• ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : manif 1er mai 2017
      <b>1</b> <br />
    • Album : Nos retraités cgt en manif
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : solidarité Arjo Wizernes 13 fevrier
      <b>IMG_0804</b> <br />
    • Album : manif 23 et 28 juin
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : Manif 9 juin
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : Manif 26 mai
      <b>13239083_251444458550740_880168344101042002_n</b> <br />
    • Album : Manif du 19 mai
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : fête sports 2016 chapelle
      <b>1</b> <br />

Compte rendu de la rencontre avec le président de la République

Posté par cgtchapelledarblayupm le 24 mai 2017

*

Compte rendu de la rencontre avec le président de la République

 

La CGT a été reçue, comme l’ensemble des organisations syndicales et patronales, par le président de la République le mardi 23 juin. Cette rencontre était une prise de contact, en aucun cas une concertation, une négociation ou le début d’un processus quelconque.                               fichier pdfPropositions CGT d’urgence mai 2017

*

  1. La CGT a fait part de la situation d’un certain nombre d’entreprises telles que TATI, ARQUES, VIVARTE, WIRPHOOL, GM&S ou SILLIA. Sur chacun de ces cas, l’accent a été mis sur la responsabilité des gouvernements successifs et sur les conséquences de leurs choix ou de leurs lois. Ainsi, pour les salariés de TATI, c’est directement la loi Macron qui est en ligne de mire. Il a donc été rappelé que l’engagement du Président et de ses ministres ne pouvait s’arrêter à des effets de communication, en vue des prochaines législatives, mais devait être suivi dans le temps, avec des interventions et des actions précises et concrètes en matière de financement et de carnets de commandes.

*

  1. Une liste des sujets prioritaires pour la CGT (voir liste ci-jointe) lui a été remise. Le président de la République a quant à lui confirmé ses positions, développées dans son programme, en matière de salaire avec uniquement une augmentation de la prime d’activité, sur les retraites (un mixte entre retraite par points et l’existant) ou sur l’assurance chômage (une gestion tripartite). Il a confirmé sa volonté de faire un effort financier (environ 15 milliards d’euros) sur les questions de formation (initiale et continue), notamment par le biais de l’apprentissage et de l’alternance, ainsi que sur la formation des chômeurs en donnant plus de moyens à Pôle emploi.

*

  1. Emmanuel Macron a confirmé vouloir faire de l’égalité salariale femmes/hommes, une des priorités de son mandat. Il a retenu l’idée de la CGT de pénaliser financièrement les entreprises ne respectant pas la loi en la matière, sans en préciser les modalités concrètes.

*

  1. Un point a été fait sur les questions de l’industrie et des services publics, sans véritable précision de la part d’Emmanuel Macron sur ces deux sujets, si ce n’est industrie du futur et réduction des dépenses publiques.

*

  1. Enfin, a été évoquée la question du Code du travail. La CGT lui a suggéré la lecture du nouveau Code du travail simplifié avec droits collectifs renforcés (ouvrages du GR-PACT). E. Macron a rappelé sa volonté d’assouplir les règles en pointant la place de la négociation en entreprise. Nous lui avons rappelé l’épisode 2016 et la désapprobation, d’une très large majorité de l’opinion publique, des organisations syndicales et de jeunesse ainsi que les mobilisations qui ont eu lieu. Nous lui avons aussi rappelé les conditions de son élection, les votes par défaut, le niveau d’abstention et les votes blancs et nuls, résumées dans notre déclaration : « faire barrage au Front National et agir pour le progrès social »

*

  1. L’entretien s’est terminé par la demande de la CGT d’ouvrir un débat national d’urgence sur la question du mal travail, de ses conséquences sur les travailleuses et travailleurs et sur l’efficacité des entreprises et services. Un débat qui associerait syndicats, chercheurs, associations et salariés.

*

Si le Président semble déterminé sur sa volonté d’accroitre « la casse du Code du travail », de favoriser et d’étendre la négociation en entreprise, il semble plus mesuré sur la forme et les délais de mise en œuvre. En effet, il a évoqué le recours à l’Assemblée Nationale, entre fin juin et juillet, pour pouvoir agir par ordonnances, il a réaffirmé sa volonté de dialogue avec les organisations syndicales dans un délai allant au-delà de l’été. Cela reste, bien entendu à ce stade, des déclarations !

