• ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Mes albums récents

    • Album : manif 1er mai 2017
      <b>1</b> <br />
    • Album : Nos retraités cgt en manif
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : solidarité Arjo Wizernes 13 fevrier
      <b>IMG_0804</b> <br />
    • Album : manif 23 et 28 juin
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : Manif 9 juin
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : Manif 26 mai
      <b>13239083_251444458550740_880168344101042002_n</b> <br />
    • Album : Manif du 19 mai
      <b>SONY DSC</b> <br />
    • Album : fête sports 2016 chapelle
      <b>1</b> <br />

Les retraités pap chap

DÉCLARATION DU CONSEIL NATIONAL DE L’UFR FILPAC

lundi 19 juin 2017

Les retraités pap chap ufrjpg-2eca12eca-bc665 Le Conseil National de L’Union Fédérale des Retraités de la Filpac-CGT, réuni à Montreuil les 13 et 14 juin 2017

Après un premier tour des élections législatives fortement marqué par une abstention (51,3%) jamais atteinte sous la Ve République, le score place en tête le parti du président Macron, avec 6,4millions de suffrages(14%) obtenus sur 45,7millions d’inscrits, qui suffisent néanmoins à laisser entrevoir une déferlante du parti présidentiel dans les travées de la prochaine assemblée avec une masse de députés inexpérimentés, caractérisés dans  leur immense majorité par une ignorance abyssale des sujets, sévèrement cornaqués par les vieux briscards issus de LR pour appliquer, au pas de charge et à la virgule près, les mesures anti sociales concoctées de longue date par le Medef.

Le Conseil National de L’Union Fédérale des Retraités de la Filpac-CGT, réuni à Montreuil les 13 et 14 juin 2017, partage sans réserve les analyses et commentaires qui ont fait l’objet de communiqués de la confédération et s’insurge contre le démantèlement annoncé de 120 ans de droit du travail, la fin des conventions collectives, la fin du contrat de travail.

Si, comme c’est fortement probable, le scénario du pire pour les salariés se confirme, nous tenons à les alerter sur l’augmentation de la CSG, qui impactera lourdement le pouvoir d’achat des retraités déjà en berne (ils n’ont pas vu augmenter leurs pensions depuis avril 2013, soit il y a plus de quatre ans !) et le saccage du système de retraite par répartition.

Il n’est pas inutile de rappeler que sur le plan de la fiscalité, le gel du barème des impôts depuis 2011, jusqu’aux pseudos modifications de 2015, s’accompagnent des dispositions suivantes :

  • -Suppression de la demi-part supplémentaire accordée aux veufs et veuves.
  • -Fiscalisation du supplément de 10% pour les retraités ayant eu trois enfants ou plus.
  • -Suppression de la demi-part supplémentaire pour les retraités ayant élevé seul un enfant pendant au moins 5 ans.
  • -Instauration de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) d’un montant de 0,3% sur les retraites imposables.
  • -Augmentation de la TVA.
  • -Augmentation de la CSG qui est passée à 6,6% contre 3,8% précédemment.

Une nouvelle hausse de 1,7% la CSG, dans le but de financer les allocations des non-salariés (par exemple les auto-entrepreneurs), aux dépens des retraités est préconisée dans le programme présidentiel. Ainsi, 600 000 retraités percevant entre 10 173 et 29 359 euros par an auraient une hausse moyenne de la CSG comprise entre 526 et 1046 euros annuellement selon leur tranche d’imposition.

Une réforme des retraites devrait être élaborée à la fin de l’année pour être votée début 2018 :  C’est en réalité un changement systémique. Il s’agirait de mettre rapidement en place un régime unique par points, faisant basculer le système à prestations définies, dont les conditions sont connues (taux de remplacement, années de cotisations, âge légal de départ à la retraite) vers un système à cotisations définies où seul le niveau des recettes est fixé. Les retraités devant se partager les sommes disponibles. Les retraités supporteraient ainsi tous les risques liés aux changements de contexte économique. Et ce dispositif technique, fixé une fois pour toutes, échapperait au débat politique !

