritime, a assuré que l’enquête sera menée « avec beaucoup de minutie. Nous devons d’abord toute la vérité sur l’accident aux familles des deux victimes. »

Nous assumerons nos responsabilités, comme de coutume, au cas où !

Tout le monde est prévenu.

Réflexion encore : « On » ne serait pas « capable » d’arrêter pour préserver l’humain alors qu’on le fait pour le matériel ?

 Autres sujets CHSCT en cours : Accueil chauffeurs, mise en sécurité de notre PM3 (avant que tout disparaisse, tournée chsct le 31/05.)

 Ah oui,  un mot sur les effectifs, 213, il manque encore une dizaine de personnes, tous secteurs…(Cela permettra de soulager les maux et aux malades d’espérer réintégrer les troupes dans de meilleures conditions.)

 

Conseil de surveillance du 24 avril, Paris-Levallois, siège d’UPM France.

 Le Président, Daniel Schwab, après notre alerte sur la situation sociale des deux sites, Levallois et Chapelle, reconnaît qu’il y a un problème dans de nombreuses usines d’UPM et nous informe qu’un plan RH est en cours de mise en place. Amen. (Vous direz deux fois la prière du jardinier de Dieu)

 

Après le 1er mai…22

 Le 1er mai est une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative pour les droits des travailleurs, le progrès social, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

C’est aussi l’occasion de poursuivre la lutte engagée pour l’augmentation des salaires et pensions, la protection sociale, le service public et des garanties collectives de haut niveau.

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses luttes sont menées sur l’ensemble du territoire.

On recense également de nombreuses luttes dans diverses professions, dont beaucoup sont victorieuses : transports urbains de Metz, agents territoriaux de Tours Métropole, SKF à Valdunes (59), …

Ces dernières démontrent que le « Tous ensemble » n’est pas qu’un slogan et que la lutte paie : l’alternative est possible.

Le gouvernement et le patronat ne peuvent continuer de faire la sourde oreille aux nombreuses revendications, contre les reculs sociaux imposés au nom de l’austérité et pour un autre partage des richesses.

44C’est pourquoi la FILPAC-CGT appelle, dans l’unité la plus large, les travailleurs des secteurs de l’Information, de la Communication, des Industries Papetières, de la Culture et du Spectacle à poursuivre la lutte après le 1er mai, pour porter leurs revendications dans un monde de progrès social.

Grand-Couronne, le 2 mai 2018.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

1er mai 2018 une réussite

Posté par cgtchapelledarblayupm le 1 mai 2018

cgt1er mai 2018

Une réussite

 Ce mardi 1er mai plus de 210000 manifestants  de tout secteur public / privé  ont manifesté dans tout le territoire, des manifestations festives, dynamiques, en famille, avec la participation de très nombreux jeunes, tous réunis pour dénoncer la politique  du  patronat, de Macron et de son gouvernement. Les exigences et le mécontentement montent chez les salariés, retraités,  chômeurs, jeunes, lycéens  et étudiants.

La mobilisation contre la régression sociale grandit dans tout le pays. En ce mois de Mai, la CGT va continuer à œuvrer pour la convergence des luttes, pour porter haut et fort nos revendications, améliorer le quotidien de chacune et chacun  et pour que le progrès social  devienne une réalité.

Le président Macron et son gouvernement doivent entendre l’exigence sociale et prendre la mesure des oppositions grandissantes à sa politique qui flatte les plus riches.

D’ores et déjà, des initiatives  sont prévues tous le mois de mai notamment chez les cheminots, selon le calendrier défini unitairement. Le 22 mai dans la fonction publique, à l’appel de toutes les organisations syndicales  ainsi que  dans le commerce et services.

Nous ne lâcherons  rien !

Montreuil, le 1er mai 2018

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

UPM Kymmene Oyj : Paper ENA devient Communication Papers

Posté par cgtchapelledarblayupm le 27 avril 2018

UPM Kymmene Oyj : Paper ENA devient Communication Papers.

Le secteur d’activité UPM Paper Europe et Amérique du Nord (ENA) sera renommé UPM Communication Papers à compter du 26 avril 2018. Ce nouveau nom souligne l’orientation principale et la portée mondiale de ce secteur d’activité. Il met également en avant l’engagement à long terme d’UPM à maintenir ses activités internationales de papier graphique en s’appuyant sur sa conviction que le papier gardera une place importante dans la combinaison de médias utilisée par les industries de l’édition et pour la communication d’entreprise.Logo_UPM

 UPM Communication Papers est le premier producteur de papiers graphiques au monde, offrant une large gamme de produits destinés à la publicité et la publication, ainsi qu’aux activités bureautiques professionnelles ou particulières. Nous servons nos clients par le biais d’un réseau mondial de ventes, en leur fournissant du papier de qualité, d’excellents services et une chaîne d’approvisionnement intégrée. Nos papiers sont produits dans 15 usines implantées en Autriche, en Finlande, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

 « En raison des changements dans la chaîne de valeur de la communication imprimée,  UPM Communication Papers a du faire face à un déclin constant du marché des papiers graphiques ces dernières années. Nous avons cependant maintenu une large gamme de produits, une forte présence de vente locale et un excellent service client. Grâce à ces bases solides, nous sommes persuadés qu’UPM Communication Papers apportera une contribution significative au succès global d’UPM à l’avenir. Notre nouveau nom souligne cette orientation future et représente la promesse que nous faisons à nos clients et à nos salariés », explique Winfried Schaur, Vice-Président Exécutif d’UPM Communication Papers. 