*

Raison de plus pour aller au débat avec les syndiqué-e-s et les salarié-e-s contre le projet qui se dessine par Macron/Philippe et de porter nos propositions alternatives. Les mobilisations restent plus que jamais d’actualité, profitons de la semaine de déploiement et des initiatives du mois de Juin pour accélérer ce processus.

*

Une délégation de la CGT doit rencontrer le Premier Ministre lundi après-midi. 

Montreuil, le 23 mai 2017

 

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Déclaration du Bureau fédéral de la Filpac

Posté par cgtchapelledarblayupm le 19 mai 2017

La Filpac appelle l’ensemble des travailleurs à se tenir prêt à toutes formes

de mobilisation contre cette politique.

filpac

Déclaration du Bureau fédéral de la Filpac dans CGT UPM Chapelle Darblay BF15mai17jpgb53a-745e4

Filpac cgt – fédération des travailleurs des industries du livre du papier et de la communication 263, rue de Paris – case 426 – 93514 Montreuil cedex — Téléphone 01.55.82.85.74 — Fax 01.55.82.85.67

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Barrer la route au FN et amplifier la mobilisation sociale

Posté par cgtchapelledarblayupm le 11 mai 2017

 

*

Barrer la route au FN et amplifier la mobilisation sociale

Déclaration de la Commission exécutive confédérale

mercredi 10 mai 2017

Les citoyens ont fait preuve d’une grande responsabilité en faisant barrage au front national. Toutefois, le score élevé qu’obtient sa candidate est une blessure importante. Sans attendre de nouvelles échéances électorales, la CGT continuera résolument à lutter, avec les salariés, contre les conséquences désastreuses de l’influence grandissante de l’extrême droite.declaration cgt

Depuis sa création, la CGT a toujours combattu l’extrême droite et le fascisme, elle est restée fidèle à ses valeurs tout au long de son histoire.

La CGT a appelé les salariés à ne donner aucune voix à ce parti raciste, xénophobe, sexiste, homophobe, libéral et anti social. Mais c’est au quotidien, et non pas seulement au soir du premier tour de l’élection présidentielle, que la CGT et ses syndicats combattent le front national.

Les idées d’extrême droite se nourrissent et se développent sur la désespérance sociale, sur les promesses non tenues, les reniements, les besoins sociaux non satisfaits, la démocratie bafouée et la promotion de politiques d’austérité en France comme en Europe. La CGT exige une Europe sociale et solidaire.

Assurément, les leçons du 21 avril 2002 n’ont pas été retenues. La responsabilité des hommes et femmes politiques au pouvoir depuis est engagée. Ils devraient s’interroger au lieu de culpabiliser les seuls citoyens.

Ceux qui demain seront au gouvernement et au parlement doivent être conscients de la lourde responsabilité de leurs actes et des politiques qu’ils mettront en œuvre. Ne pas stopper celles qui ont conduit à une telle situation nous condamnerait à la revivre.

Le Président de la République a été élu par défaut par une grande partie de ses électeurs. Nombre d’entre eux ont combattu une loi portant son nom, une majorité s’est mobilisée pendant des mois contre la loi Travail, largement inspirée et soutenue par Emmanuel MACRON. Il doit en prendre acte. Considérer qu’il s’agirait là uniquement d’un vote d’adhésion et un blanc-seing à son programme, comme il l’a fait, jusqu’aux derniers instants de sa campagne, aux risques de renforcer le FN, serait irresponsable.

La CGT appelle solennellement Emmanuel MACRON à renoncer à imposer  de nouveaux reculs sociaux par ordonnance ou 49.3.

Alors que des aspirations à une alternative sociale sont fortes, que des exigences à vivre mieux et dignement s’expriment, la responsabilité du nouveau Président et du futur gouvernement est engagée à plusieurs titres.

Les luttes n’ont jamais été aussi nombreuses durant cette période électorale traditionnellement vécue comme une période de « trêve sociale ». Il est essentiel que les travailleurs se syndiquent plus nombreux, s’organisent et se mobilisent pour leurs revendications, dans les administrations, les entreprises et les territoires sur toutes les questions qui les concernent et les impactent.