Les retraités français qui ont l’expérience des régimes par points, avec l’Agirc et l’Arrco, ont vu baisser le rendement de ces régimes complémentaires de 30% en deux décennies, et un système analogue est appliqué depuis 1999 en Suède, où la baisse continue des pensions et les reculs successifs de l’âge de départ à la retraite provoquent une vague de contestation. D’ailleurs le 1er ministre Suédois déclarait, en février 2012, que les actifs devraient travailler jusqu’à 75 ans s’ils voulaient bénéficier du même niveau de retraite qu’en 2011. Le président Macron se qualifie lui-même et en toute modestie de « Président Jupitérien ». Nous lui rappellerons qu’il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne.

Sans aucun doute possible les retraités qui ont largement contribué, par des luttes incessantes, à bâtir le modèle social français que ce gouvernement rétrograde et réactionnaire veut dynamiter, se mobiliseront massivement pour s’engager résolument dans l’énorme mouvement de révolte populaire qui s’annonce contre ces projets régressifs.

Montreuil, le 14 juin 2017

Déclaration de l’Union Confédérale des Retraités CGT 

cgtHAUSSE DE LA CSG POUR LES RETRAITES,

C’EST NON      !

C’est au pas de charge que le Président de la République s’est engagé dans un recul social sans précédent contre le droit du travail, l’emploi et la protection des salariés et des chômeurs.

C’est aussi un coup sans précédent qu’il veut porter contre l’ensemble des retraités avec l’augmentation de la CSG.

Dans sa volonté de baisser le coup du travail, il veut donner l’illusion de donner du pouvoir d’achat aux salariés, en supprimant les cotisations maladies pour prendre dans la poche des retraités, en dynamitant le régime solidaire de la Sécurité sociale et de l’assurance chômage.

Emmanuel Macron aurait pu faire un autre choix : augmenter le Smic ou décider d’organiser des négociations salariales dans les branches. Alors que des milliards continuent à être distribués, principalement aux grandes entreprises, sans aucun effet sur l’emploi, ou que la fraude et l’évasion fiscales privent le budget de l’Etat de près de 150 milliards, le Président de la République ne montre aucune volonté politique de s’attaquer vraiment aux paradis fiscaux et aux multiples cadeaux aux plus riches.

Si le « gain » pour le pouvoir d’achat des salariés sera modeste, ce sera encore un nouveau coup porté au pouvoir d’achat des personnes en retraite qui, depuis plusieurs années, ont subi une baisse des revenus sous le double effet du gel des pensions et de l’augmentation de leur fiscalité spécifique.

Prendre dans la poche des retraités pour donner aux salariés au nom de la solidarité intergénérationnelle, c’est vouloir ignorer que les retraités contribuent largement, quand ils le peuvent, déjà aux dépenses de leurs enfants et petits-enfants et que les priver d’une partie de leur pension n’améliorera pas leur situation.

Mais c’est aussi de la manière la plus odieuse vouloir opposer les jeunes, les salariés aux retraités. Non les retraités ne sont pas des nantis !

Le Premier Ministre veut rassurer les retraités en leur annonçant une baisse de la taxe d’habitation. Il s’agit d’une mesure démagogique non financée car l’Etat, depuis longtemps, ne compense plus réellement les conséquences de ses propres décisions. Ces exonérations de taxe d’habitation accentueront les difficultés des Collectivités locales pour assurer les services publics répondant aux besoins de la population dont les retraités.

L’Union Confédérale des Retraités est bien décidée à créer toutes les conditions permettant de mobiliser les retraités pour défendre leur pouvoir d’achat, défendre la Sécurité sociale à laquelle nous sommes tous si attachés.

Montreuil, le 16 juin 2017

STOP A LA CASSE DE NOTRE SERVICE PUBLIC ET


cgtDE NOTRE SECURITE SOCIALE !