 

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Convergeons vers le 1er Mai

Posté par cgtchapelledarblayupm le 26 avril 2018

Après le succès du 19 avril

Convergeons vers le 1er Mai

1er mai 03

ci joint info luttes du département 76 : fichier pdf info luttes N12

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

TOUS ENSEMBLE AUX MANIFESTATIONS UNITAIRES MARDI 1ER MAI

Posté par cgtchapelledarblayupm le 25 avril 2018

Logo-cgtfsu solidaire 76

unef

Un 1er mai revendicatif, combatif. Contre la remise en cause des acquis sociaux, la sélection à l’Université.

Pour le progrès social, la Paix, la solidarité internationale

Les Unions Départementales CGT, FSU, SOLIDAIRES et UNEF de Seine-Maritime appellent, à l’occasion du 1er mai à une mobilisation unitaire très forte et déterminée.

 Depuis plusieurs semaines, avec détermination, souvent dans l’unité, de nombreux salariés du privé comme du public, retraités, privés d’emploi, étudiants, se mobilisent pour refuser les politiques gouvernementales et patronales et porter d’autres perspectives de progrès social.

 Les cheminots participent très largement au mouvement de grève, ils manifestent par dizaines de milliers contre la casse du service public ferroviaire, pour l’amélioration du service rendu aux usager-e-s, pour le maintien de leur statut.

 Les fonctionnaires, elles et eux aussi, s’expriment, par la grève et la manifestation, contre les 120 000 suppressions de postes, contre le rétablissement du jour de carence, pour exiger la fin du gel des salaires et pour le développement du service public,

 De nombreux et nombreuses salarié-e-s des entreprises privées se sont joint-e-s à elles et eux pour l’emploi, l’augmentation des salaires et pour la défense et le développement des services publics.

 Des milliers de jeunes, avec les personnels et les enseignant-e-s, s’opposent à la loi Vidal « Orientation et Réussite Etudiante ». Ils refusent la sélection des bachelier-e-s et réclament des moyens pour faire fonctionner des universités ouvertes permettant la réussite du plus grand nombre dans de bonnes conditions d’étude et de travail.  Face à eux, la seule réponse du gouvernement : ce sont les répressions policières !

 Les retraité-e-s sont largement mobilisé-e-s pour leur pouvoir d’achat, contre l’augmentation de 1,7% de la CSG.

 Face à cette mobilisation massive, la seule réponse du gouvernement est le mépris, et le refus d’engager de véritables négociations. C’est inacceptable !

 Le mardi 1er mai, partout dans le monde, les travailleurs -ses, les salarié-e-s, les retraité-e-s et privé-e-s d’emplois vont s’exprimer, se mobiliser pour faire entendre leurs revendications, des exigences pour la paix, le progrès social, la possibilité de vivre dignement…

En Seine-Maritime, la manifestation sera une nouvelle étape pour exiger la prise en compte des revendications.

 -        Défense et développement des services publics (ferroviaires, santé, énergie, éducation- formation…)

-        POUR l’augmentation des salaires, des pensions, du pouvoir d’achat.

-        NON aux ordonnances loi travail, POUR la défense des conventions collectives et des statuts

-        POUR la défense de la protection sociale (Sécurité sociale, retraites par répartition, assurance chômage et minimas sociaux)

-        NON à la loi ORE, POUR des universités ouvertes à toutes et tous via un investissement massif dans l’enseignement supérieur

 

TOUS ENSEMBLE AUX MANIFESTATIONS UNITAIRES

MARDI 1ER MAI 

ROUEN  10 h     Cours Clemenceau

 

Le 25 avril 2018

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Déclaration de la CGT Chapelle-Darblay

Posté par cgtchapelledarblayupm le 20 avril 2018

*

Déclaration de la CGT Chapelle-Darblay

Un pavé dans la mare ?

 

08En décidant d’effectuer un arrêt technique sur une journée d’appel national à manifester, la Direction ou partie de la Direction déterre la hache de guerre.

 Nous savons que certaines, certains n’ont que faire du syndicat, des Représentants du Personnel et donc…du personnel lui-même !

 Pourtant, nous démontrons, s’il le fallait, depuis ce foutu PSE de 2014, notre implication, notre volonté de pérenniser notre site, bien plus que certaines personnes de l’encadrement !