La seule solution pour éradiquer les idées d’extrême droite, c’est de répondre aux aspirations des citoyens, du monde du travail dans une société plus juste, plus fraternelle, solidaire et dans un monde de paix.

La CGT se place résolument dans une dynamique revendicative offensive pour agir contre tout projet régressif. Elle a des propositions concrètes dans les domaines sociaux et économiques pour sortir durablement de la crise. Elle appelle les syndicats, avec les salariés et retraités, à amplifier les luttes pour gagner de nouvelles conquêtes sociales.

Montreuil, le 10 mai 2017A

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Déclaration de la CGT

Posté par cgtchapelledarblayupm le 8 mai 2017

Déclaration de la CGT

Le Front national n’accèdera pas à la Présidence de la République

dimanche 7 mai 2017 Logo-cgt.svg

Le Front national n’accèdera pas à la Présidence de la République, c’est une victoire pour la démocratie. La CGT a œuvré à faire barrage à l’extrême droite, c’est le sens de notre engagement historique.
Malgré tout, le score réalisé par le FN est à la hauteur de la désespérance sociale, elle-même la conséquence des renoncements successifs des différents gouvernements à œuvrer véritablement pour la justice sociale. Combattre le Front national, c’est avant tout rompre avec les politiques libérales. C’est dans cette optique que la CGT œuvrera, par la mobilisation sociale, pour imposer d’autres choix, agir pour le progrès social et un monde de paix.
La Direction nationale de la CGT s’exprimera de manière plus approfondie, apportera son analyse politique sur ce scrutin et ses conséquences, à la suite de sa réunion du mercredi 10 mai 2017.

Montreuil, le 7 mai 2017

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

« Vous tous qui restez, soyez dignes de nous »

Posté par cgtchapelledarblayupm le 8 mai 2017

Le 8 mai, en ce jour de commémoraison, de recueillement pour toutes celles et tous ceux qui ont fait ce qu’il faut pour que l’on reste libres.

Guy Moquet à ses proches: « Vous tous qui restez, soyez dignes de nous, les 27 qui allons mourir! »

Le 22 octobre 1941, Guy Môquet, le plus jeune des 27 otages du camp de Chateaubriant, était fusillé. Militant communiste, arrêté suite à une dénonciation anonyme, ce jeune garçon de 17 ans, incarne l’honneur de la France et de la lutte contre le nazisme. À l’occasion de la Journée Internationale des enfants soldats, la dernière lettre qu’il adressa à ses parents et son frère, écrite quelques heures avant son exécution, en est l’illustration.

    22 octobre 1941 

Ma petite maman chérie,1

mon tout petit frère adoré,

mon petit papa aimé,

Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c’est d’être courageuse. Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j’aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c’est que ma mort serve à quelque chose. Je n’ai pas eu le temps d’embrasser Jean. J’ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable, je ne peux le faire hélas ! J’espère que toutes mes affaires te seront renvoyées, elles pourront servir à Serge, qui je l’escompte sera fier de les porter un jour. À toi petit papa, si je t’ai fait ainsi qu’à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j’ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m’as tracée.

    Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j’aime beaucoup. Qu’il étudie bien pour être plus tard un homme.17 ans et demi, ma vie a été courte, je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michels. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c’est d’être courageuse et de surmonter ta peine.

    Je ne peux en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, en vous embrassant de tout mon cœur d’enfant. Courage !Votre Guy qui vous aime.

Guy

Dernières pensées : vous tous qui restez, soyez dignes de nous,

*

les 27 qui allons mourir !

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Communiqué de la CGT mardi 2 mai 2017

Posté par cgtchapelledarblayupm le 3 mai 2017

*

Le combat pour le progrès social est incompatible

avec la violence à l’encontre des forces de l’ordre

Communiqué de la CGT    mardi 2 mai 2017 Logo-cgt.svg

C’est avec la plus grande fermeté que la CGT condamne les actes de violences et de vandalisme qui ont eu lieu hier, en marge de la manifestation parisienne, tout comme les atteintes à l’intégrité physique de plusieurs policiers.