PLUS D’EMPLOIS DEVIENT VITALE !

 

fichier pdf 16 06 17 fermeture carsat – Copie

le 23 mai journée festive pour les retraités CGT*

*Affiche Fete USR  MAI 2017 fichier pdf Letttre journée festive 2017

*

ENSEMBLE N°83 Bulletin trimestriel de l’Union fédérale

des retraités de la Filpac

lundi 10 avril 2017             ENSEMBLE N°83

PDF - 2.9 Mo

Les Organisations de retraités

vous appellent à vous mobiliser le jeudi 30 mars

à 10h30 devant le théâtre des Arts

lundi 6 mars 2017

Haro sur les pensions de retraite !

Neuf Organisations syndicales et Associatives appellent les retraité·e·s à une nouvelle journée de mobilisation nationale sous des formes multiples dans les départements (manifestation, rassemblement, etc…) le 30 mars.

UFRappel30mac648-a374c

*

*

*

*

*

*

*

 *Le film  La SOCIALE sera diffusé le 31 mars à 20h30 à  l’espace Aragon de Oissel.

à voir absolument ( prix approximatif 5€)

la-sociale_gilles-perret

*

*

*

*

*

*

ENSEMBLE     N°82 Bulletin trimestriel de l’Union fédérale

des retraités de la Filpac

vendredi 3 février 2017

ma-retraite-cgt-mont-de-marsan

PDF - 547.4 ko

fichier pdf Ensemble82Site010217

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Communiqué de l’Union Confédérale des Retraités CGT

GRIPPE : DES MILLIERS DE PERSONNES AGEES DECEDEES,

CE N’EST PAS UNE FATALITE !

 

 

L’épidémie de grippe fait des ravages chez les personnes âgées. Déjà de nombreux cas de décès sont annoncés.

Le danger était connu. Déjà en 2015, le nombre de décès était supérieur à la période de la canicule de 2003. Et si l’on parle des nombreux décès en établissement, qu’en est-il de toutes ces personnes âgées décédées au domicile ? Personne ne peut en ce 21ème siècle accepter tous ces décès comme une fatalité.01

Les personnes âgées sont extrêmement vulnérables. Contrairement aux autres classes d’âge, le nombre d’hospitalisations continue à croître. Cette épidémie montre l’ampleur de dégradation de notre système de santé qui n’est même plus capable de répondre à une banale épidémie de grippe.

L’ampleur de l’épidémie, si elle révèle une nouvelle fois un manque d’anticipation, marque surtout les limites d’une politique de casse de la Sécurité sociale, de l’hôpital avec les milliers d’emplois supprimés, les milliers de lits fermés, la course à la rentabilité. La situation est telle que la Ministre de la Santé est amenée à reconnaitre qu’il faut déprogrammer des hospitalisations pour libérer des lits, mais n’a pas l’intention de revenir sur sa politique menée depuis des années

Madame Touraine ose dire que les hôpitaux, s’ils sont en situation de tension, ne sont en aucun cas débordés. Pendant ce temps, des malades attendent des heures sur des brancards dans les urgences. Combien de personnes âgées restent des heures à attendre de trouver un lit ! Par exemple, des attentes interminables aux urgences entraînent une surmortalité de personnes les plus faibles, particulièrement chez les plus âgées.

La Loi de financement de la Sécurité sociale 2017, votée en début d’année, conforte la désorganisation de notre système de santé. Elle participe à la mise en œuvre de la Loi de modernisation du système de santé et de la recomposition des établissements publics de santé, de leur regroupement en GTH et suppression de lits et de places.

Il faut rompre avec une approche comptable de gestion de la Sécurité sociale, des hôpitaux.

Nous avons besoin d’une autre ambition : la reconquête de la Sécurité sociale, tant en matière d’assurance maladie, de retraite, de famille, de perte d’autonomie que de financement.