 Ces dernières semaines, encore, avec des alertes sur l’absentéisme, la fatigue et l’usure du personnel !

 A ce jour, au service Electrique, nous sommes dans la situation du 24/11/2017. Les responsables cherchent, par tous les moyens (appel sur le lieu de vacances !) du personnel pour le prochain w.e ! L’usine pourrait s’arrêter ! 

Faire supporter la mauvaise marche de l’usine aux grévistes est scandaleux ! 

Tenter de diviser le personnel entre les gentils et les méchants est scandaleux ! 

Ne rien faire pour améliorer les conditions de travail du personnel est scandaleux ! 

La réunion « Organisation » supprimée pour cause de visite d’un client « important » démontre la place que vous tenez dans le cœur de vos responsables !

 Quel plan d’urgence est mis en place pour vous venir en aide ? 

Des remerciements pompeux sur la rapidité d’intervention lors de casses matériels suffisent-ils ? 07

D’ailleurs, pour reprendre certains propos entendus sur le plancher, ici ou là, prochainement « on ne le sentira peut-être pas » d’aller en réunion. 

Pour défendre tel secteur, tel poste ou tel coefficient ! 

La CGT Chapelle-Darblay avec ses Pap-Chap en lutte est fière d’annoncer qu’elle restera un syndicat de lutte !!! 

Ensemble et solidaires ! (peut-être)

Grand-Couronne, le 20/04/18

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Journée de résistance du 19 Avril

Posté par cgtchapelledarblayupm le 19 avril 2018

Journée de résistance du 19 Avril.

les PAP CHAP toujours en lutte.

Toujours solidaires, toujours fraternels.

Toujours en résistance.

DSC_7478 DSC_7474 DSC_7473 DSC_7471 DSC_7470 DSC_7469 DSC_7466 DSC_7464 DSC_7463 DSC_7460

Ce 19 avril, une belle manif de la Cgt.

Beaucoup de monde ce jeudi matin, tans du public que du privé…

Beaucoup de monde pour dire STOP à la casse de nos acquis.

Nous sommes solidaires par exemple des cheminots et contre leur patron Macron qui veut voler leurs acquis, leurs statuts acquis tout au long de leur vie et celles de leurs ainé-e-s, nous sommes solidaires de toutes les professions de la santé, de tous ses salariés qui souffrent de ne pas pouvoir s’occuper de leurs malades, de ne pouvoir faire normalement leur travail,  fautes de moyens humains….   etc…  etc….   Nous sommes solidaires de tous ceux qui luttent pour ne pas se faire dépouiller leurs acquis que leurs  vieux et nous,  avons conquis au prix d’innombrables luttes et grèves.

Vous savez ceux qui bloquent les carrefours mais qui ont obtenu, les congés payés, les 39h semaines, des salaires décents, la sécurité sociale, la 5ème semaine de congés que certains veulent aussi nous enlever ?    etc…  etc…

Nous on refuse les journées de travail gratuites même si pour soi-disant aider, une fois les vieux, une autre fois les jeunes,  du pognon il y en a,  mais pas dans les poches des salariés, encore moins dans celles des retraités, mais chez les patrons et les actionnaires ou encore chez les vrais privilégiés qui gagnent 10 000, 15 000 et plus par jour ou même par semaine ou même par mois…. que ceux-là comme beaucoup de nos très chers politiques,  tous ces vieux qui dorment au travail (assemblée- sénat, la moyenne d’âge doit être supérieur à 70 ans là dedans (lol)) – etc. ) et surtout qu’ils arrêtent de nous dire que nous le peuple qui gagnons 1400 €,  on coûte trop cher ?

À la Cgt nous sommes des résistants, et on continuera de résister et vous êtes très nombreux

à nous suivre.     On ne lâche rien !01

 

Vu sur la toile des réseaux sociaux :

02Et si on supprimait les acquis des non-grévistes, des anti-syndicalistes…

Plutôt que nous attaquer tout le temps, qu’ils aillent attaquer ceux qui veulent bien l’être, ceux qui ne se battent pas ou ne veulent jamais se battre, en plus il parait qu’ils sont plus nombreux que nous, s’ils acceptent  de se faire  ………

Si demain ceux-là perdent « leurs acquis », s’ils bossent tous les jours fériés gratuitement pour une soi-disant solidarité, c’est leur problème, s’ils pensent gagner suffisamment pour ne pas avoir à revaloriser leur salaire lors des négations annuelles, s’ils ont trop de congés, s’ils veulent bosser 10 ou 12h par jour,  etc…..   C’est leur problème,  que les patrons aillent les voir pour leur expliquer puisqu’ils sont gentils…….

Mais nous c’est NON, nous sommes fiers de nos statuts et on va les garder, à bon entendeur ……….

Ou alors on y croit tous :  tous ensembles, le même jour, à la même heure.resistance

Quand tous les salariés en CDI se mettront en grève, une journée suffira pour faire

03plier le gouvernement et les patrons.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

12345...116
 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...