La lutte pour le progrès social et les valeurs d’humanisme que porte notre Organisation Syndicale sont incompatibles avec de tels agissements. Celles et ceux qui s’y livrent n’ont rien à voir avec notre action syndicale ; leurs actes incarnent la négation de nos valeurs.

Montreuil, le 2 mai 2017

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

le 7 mai

Posté par cgtchapelledarblayupm le 30 avril 2017

Philippe Martinez : « la CGT demande de voter contre le front national »

il faudrait qu’il y ait 0% de sympathisants CGT  qui fassent le choix du front national.

le syndicalisme, et la CGT notamment, est un rempart.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

8 mai 2017, 72ème anniversaire de la libération.

Posté par cgtchapelledarblayupm le 30 avril 2017

8 mai 2017, 72ème anniversaire de la libération.

le 8 mai, ils avaient dit, on avait dit,  plus jamais ça !

en mémoire, en hommage, en respect total à toutes celles et tous ceux qui ont lutté,

résisté jusqu’au bout, qui en sont morts, pour notre liberté.

j’ai une pensée très forte envers eux, les plus connus, les Jean Moulin,  Guy Moquet, Lucie Aubrac,

encore plus connu de notre CGT Henri Krasucki

et toutes et tous les autres, les anonymes, les ombres …..notre respect pour toujours.

*

le front national et son fascisme        jamais                          jamais                   jamais        

       jamais                               jamais                jamais 

 

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu´on enchaîne?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c´est l´alarme.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Compte rendu des réunions du mois d’Avril

Posté par cgtchapelledarblayupm le 27 avril 2017

*

Compte rendu des réunions des Délégués du Personnel du 19 avril et du Comité d’Etablissement du 25 avril 2017. 

Droits dans nos pompes !             

Sale période où la quête d’économies amène à perdre le sens des responsabilités, et le Nord. (Emploi de personnes Handicapées).

 Alors que l’Encadrement se gratte la tête pour économiser trois francs six sous, nous perdons des milliers d’euros par des arrêts que nous ne demandons pas, pour faire référence à celui des 3 et 4 avril, demandé par la Division, pour anticiper une raréfaction des premières recyclées en Europe (sic) et qui se conclut par un redémarrage catastrophique !

Ecœurés par l’attitude de la Direction, nous avons quitté la séance !

Nous sommes à la merci des décisions de la Division ! il est urgent de reprendre la main ! 

La CGT Chapelle-Darblay est fière de ses valeurs et n’en changera pas ! 

Nous défendrons l’Emploi avant le fric, rien de nouveau, ou alors sans nous !!!

Nous combattrons l’injustice où qu’elle soit !

 

 Réunion des Délégués du personnel. c

Médecine du travail : Etudier la possibilité de faire certains contrôles à l’infirmerie avec nos propres installations. A l’étude. 

Embauches : Nous réclamons des postes supplémentaires dans plusieurs secteurs de l’usine : pas envisagé. 

Bulletin de salaire : précisions sur les cotisations patronales qui n’apparaissent plus et calcul du net fiscal : Sera fourni. 

Pléiade : Dysfonctionnement : interfaces en test. 

Accès Internet pour les élus : Sera étudié.             

Respect des protocoles, renfort de CDD, encadrement en poste : L’intérim fait l’objet d’un suivi. Un point particulier sera fait sur la situation de l’équipe C.

Nous continuons et continuerons à dénoncer le non-respect des protocoles signés, que chaque partie doit respecter. 

 Diary pour le personnel Logistique : Formations programmées

 Dotations de vêtements de travail adaptés : Pas envisagé 

Exiger que Chapelle remplisse son rôle sociétal est un leitmotiv.

Exiger plus de justice sociale et le traitement équivalent de tous les statuts est en nous ! 

Nous demandons aux syndiqué-e-s et au personnel en général de nous suivre dans cette démarche fidèle à nos valeurs. 

L’absence de service RH à plein temps est préjudiciable à la bonne marche de l’usine, donc sa productivité et sa rentabilité !

 

Comité d’Etablissement du 25 avril 2017. 