Cela passe notamment par d’autres orientations en matière de financement de la Sécurité sociale, en remettant en cause le dogme de la baisse du « coût du travail » et en mettant à contribution les revenus financiers des entreprises.

Pour gagner face à ces enjeux, nous devons amplifier la mobilisation autour de l’exigence d’une autre politique de santé et de protection sociale.

Pour cela, l’UCR appelle l’ensemble des retraités à participer massivement aux rassemblements et initiatives d’action dans les départements le 7 mars, à l’appel des Fédérations des Organismes sociaux et de la Santé et Action sociale avec l’Intersyndicale CGT/FO/SUD.

 

Montreuil, le 18 janvier 2017

 

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Compte rendu Assemblée générale des retraités CGT Chapelle Darblay du 17 janvier 2017 à 13h30.

Introduction de Gérard Sénécal.

Explications de la nouvelle organisation. 

Réunion du bureau : chaque 1er vendredi du mois, (pourrait devenir aussi une matinée de permanence).

Nouveau lieu : les locaux CGT de l’entreprise.

Nouvelle communication : blog du syndicat avec page retraités et informations par courrier.

Point sur l’entreprise, fait Jf Gabala délégué syndical : être positif, pour cela mettre en valeur le savoir faire du personnel.

Essayer d’organiser des assises du papier que le gouvernement actuel nous a toujours refusé, peut être la venue de notre secrétaire général Ph Martinez avec notre fédération..

fête du papier le 1er Mai.

Toujours rien sur les investissements promis, production malgré tout de papier d e bonne qualité et résultat positif de plus de 4 M €.

Point sur l’actualité de nos retraites.

Gel des pensions depuis 2013.

1/2 part supprimée pour les impôts.

Exonérations supprimées sur la taxe d’habitation (pour les + de 65 ans) sur la taxe foncière (pour les + de 75 ans).

Depuis 2005, les retraités subissent une perte de pouvoir d’achat d’au moins 15 %

Informations sur la mutuelle : après négociation, la direction de Chapelle Darblay avec nos élus CGT ont opté pour le choix de notre mutuelle, c’est donc un gros renfort d’adhérents.

la mutuelle rencontre actuellement un souci informatique et n’au pu délivré une carte mutuelle annuelle, ce sera fait dans les prochains jours en tout cas pour la fin du mois.

point sur les finances :  explications sur les soucis rencontrées avec la poste pour clôturer notre compte et rejoindre le crédit mutuel.

la cotisation 2017 : pas d’augmentation cette année mais proposition appuyée d’adhérer au journal vie nouvelle. a ce stade 8 nouvelles adhésions et 9 abonnements nouveaux.

Propositions de moments conviviaux : distribution d’un cadeau exceptionnel en cette nouvelle année, faire une 2ème réunion semestrielle, avec moment festifs (barbecue, apéritifs dinatoire, etc…)

Il s’est tenu un débat sur la syndicalisation et sa poursuite lors du passage à la retraite.

il a été remis 2 médailles de fidélité à notre CGT à Jean pierre Carpentier ancien trésorier et membre du bureau  de notre section depuis 1991.

et à René Etienne le président d’honneur de notre assemblée.

la réunion s’est clôturée par le traditionnel pot de l’amitié et la dégustation de la galette.

Merci à tous pour votre participation, le renouvellement de vos adhésions et l’abonnement à notre journal de retraité qui fait également marcher le papier, encore bonne et heureuse année à toutes et tous et surtout bonne santé.

*

*

*

*

*

*

 

 

 

Assemblée générale des retraités CGT Chapelle Darblay

le 17 janvier 2017 à 13h30 dans nos locaux CGT à l’usine.

INVITATION

 Cher(e) camarade, et ami(e),

 Comme vous avez pu le constater, la restructuration de l’usine a amené le syndicat CGT des retraités à faire évoluer sa structure et son fonctionnement pour accueillir les nouveaux salariés mis à la retraite ou sortis en portage par l’entreprise.

