• Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

    Ils ne savaient pas que c'était imposible, alors ils l'ont fait !

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 4 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : Solidaires
      <b>IMG_20220407_114221</b> <br />
    • Album : manif du 4 février 2021
      <b>l</b> <br />
    • Album : initiative 16 octobre
      <b>JF3_2382_HD</b> <br />
    • Album : AG du personnel 25 09 2020
      <b>DSC_4775</b> <br />
    • Album : action 1er juillet
      <b>DSC_4063</b> <br />
    • Album : action 25 juin
      <b>DSC_3926</b> <br />
    • Album : Solidarité avec les personnels de la santé
      <b>3</b> <br />
    • Album : Montage de l'expo pap chap à Montreuil
      <b>DSC05698</b> <br />

La reforme des retraites , on en veut pas….NON à toute régression sociale…

Posté par cgtchapelledarblayupm le 12 janvier 2023

*

Capture d’écran 2023-01-12 190239

Capture d’écran 2023-01-12 190305

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Retraites

Posté par cgtchapelledarblayupm le 11 janvier 2023

*

Retraites

La réforme des retraites présentée par Élisabeth Borne vise, une fois encore, à baisser les pensions et à obliger les salariés et les fonctionnaires à travailler plus longtemps.
Imagette
lm

Un changement de système qui ne dit pas son nom

*

La réforme annoncée pousse encore plus loin la logique de réduction des dépenses sociales.

Qualifiée de « paramétrique » par le gouvernement, car modifiant l’âge de départ à la retraite et le nombre de trimestres cotisés pour une pension à taux plein, cette réforme qui ouvre la voie notamment à la suppression des régimes spéciaux considérés comme trop coûteux et à une attaque renforcée contre les droits familiaux, induirait, en réalité, un changement en profondeur du système actuel.

Elle consacrerait aussi un basculement vers l’impôt, du financement des retraites dont le pilotage ne serait plus assuré par les représentants des salariés, mais par le gouvernement et le législateur, au détriment de la démocratie sociale. 

Pour toutes ces raisons et pour défendre notre système de retraites contre ceux qui veulent le fragiliser, l’union intersyndicale appelle à une première journée de mobilisation le 19janvfier 2023

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Nos vœux sont dans nos actes

Posté par cgtchapelledarblayupm le 7 janvier 2023

9

Nos vœux sont dans nos actes

*

Le rituel des vœux de janvier laisse un goût amer.
Année après année, nous voyons l’échelle des valeurs s’inverser : la mise en concurrence des hommes et des femmes est encouragée au dépend du collectif et des solidarités. La cupidité de quelques-uns ronge le quotidien et les rêves d’une majorité.Capture d’écran 2023-01-07 103029
Mais 2023 ne ressemblera pas à 2022 !
J’y crois ! Il y a des signes encourageants. Sur la réforme des retraites par exemple. Une majorité de Français·es n’est pas seulement contre le recul de l’âge légal de départ, mais elle est favorable au retour à 60 ans.Transformer la colère
Conscient de l’impopularité de sa réforme, Macron mise sur la résignation. La combattre c’est lire et écouter pour affûter nos arguments. C’est partager notre enthousiasme et nos propositions pour créer de l’espoir. C’est s’organiser et se mobiliser pour rassembler nos forces et favoriser l’engagement.

Relevons le défi
Pour élever le rapport de force et exhausser nos vœux, la nouvelle année sera combative parce que tant qu’il y a de la lutte, il y a de l’espoir. Que 2023, soit celle des 15-32-60 où nous aurons obtenu des hausses de salaires, la réduction du temps de travail et le départ en retraite à 60 ans.

*
*
ENSEMBLE pour la retraite à 60 ans

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Compte rendu rencontre CGT MATIGNON SUR LES RETRAITES

Posté par cgtchapelledarblayupm le 6 janvier 2023

*Logo-cgt*

*

*

 

Compte rendu rencontre CGT MATIGNON SUR LES RETRAITES

 

La Première Ministre et le Ministre du travail ont reçu la CGT mardi 4 janvier sur la réforme gouvernementale des retraites qui pourrait être annoncée le 10 janvier prochain par E. Borne puis présentée au Conseil des ministres, dans la 4ème semaine du mois de janvier.

Le projet de texte serait ensuite transmis au Parlement en février. Tout cela reste bien évidemment au conditionnel.

L’utilité de cette réunion n’était pas vraiment flagrante, en dehors de poursuivre un affichage de concertation alors que les enquêtes d’opinion confirment de jour en jour que de plus en plus de citoyens sont opposés à cette réforme régressive pour tous.

E. Borne a confirmé sa détermination à décaler l’âge légal à 64 ou 65 ans sans trancher sur l’option retenue.

Elle a confirmé ne pas vouloir aller au-delà des 43 années de cotisations d’ici une dizaine d’années.