« La différence entre l’Animal et l’Homme, c’est que l’Homme est doué d’intelligence. » 

(L’intégralité de nos propos sera à retrouver dans la lecture du P.V, sur intranet.) 

Propos que nous tenons quant au choix du Comité de Direction qui a validé des cotisations supplémentaires plutôt que l’emploi de personnes handicapées (Entretien des espaces verts). Inhumain, à vomir !

Parler du gain serait augmenter la honte que nous ressentons.  

Nous ne citons plus les personnes dans nos commentaires mais le Responsable des Achats et Contrats est directement visé, après celui de la Maintenance ! « Y pas de raison puisque nous réclamons l’égalité de traitement ». 

Le colis gastronomique, confectionné par le personnel d’un ESAT, offert par le Comité d’Etablissement à tout le personnel en janvier, sans distinction, est en exposition à la cité administrative. (La city ?).

 Deux projets d’organisation seront présentés par la Direction le 10 mai. Mis à discussion et négociation pour une mise en place à la     rentrée.

             

Marche de l’usine. 

Pour la bonne nouvelle qui redonne du cœur à l’ouvrage, faudra attendre encore ! 

Pour pallier aux nombreux manques en tout genre, le Directeur reprend son bâton de pèlerin et annonce des travaux dans tous les secteurs, « c’est pas une bonne nouvelle ça ? », après avoir passé des heures avec les opérateurs. Est-ce son rôle ? Assurément une orientation pour la nouvelle organisation. 

Nous en profitons ici pour préciser que nous ne sommes pas responsables de l’organisation de l’usine, de l’embauche, du manque d’encadrement, de la fermeture des toilettes, de l’absentéisme, du manque de personnel, des réductions de contrat des Entreprises de Services (TFN, Esat)…

Par contre, nous réclamons du personnel supplémentaire !!!

 

Quelques chiffres.  Ventes.  France : 53%   Europe : 9% !!!   Grande Export : 38%           

Voici un des leviers, vendre au plus prêt pour amoindrir les coûts de transport. Très insuffisant en Europe en ce début d’année. 

Brite : Production aléatoire, on réagit plus qu’on agit, chaque intervenant le déplore. La stratégie tarde à se mettre en place. Perte d’argent !

 Economies ?   Cotisations AT/MP : 500 000€    IECI : 230 000€    Ceser :  300 000€    Intérim  1er trimestre : 195 000€ 

Choix de la Direction de s’en remettre à des services extérieurs et conditions de travail dégradées. 

Nous regrettons le report de l’arrêt de juin qui aurait permis d’intervenir plus tôt sur les soucis de notre chaudière, qui pèse tant dans nos résultats. Mars est positif grâce à la revente d’énergie. 

L’arrêt de fin d’année sera écourté. b

Maintenance : Le Directeur affirme, comme nous, que les dépenses doivent correspondre aux besoins, préventif, usure, vétusté. 

MPR : Le prix continue à augmenter sans que le prix de vente suive. Un sujet préoccupant, un autre levier de nos résultats. 

Coûts de production : Ils sont proches du budget, ce qui démontre que les efforts, en interne, sont réalisés ! 

Le Codir doit se pencher maintenant sur ces leviers que sont les prix des MPR et, vitales pour nous, les conditions dans lesquelles travaille le personnel, gages de réussite.

 

PSE en cours. 

Les experts CHSCT du Cabinet Sécafi commencent leurs travaux concernant les effets sur les conditions de travail, à Levallois et Chapelle.

En effet, quelles conséquences auraient la disparition du poste « Communication », la suppression d’un poste « Contrôle de Gestion » et le déplacement d’un poste « RH » pour les survivants des deux sites ?

 

Conseil de Surveillance UPM France, 21 avril. a

Représentants Chapelle-Darblay : J-F Gabala, pour la CGT.   A.Dauxerre, pour les Cadres. 

Même si le Président, M.Schwab, n’était qu’au téléphone, nous avons mis à profit cette présentation des résultats d’UPM France pour rappeler les efforts fournis par le personnel depuis l’annonce du PSE de 2014. Investissement humain qui ne trouve pas de retour en ce début d’année 2017, à UPM maintenant de rendre la monnaie ! 