 Le nouveau bureau se réunit tous les débuts du mois pour faire le point et décider des projets répondre aux évènements qui se font jour, organiser les actions futures. Le but étant de ressouder les liens de solidarité, de fraternité pour apporter à tous les adhérents plus d’efficacité dans nos actions, dans la convivialité, dans la solidarité.

 Forcément cela exige des changements pour s’adapter au mieux pour mener nos actions, sans tirer un trait sur les activités passées, mais en tirant des enseignements pour essayer d’intéresser tous nos syndiqués et diffuser les vraies valeurs de la CGT Chapelle-Darblay.

Donc, désormais :

 Le lieu de nos rencontres, de nos réunions mensuelles, de nos assemblées se tiennent dans les locaux de la CGT à Grand-Couronne

 Pour maintenir le côté amical de nos rencontres, de nos discussions, il sera organisé des moments conviviaux autour d’un repas, d’un apéro, d’une collation ou autres afin, si possible, que ceux-ci soient accessibles à tous.

 De communiquer davantage au travers le blog de la CGT, où se trouve un encart pour les retraités, et pour celles et ceux qui ne possèdent pas un ordinateur par une information courrier dont il faudra discuter de la périodicité.

 De vous interroger sur ce qui peut vous intéresser (en tenant compte de nos moyens financiers, évidemment)

 Par conséquent :

 Nous vous invitons à assister à une réunion

 

ASSEMBLEE GENERALE  Mardi 17 JANVIER 2017 à 13 h 30

AU LOCAL SYNDICAL CGT à GRAND-COURONNE 

ORDRE DU JOUR:

Reprise des cartes et la remise des timbres 2017

(Sur ce point il n’est pas envisagé d’augmentation de la cotisation, mais nous vous demandons de réfléchir à l’incorporation dans cette cotisation l’abonnement à « Vie Nouvelle » qui représente 1.35 euros par mois)

 La remise de médailles aux camarades qui ont souhaités de ne plus prendre de responsabilités au sein de la section.

Une intervention des responsables de la sections et du syndicat CGT

Une interrogation pour connaître ce que vous attendez de la section CGT des retraités

A l’occasion de votre adhésion, un cadeau vous sera remis et en conclusion nous aurons la satisfaction de lever le verre de l’amitié en dégustant la galette des rois.

 En cas d’impossibilité d’assister à cette assemblée, vous pouvez faire prendre votre carte par un camarade, ou vous pouvez régler le montant de votre cotisation, soit par chèque bancaire ou CCP, libellé au nom de la :

SECTION C.G.T. des retraités CHAPELLE DARBLAY GRAND COURONNE 

Et d’adresser votre versement à Monsieur DESAUNAY 

En attendant d’avoir le plaisir de vous rencontrer toutes et tous, nous vous souhaitons de très bonne fête de Noël et nos vœux de bonheur, de santé et de solidarités pour l’année 2017

 Bien syndicalement les responsables du syndicat CGT des retraités 

Pour tous renseignements, vous pouvez écrire à 

Monsieur SENECAL Gérard

7 rue Pierre et Marie CURIE

76530 GRAND-COURONNE

 

Monsieur STÉPHAN Christian

35 RUE Jean RACINE

76800 SAINT ETIENNE DU ROUVRAY

 

Monsieur DESAUNAY André

36 rue Léon JOUHAUX

76120 GRAND-QUEVILLY

 

Monsieur FRANCOIS Francis

3 allée Augusto SANDINO

Les Essarts

76530 GRAND-COURONNE

*

*

*

 

*

Déclaration CGT


« La CGT a refusé de signer l’accord du 30 octobre 2015 considérant qu’il s’agissait d’un accord perdant-perdant pour les salariés et les retraités.


Nous en avons l’illustration aujourd’hui à l’occasion de la réunion de notre Conseil d’Administration qui doit fixer les paramètres de fonctionnement applicables aux années 2016 et 2017.