Tout cela reste cependant très flou puisque concernant le dispositif longues carrières, il pourrait être demandé désormais 44 années de cotisation (entrée à 17 ans départ à 61 ans…).

Pour ce qui est de la prise en compte de la pénibilité, le gouvernement reste arcbouté sur le C2P au mépris de son inefficacité.

Il nous a annoncé vouloir réintégrer trois des quatre critères sortis en 2016 (postures pénibles, charges lourdes et vibrations) mais sans vraiment préciser s’il ne faudrait pas désormais cumuler ces trois critères pour obtenir des points.

Fin de non-recevoir bien entendu sur les risques chimiques.

La première ministre n’a pas toujours répondu à nos questions sur le problème de l’emploi des séniors et les plans de « départs volontaires », en réalité de licenciements pour les salariés de plus de 55 ans avec utilisation des aides publiques.

Elle évoque juste la mise en place d’un indicateur mais non contraignant.

La CGT a remis au gouvernement ses propositions écrites (diaporama CGT) et développer à la fois son opposition à tout recul d’âge ou allongement de cotisation et ses propositions en matière :

- transformation, sens et finalité et réduction du temps du travail,

- emploi et en particulier obligation pour les employeurs de maintenir en emploi les travailleurs jusqu’à la retraite (pour la CGT à 60 ans),

- contrôle et orientation des aides publiques notamment par rapport au maintien des emplois, – propositions de départ anticipés pour tous les métiers pénibles du privé comme du public (droits et garanties collectives),

- égalité salariale entre les femmes et les hommes, – propositions de financement des mesures Cgt.

La CGT a rappelé l’unité syndicale totale contre le projet gouvernemental et l’engagement de construire des mobilisations sans attendre pour qu’il soit retiré.

Nous avons également insisté sur la recrudescence de la répression suite aux nombreux conflits sur les salaires à l’exemple de ce qui se passe chez SANOFI en rappelant qu’un courrier lui a été adressé toujours en attente de réponse.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Décret Assurance Chômage, un premier recul du gouvernement qui en appelle d’autres !

Posté par cgtchapelledarblayupm le 6 janvier 2023

*Logo-cgt

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

*

Décret Assurance Chômage, un premier recul du gouvernement qui en appelle d’autres !

Ce mardi 3 janvier, la Première ministre a officiellement annoncé le retrait d’une partie du texte de loi sur l’indemnisation des privés d’emploi qui doit entrer en application au 1er février.

Un texte pourtant validé, il y a 15 jours, à la mi-décembre.

Cette partie du texte est certes la plus controversée, même si l’ensemble de la loi est un recul social pour l’ensemble des privés d’emploi.

Sous couvert de transparence, elle explique que le taux de chômage ne passera pas en dessous des 6% avant la fin de carence du décret (31 décembre 2023).

Par cette pirouette, il nous semble plus probable, même s’ils continuent d’essayer d’imposer ce levier d’emploi pour obliger les privés d’emploi à accepter n’importe quelle proposition, que c’est un nouvel aveu de faiblesse sur une adhésion à leur projet.

En effet, le refus par l’ensemble des organisations syndicales démontre que le gouvernement est fébrile au moment d’aborder un autre vaste sujet qu’est celui des retraites.

Cela prouve, une nouvelle fois, que plus le spectre de mobilisation contre ces lois rétrogrades est large, plus les chances de les faire reculer est important et qu’il faut continuer à travailler ces unités pour contrer le plan libéral et de régression sociale du gouvernement.

Montreuil, le 4 janvier 2023

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

En 2023 : unissons nos forces

Posté par cgtchapelledarblayupm le 1 janvier 2023

*

En 2023 : unissons nos forces

*

Après ces longs mois de combats, la lassitude face au gouvernement toujours à l’affût de nouvelles idées pour aider les plus riches et négliger, ceux victimes d’injustices économiques et sociales, est là.

L’ampleur de la crise économique avec l’inflation que nous subissons, et pour beaucoup très durement, l’accélération des attaques contre nos droits nous poussent, parfois, au pessimisme.recto

Pourtant, il suffit d’écouter autour de soi pour s’apercevoir du mécontentement et de la colère grandissante contre ceux qui veulent rogner sur nos droits.

Les rencontres et les échanges sur le terrain de l’urgence sociale sont nombreux et nous obligent à créer des ponts entre ceux qui luttent et portent l’espoir.

L’espoir de construire le monde d’après, libéré de la finance en répondant aux enjeux sociaux et environnementaux.

Emprunter ce chemin pour mettre largement en débat les propositions de la CGT et aussi ouvrir des perspectives et construire la mobilisation.

La première initiative militante que nous vous invitons à faire est d’inviter vos proches, vos amis : tous ceux qui militent ou non avec vous à s’abonner notre newsletter

*
Ainsi, en les invitant à s’inscrire, vous leur offrirez non seulement un condensé d’actualité hebdomadaire, mais aussi un outil qui leur permettra de structurer leur militantisme et leurs combats à venir.
 