Dormez tranquilles braves gens, UPM se porte bien : 

Finlande: Les marchés actions finissent en hausse; l’indice OMX Helsinki 25 gagne 1,06% 

La meilleure performance de la séance pour l’indice OMX Helsinki 25 est à mettre au crédit du titre Upm-kymmene (HE:UPM) en hausse de 7,10% soit 1,64 points pour un cours de clôture de 24,75. En seconde position, on retrouve Metso (HE:METSO) qui gagne 5,69%  

Les titres Upm-kymmene (HE:UPM) ont progressé et atteint un plus haut historique, grâce à une hausse de 7,10% soit 1,64 points pour un cours de 24,75. Les titres Metso (HE:METSO) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, après s’être octroyé 5,69% soit 1,67 points pour un cours de 31,01. 

             

Rassemblements et manifestations en Seine-Maritime le 1er MAI.  

Bolbec, Dieppe, Elbeuf, Fécamp, Le Havre, Le Tréport, Le Trait…

Rouen : 10h30 Cours Clémenceau.

Contre la peste et le Choléra prenez du : Médicalenchon

Grand-Couronne, le 27 avril 2017.

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

Faire barrage à l’extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie

Posté par cgtchapelledarblayupm le 25 avril 2017

*

Faire barrage à l’extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie

Déclaration de la Commission exécutive confédérale

 Les résultats du premier tour des élections présidentielles françaises confirment les risques pour la démocratie, les droits des salariés et des citoyens.

Ils sont les résultats des politiques libérales, des lois régressives, des remises en cause des droits, comme des renoncements des gouvernements successifs à œuvrer véritablement pour la justice sociale et la réponse aux besoins sociaux et environnementaux. Pour autant, depuis des mois, de nombreux salariés et citoyens contestent ces choix, s’opposent aux mauvais coups, tels la loi travail et la loi Macron et se mobilisent avec leurs organisations syndicales, notamment la CGT.ph Martinez

Pour la deuxième fois dans le pays, sous la Vème République, une candidature d’extrême droite, représentée par le front national, sera présente au second tour des élections présidentielles. C’est un danger pour la démocratie, la cohésion sociale et le monde du travail. Les gouvernements, qui depuis 2002 se sont succédés sans jamais répondre aux aspirations légitimes à plus de justice sociale, sans ouvrir de perspectives d’avenir meilleur, en portent une lourde responsabilité !

La CGT ne se résoudra jamais à accepter un tel scénario. Elle affirme que les salariés doivent, plus nombreux et plus fort, exprimer leurs attentes et leurs exigences revendicatives, faire grandir des mobilisations convergentes capables d’imposer un rapport de force pour gagner de nouveaux droits. Seul le progrès social favorise les solidarités, participe à combattre l’exclusion, les stigmatisations, les mises en concurrence.

L’utilisation des peurs, du terrorisme, les amalgames éhontés entendus lors de la campagne, la xénophobie, le racisme, le sexisme et l’homophobie, la préférence nationale ne résoudront pas les inégalités, le chômage et les bas salaires.
La CGT les combat et les combattra sans relâche ! Elle n’aura de cesse de faire barrage à l’extrême droite ! Pas une voix ne doit se porter sur sa candidate !

L’autoritarisme des gouvernements successifs, les engagements non tenus ou les reniements, le renoncement à une Europe sociale, les dénis de démocratie, l’utilisation à répétition du 49.3 et les politiques menées ont cultivé la désespérance et le fatalisme d’une partie de la population. Cela est renforcé par la casse de l’industrie et des services publics, la montée du chômage et de la précarité, l’abandon des zones rurales et périurbaines.

La CGT ne croit pas en l’Homme providentiel et c’est la raison pour laquelle, elle revendique une véritable démocratie et de véritables droits d’expression et d’intervention dans toutes les entreprises et les services. Elle propose des alternatives sociales comme, par exemple, l’augmentation des salaires, des pensions et minima sociaux, les 32 heures pour travailler toutes et tous, travailler mieux et moins.

La CGT appelle l’ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er mai une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l’égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

Montreuil, le 25 avril 2017

Publié dans CGT UPM Chapelle Darblay | Pas de Commentaire »

12345...109
 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...