La non revalorisation de la valeur du point en ARRCO au 1er novembre 2016 va  amplifier les difficultés pour vivre des retraités avec des pensions gelées depuis 2013, c’est-à-dire depuis 3 ans.


En s’appuyant sur les prévisions du gouvernement d’une inflation de 0,8 % pour 2017, c’est une année supplémentaire de gel des pensions qui se prépare avec l’application stricte de l’accord du 30 octobre 2015.


Il faudrait donc attendre le 1er novembre 2018 pour espérer une augmentation de la retraite complémentaire, soit une attente de 5 ans.


La chute du taux de remplacement du salaire par la pension va en conséquence s’accélérer.


Même si les salariés ne peuvent pas en évaluer les conséquences, il ne fait aucun doute que l’accord s’avère particulièrement préjudiciable pour les jeunes  générations qui subiront l’intégralité des effets, ainsi que pour les salariés aux carrières impactées par le chômage et la précarité. S’ajoute en effet au gel de la  valeur des points acquis, la hausse de 3,4 % du prix d’achat du point qui a pour conséquences moins de points pour un même salaire et donc une chute du niveau  des futures pensions.

De surcroit, ces 3,4 % ne correspondent pas à l’application de l’accord AGIRC ARRCO du 30 octobre 2015 selon lequel l’indice à appliquer est  obtenu en majorant de 2 % et non pas de 2 points l’évolution du salaire moyen pris comme référence. Il s’ensuit que tout cotisant est fondé à réclamer la  régularisation de son compte de points.


Par ailleurs, notre organisation remarque que toutes les organisations syndicales de retraités ainsi que des associations réclament la revalorisation des pensions.


C’est le bon sens qui s’exprime et qu’il faut écouter.


C’est pourquoi les administrateurs CGT votent contre les propositions faites pour fixer les paramètres 2016 et 2017. »


Le conseil d’administration décide (quatre votes contre de la délégation CGT) de maintenir, à compter du 1er novembre 2016, la valeur du point  ARRCO à son niveau fixé au 1er avril 2015, soit 1,2513 €, et de fixer la valeur du salaire de référence de l’ARRCO pour 2017 à 16,1879 €.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

APPEL des 9 organisations de retraités es.

MOBILISATION le 29 Septembre 2016

pour une véritable revalorisation de nos retraites et pensions dès le 1er octobre 2016.

4

5

Le 30 juin 2016   Repas des retraités CGT

Bonjour à tous et merci de votre participation.

Je voudrais remercier la présence de Jean François Gabala secrétaire du C.E. qui illustre le lien nécessaire entre actifs et retraités.

Un petit mot avant tout chose.  Vous avez vu qu’il y avait des évolutions dans notre section.

Depuis le début de l’année nous avons mis en place un collectif pour réfléchir à ce que pouvait devenir le syndicat des retraités après le plan de licenciements et de mise en retraite ou en portage qui concerne un grand nombre de nos camarades, d’une part, et d’autre part, pour tenir compte du désir de certains de ne plus exercer de fonction au sein de la section.

A ce moment, je voudrais remercier Jean-Pierre Carpentier qui jusqu’ici a tenu la trésorerie de la section et a permis son fonctionnement.

Après la réflexion qui a eu lieu dans ce collectif le syndicat des retraités a été modifiés en visant plusieurs objectifs :

1)    Un rajeunissement des responsables, outre mon maintien temporaire dans le bureau, nous accueillons aux postes des responsabilité Gérard Sénécal ancien secrétaire du syndicat excusé, François Francis excusé à la rencontre de son fils au Canada, André Desaunay, Erick Duval et Daniel Duhamel également dirigeant de la mutuelle, tous ici présents.

Sans oublier le Président d’honneur de la section, René Etienne qui du haut de ses 86 ans est toujours fidèle à la CGT. 

2)    Essayer de créer plus de de fraternité, de convivialité, en fonction de nos moyens matériel et financier et surtout plus de solidarité entre les retraités et les actifs, notamment pour défendre l’usine et nos droits à un mieux vivre.