Nous vous souhaitons de passer d’excellentes fêtes de fin d’année

et nous vous donnons rendez-vous en 2023 pour unir nos forces.Voeux 2023

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Faire vivre nos vœux en 2023

Posté par cgtchapelledarblayupm le 24 décembre 2022

*

ballon-geant-noel-rougeFaire vivre nos vœux en 2023

*

J’ai bien l’impression que la magie de Noël restera au vestiaire encore cette année. Pourtant, on aurait bien besoin d’accrocher de nouvelles étoiles pas seulement dans le sapin ou sur un maillot.

 *
Ni encouragement, ni consolation.
*
Macron et son gouvernement, avec l’aval de la droite et de l’extrême droite, précipite le pillage de la République sociale au profit du capital et de la finance.
 *
Rêvons un peu, ça ne coûte rien !
*
Aussi, pour affronter l’année qui arrive, j’ai préféré faire ma liste au Père Noël plutôt qu’au père Cofidis.
*
Rêver, c’est imaginer le meilleur pour le monde d’après. C’est trouver de la force au milieu de toutes les raisons de désespérer. C’est rallumer la flamme pour dépasser nos colères.
*
C’est forger le courage d’affronter l’adversité.
 ***
Partageons nos vœux et faisons-les vivre.
*
D’autant que nous sommes de plus en plus nombreux à nous battre pour un monde de paix, plus juste, plus solidaire, plus humain, plus fraternel.
*
Au cœur de ces combats, la CGT et ses militants s’engagent au quotidien à les renforcer et les élargir en partageant ses propositions pour rallumer les étoiles et organiser la mobilisation. 
*
Car c’est en unissant nos vœux et nos forces que nous créerons le meilleur pour tous.
 *
Bonne année de santé, de réussite et de bonheur
*
à chacun·e d’entre vous.
*
OIP
*

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

On refait le match ?

Posté par cgtchapelledarblayupm le 16 décembre 2022

 

On refait le match ? maillot-foot

Passera, ne passera pas ?

La question revient en boucle. Je ne parle pas de l’équipe de France en finale de la coupe du monde de football… mais de la contre-réforme des retraites

Gagner du temps…

*
Depuis son élection, Emmanuel Macron annonce SA réforme des retraites. Cinq ans plus tard, l’usine à gaz du système à points est tombée. La stratégie a été corrigée. Mais sur le fond rien n’a changé. La version 2023 rogne toujours sur les droits à la retraite.

 

 … un signe de fébrilité ?

Au-delà du patronat, le gouvernement peine à convaincre. Le doute s’installe au sein de son équipe qui s’échine à suivre les changements de tactiques. Même la hausse des cotisations sociales, jusqu’alors tabou, a été posée chez ses supporters.

 

Mais contrer n’est pas jouer.

L’impopularité du projet ne suffira pas à le mettre en échec. D’autant qu’il y a besoin d’une réforme des retraites. Pas pour répondre aux exigences du pacte de stabilité européen, ni pour financer les baisses d’impôts sur les sociétés

 

Il faut mouiller le maillot.

*
Le système des retraites par répartition a besoin d’évoluer pour répondre aux enjeux démographiques et sociaux du XIXe siècle. C’est possible. Pour l’obtenir, il faut descendre sur le terrain, convaincre en multipliant les discussions et porter les propositions de la CGT pour construire une mobilisation et gagner une meilleure retraite pour tous et toutes

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

La retraite à 65 ans c’est NON……..

Posté par cgtchapelledarblayupm le 16 décembre 2022

Capture d’écran 2022-12-16 093011

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été*

Posté par cgtchapelledarblayupm le 13 décembre 2022

*

Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été*

*

On ne va pas se mentir.

L’ambiance n’est pas à la fête. J’ai réduit la liste de courses. Mais je garde les bougies – ça peut être utile cet hiver.
*
« Aie confiance »
*
Le président de la République tente de rassurer les Français·es. Les étudiant·es n’ont plus de quoi se payer à manger… Mais elles et ils pourront s’envoyer en l’air sans risque gratuitement ! Quelques euros de gagnés pour financer les retraites ?OIP
*
Nous ne sommes pas naïf·ves.
*
Derrière le recul de l’âge de départ à la retraite, se cache une seule ambition : en finir avec la retraite solidaire par répartition pour laisser la place à la capitalisation et aux assureurs privés.
*
L’hiver risque d’être difficile.
***
Macron le sait. Il est tellement sûr de la légitimité de sa réforme des retraites (puisqu’il a été élu pour ça) qu’il organise son passage en force.
*
Pour se tenir chaud, serrons-nous les coudes.
*
*
Une majorité de Français·es est consciente des mauvais coups qui s’abattent. Derrière le front syndical unitaire, nous sommes prêt·es à mener le combat pour imposer une autre réforme des retraites.
*
*Albert Camus

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

12345...203
 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...