 3)    Etablir un dialogue par le biais du blog du syndicat qui a créé à notre intention un espace d’information et de discussions, et par des réunions plus fréquentes dans les locaux du syndicat, par la relance de la feuille d’information, etc.

4)    Et enfin de retrouver une véritable autonomie décisionnelle lors de la remise des cartes qui se fera désormais dans nos locaux à Grand-Couronne, autour d’une réception amicale et festive.

Voilà, nous pouvons lever notre verre à l’amitié et merci encore.

Les participants :Me M AUVARD, M STEPHAN, M DESANAY, M ETIENNE, Me CORBIN, Me M BAILLEUL, Me M MAUGER, M DUVAL, M GABALA, Me M COLLAS, M DUHAMEL, Me M CARPENTIER, Me M LEROUX, Me M VASSE

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC

*

*

*

*

Compte rendu de la dernière réunion du collectif retraités,

bienvenue au nouveau bureau et nouvelle section Retraité es    Chapelle Darblay.

COMPTE-RENDU RÉUNION

DU 8 juin 2016

À l’ordre du jour :

 Mise en place du collectif : qui fait quoi ?

Contrôle de la liste des envois de courrier

Repas CGT de fin de semestregilets rouge retraites

Le congrès des retraités CGT

Date de la prochaine réunion

Questions diverses

 

Présents : ERICK DUVAL ; GERARD SENECAL ; FRANCOIS FRANCIS : ANDRE DESAUNAY ; CHRISTIAN STEPHAN :                                              DUHAMEL DANIEL excusé

 Mise en place du collectif : qui fait quoi ? 

Après 4 réunions du collectif mis en place le 27 janvier 2016, pour accueillir les syndiqués en portage qui ont quitté l’entreprise dans le cadre du dernier PSE et les nouveaux retraités, il a été décidé, pour des raisons de clarté et de visibilité de reprendre le nom de SECTION DES RETRAITÉ(E)S CGT de la CHAPELLE-DARBLAY

Une réunion avec l’ancien bureau a eu lieu et certains souhaitent ne plus prendre de responsabilités afin d’assurer un renouvellement

 Un nouveau bureau a été constitué et  les camarades suivants ont été élus.

 A la direction, Gérard SÉNÉCAL & STEPHAN Christian

Aux finances DESAUNAY André & FRANÇOIS Francis

Comme membres DUVAL ÉRICK & DUHAMEL Daniel

Et le Président d’Honneur de la section le camarade ÉTIENNE René

 Il est décidé que le bureau se réunira 1 fois par mois et que le site des retraités sur le blog : cgtchapelledarblayupm.unblog.fr sera plus étoffé pour informer et coller plus à la réalité.

 Il est décidé également, dans le but de plus de fraternité et de convivialité de tenir LES REUNIONS dans les locaux de la CGT à Grand-Couronne et de fournir le matériel (cartes d’adhésion, Chasubles, etc…) pour être visibles dans les différentes manifestations auxquelles nous appellerons à participer.

 Le repas des retraités aura lieu le 30 juin 2016

 Le bureau continuera à établir des contacts nécessaires pour rassembler le plus de camarades dans la section, sachant que déjà une dizaine de camarades ont participé aux différentes réunions.

 

 Le bureau de la section.

 

*

*

*

*

*

*

*

*

*

 

*ma-retraite-cgt-mont-de-marsan

appel à manifestation.

Mobilisation nationale.

*

le 10 mars 2016 à 10h30 à Rouen devant le théâtre des arts.

*

fichier pdf 10-mars-2016-Appel-inter-organisations-76

ma-retraite-cgt-mont-de-marsan

 

Laisser un commentaire

 

ZONĂ LIBERĂ DE MA... |
Dekra Box - CFDT Industria... |
poureuxavanttout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | corps des humbles
| PAIE ACTUALITY
| Ecole St Vincent de Paul de...